Certains chiens « aiment trop leur maitre« , de manière maladive, et ne supportent aucune séparation, même une séparation de seulement quelques dizaines de minutes. Ces chiens en votre absence aboient longuement, commettent des dégâts dans la maison, urinent sur le sol …

Cette situation peut être extrêmement handicapante dans la vie quotidienne, aussi bien pour le chien, que pour le maitre, au point même que ce soit la première raison pour laquelle les maitres abandonnent ou vendent leur chien en France.

L’anxiété de séparation chez le chien se traduit par :

Si votre chien :

– Se met à fouiller la poubelle quand vous n’êtes pas là, urine ou défèque sur le sol (alors qu’il est propre d’ordinaire), abime les murs, les portes ou les fauteuils.

– Aboie sans cesse (vos voisins pourront certainement vous informer le confirmer !) en votre absence.

– Ne supporte pas de ne plus vous voir quand vous êtes chez vous (jappe ou pleure devant la porte de la salle de bain, à du mal à se coucher dans une autre pièce que vous …)

Il y a de bonnes « chances » pour qu’il souffre de ce symptôme.

Dans le précédent article sur l’anxiété de séparation, vous avez vu que le chien souffre réellement. Placez une camera chez vous. Ainsi vous pourrez la montrer à votre éducateur canin et vétérinaire comportementaliste.

anxiete de separation du chien

Comment apprendre à son chien à rester seul ?

Tout d’abord, dites-vous bien que votre chien « ne feint » pas un trouble pour vous ennuyer. Ce trouble le gène au moins tout autant qu’il ne vous gêne à vous au quotidien, le chien souffre. Il subit de plein fouet le stress de votre absence.  Il est inutile aussi de le gronder ou de le punir quand il a fait des dégâts. Votre chien ne se rappelle déjà plus des dégâts qu’il a commis et ne comprendrait pas, ce qui ne ferait que renforcer son angoisse.

Patience, fermeté, calme et douceur sont indispensable pour venir à bout de ce trouble !

– Sous aucun prétexte, votre chien ne doit dormir dans la même pièce que vous. Installez-lui un panier, des jouets et un plaid avec votre odeur (ou un de vos vieux pullover) dans une autre pièce, et le soir venu, couchez-le ! Restez quelques minutes avec lui et surtout après ne revenez plus. Même (et surtout) si il pleure.

– Ne soyez pas à sa disposition. C’est à vous de lui faire savoir quand vous avez envie de jouer ou de le câliner. Faites passer le message à vos enfants aussi.

Le matin ou quand vous rentrez à la maison, ne montrez pas trop votre enthousiasme à le retrouver. Faites comme s’il était transparent une petite demi-heure. De même avant votre départ de la maison.

Si vous n’arrivez pas tout seul à aider votre chien, faites-vous à votre tour aider par un éducateur canin.

Mon chien Freesby a souffert de ce trouble suite à un déménagement. J’ai mis en place ces quelques conseils et les améliorations ont été rapide.

Avez-vous des problèmes pour apprendre à votre chien à rester seul ? Posez vos questions dans l’espace commentaire.

Comment apprendre à son chien à rester seul ?
4.8 (95%) 4 votes
C'est POUR VOUS ! Téléchargez le guide pour éduquer votre chiot ! (Gratuit)Je veux mon LIVRE !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This