15 règles pour apprendre rapidement la propreté à son chiot.

  1. L’initiation à la propreté peut commencer dès l’âge de 7 semaines (notez toutefois que l’âge légal de la vente est de 8 semaines).

  2. Débuter l’éducation à la propreté dès l’arrivée du chiot à la maison.

  3. Employer une nourriture de qualité : si on modifie tout le temps son alimentation la digestion n’aura pas la même durée et le chiot ne fera pas forcément aux horaires prévus. Le chien n’a pas le même système digestif que l’homme.

  4. Ne pas suralimenter ni sous-alimenter : adapter les proportions à la race et à l’activité de votre chien. Pour note, mon cocker Freesby avait trois rations quotidiennes égales.

  5. Toujours agir avec patience et affection.

  6. Limiter l’espace : il est préférable d’installer le chiot dans une pièce de petite taille car le chiot ne fait pas ses besoins là où il dort.

  7. Déterminer l’endroit précis où il élimine : protéger et garnir ce coin de la pièce avec quelques feuilles de journal. Mais ne surtout pas lui apprendre à faire sur les journaux, c’est juste pour protéger. Le but est qu’il élimine à l’extérieur. Quand il fait ses besoins dehors le récompenser par des caresses et des friandises en disant « c’est bien mon chien » ou autres formes d’encouragement.

  8. Mettre l’accent sur la récompense et non la sanction : inutile de punir le chiot que vous n’avez pas surpris en train de se soulager. Ramasser sans que le chiot soit à coté. Ne pas être avare de récompenses et de caresses lorsqu’il satisfait ses besoins dehors.

  9. S’il y a manquement, surprendre le chiot alors qu’il commet la faute, et l’emmener à l’endroit où il fait ses besoins.

  10. Sortir le chiot après le repas, le repos, le jeu, le matin et le soir : le chiot disposant d’une petit vessie, il faut le sortir toutes les deux heures.propreté

  11. Fonctionner avec un horaire précis : toujours le sortir aux mêmes heures tout comme pour le nourrir.

  12. Ne pas exiger de l’animal qu’il se retienne plus de 6 heures (il faut tenir compte de son âge)

  13. Ignorer les mictions de soumission (aucun rapport avec la propreté )

  14. Ne pas punir le chiot lorsque vous rentrez du travail ou d’ailleurs, il ne comprendrait pas : il faut vraiment prendre le chiot sur le vif !

  15. Ne pas mettre le museau du chiot dans ses urines il ne comprendra pas ; cela risque même de provoquer l’effet inverse et de retarder son apprentissage.

J’espère que ces 15 conseils vous aideront dans l’apprentissage de la propreté de votre chiot, si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à les poster dans les commentaires.

Il existe une version AUDIO ou je vous explique toutes les erreurs que j’ai commise avec mon chien Freesby et la méthode idéale pour apprendre la propreté à votre chiot. Voici le lien : Apprendre la propreté à son chiot

Vous avez aussi la possibilité d’aller plus loin en suivant ma formation sur le sujet : « Heureux et Propre »

La nouvelle facon apprendre proprete a son chien

15 règles pour apprendre rapidement la propreté à son chiot.
4.8 (96%) 5 votes
C'est POUR VOUS ! Téléchargez le guide pour éduquer votre chiot ! (Gratuit)Je veux mon LIVRE !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This