L’acquisition d’un chien demande quelques emplettes : il a besoin d’un minimum de « mobilier », de « vaisselle », d’ustensiles de promenade ou de jeu et autres articles d’identification, de toilette… En voici donc un inventaire.

 

Top 10 des accessoires indispensables pour votre chien :

 

1. Le panier :

Ce domaine propre au chien est un lieu de repos, un endroit réconfortant où il se sent en sécurité. Il doit donc être confortable et adapté à sa taille. Je conseillerais plutôt un panier en PVC, robuste, facile d’entretien, garni d’un coussin ou d’une couverture que vous pourrez facilement ôter et laver. Tissu et osier me semblent moins appropriés : fragiles et destructibles (risque d’ingestion de textile, mousse ou esquille), ils sont en outre moins commodes à nettoyer.

 

2. Les gamelles :

Pour l’eau et la nourriture. Je vous recommande de les prendre en inox ou en céramique, matières d’entretien aisé, ne conservant pas les odeurs contrairement au plastique. Pour les chiots, privilégier une gamelle en inox avec une base en caoutchouc, antidérapante.

 

3. Le collier :

C’est un accessoire obligatoire pour vos promenades. Pour un chien qui pèse moins de 15 kilos, le choix est esthétique . En revanche, pour un chien supérieur à 15 kilos, l’avis d’un professionnel est requis. En effet,le collier doit être capable de résister à des à-coups violents.

 

4. La laisse :

Comme pour le collier, le choix de la laisse n’a pas d’importance pour les chiens de moins de 15 kilos. Mais pour les chiens costauds (supérieur à 15 kilos) il faut mettre l’esthétisme de coté et prendre plutôt une matière résistante. Je vous déconseille la laisse à enrouleur, car elle permet une liberté de mouvements trop importante, de divaguer de droite à gauche, sans contrôle. De plus, si vous utilisez une laisse à enrouleur pour les promenades et une laisse courte pour l’éducation, le chien ne comprendra jamais la marche au pied.

 

5. Le médaillon porte adresse :

Si votre chien, pour une raison ou une autre, s’enfuit, il serait utile de mettre un petit maillon à son collier pour permettre aux personnes qui le trouvent de vous contacter. Ce petit tube, accroché au collier du chien, contient un billet mentionnant vos coordonnées. Quiconque peut ainsi vous contacter et permettre de joyeuses retrouvailles avec votre compagnon fugueur.

 

6. Le jouet :

Permet au chien de se défouler, de mâchouiller, de courir. Il faut le prendre en fonction de la taille de votre chien. Plus le chien est costaud, plus le jouet devra être résistant. Le chien appréciant mâchonner et triturer, prévoyez des os à mâcher, d’autant qu’ils participent aussi à l’hygiène dentaire.

 

7. La caisse de transport :

Ne laissez jamais votre animal libre dans l’habitacle du véhicule : c’est dangereux pour lui, comme pour vous. La caisse de transport est très pratique quand vous faites des balades salissantes en forêt ou à la plage. Votre voiture vous dira merci, et votre aspirateur aussi.

 

8. Shampoing et toilettage :

Là encore votre aspirateur vous dira merci ! La brosse doit être adaptée au pelage du chien. Une brosse/peigne (style FURminator) convient à tout poil (uniquement sur le dos pour les poils longs) ; son utilisation hebdomadaire élimine les poils morts. En complément, la brosse nylon permet un « lustrage » quotidien. Par ailleurs, j’emploie un shampoing désodorisant et démêlant, qui parfume mon chien et rend son poil plus facile à brosser.

9. Friandises :

Souvent issues de l’alimentation humaine (saucisses, jambon, gruyère, biscuits), les friandises peuvent également provenir du commerce (wanimo, zooplus etc…). Quoi qu’il en soit, elle doivent être hypo-caloriques ; dans le cas contraire, pensez à en ôter l’équivalent de sa ration journalière.

 

10. La trousse de secours :

Tout bon propriétaire de chien doit en posséder une ! A dissocier de votre pharmacie.

Elle contient :

  • Compresses stériles
  • Ciseaux à bouts ronds
  • Pommade hydratante pour les coussinets
  • Bandes extensibles autofixantes
  • Désinfectant ou antiseptique en dosettes
  • Muselière (indispensable, même le plus gentil des toutous mord quand il a mal)
  • Seringue aspire-venin
  • Tire-tique
  • Une pince à épiler (pour retirer les épillets, échardes, éclats de verre ou de métal)
  • Du sérum physiologique (pour nettoyer yeux et oreilles) en dosettes
  • Une couverture de survie
  • On peut y ajouter un anti-parasitaire externe et un vermifuge dont l’usage est rarement impérieux.

 

 

Si vous avez aimé mon article cliquez sur « j’aime » et partagez-le.
Vous pouvez également laisser un commentaire et je vous répondrai !

De plus vous pouvez dorénavant vous inscrire à ma newsletter ! 😉

10 accessoires indispensables pour votre chien
2 (40%) 4 votes
C'est POUR VOUS ! Téléchargez le guide pour éduquer votre chiot ! (Gratuit)Je veux mon LIVRE !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This