Comme leurs cousins sauvages, il arrive que les chiens se mettent à hurler à la mort. Cela peut aussi bien se produire à l’intérieur qu’à l’extérieur, avec ou sans élément déclencheur. Mais pour quelles raisons un chien hurle-t-il ? Et comment réagir dans cette situation ? Un chien qui hurle peut vite provoquer des nuisances sonores, lisez la suite de l’article pour mieux comprendre ce comportement.

Les hurlements à l’état sauvage

De manière générale, les chiens aboient plus que les loups, mais ils hurlent beaucoup moins. Pourquoi ? Parce que les chiens sont domestiqués depuis des millénaires (et vivent donc au contact d’humains), tandis que les loups sont restés à l’état sauvage.

Chez ces derniers, le hurlement est à la fois social et stratégique. En effet, il s’agit d’abord d’un moyen de communication essentiel, qui permet de synchroniser et de réunir la meute. Très utile pour rassembler les membres à la tombée de la nuit ou pour les coordonner pendant la chasse !

Les loups hurlent également pour intimider leurs ennemis potentiels et prévenir le reste de la meute en cas de menace. L’objectif est d’inviter tous les membres à se joindre au « chant de la tribu ». En hurlant tous ensemble, les loups de la meute ne font qu’un et paraissent bien plus imposants.

Concrètement, le loup alpha (le leader) émet un premier hurlement, assez bas. Il est ensuite suivi par le loup beta, puis par les loups intermédiaires qui mélangent hurlements et aboiements pour donner l’impression que la meute est plus grande. Enfin, les omégas terminent avec un hurlement bien plus haut, qui restaure le calme dans la meute.

Ces hurlements sociaux et stratégiques se retrouvent aussi chez les autres canidés sauvages, comme le coyote, le dingo, le chacal et le chien sauvage.

Les hurlements chez le chien

Globalement, le hurlement n’est plus nécessaire chez le chien, puisque son maître lui fournit de la nourriture et aucun danger ne le menace. Il n’a donc pas besoin de rassembler sa meute, que ce soit pour se défendre ou pour chasser.

Pourtant, certains toutous hurlent à la mort, comme leurs confrères sauvages. D’ailleurs, des races sont plus enclines à hurler que d’autres. C’est notamment le cas des chiens primitifs (husky, malamute, tamaskan, etc.), qui ont plus de proximité génétique avec les loups, et des chiens de chasse (beagle, épagneul, cocker, chien de Saint-Hubert, foxhound, etc.).

De manière générale, les hurlements chez un chien peuvent avoir deux fonctions principales : l’appel social (similaire au comportement des loups) et la manifestation d’une situation inconfortable.

Votre chien hurle lorsqu’il est seul

De nombreux chiens hurlent lorsqu’ils sont isolés ou enfermés. Ces hurlements instinctifs ont la même fonction qu’à l’état sauvage et signifient : « Je suis ici, venez me rejoindre ! ». En hurlant, le toutou appelle ainsi sa meute d’adoption et l’invite à le rallier. En pratique, on observe souvent ce comportement chez les chiens souffrant d’anxiété de séparation. Ils ont alors tendance à hurler dès que leur maître est absent, ce qui peut engendrer des problèmes de voisinage…

Cependant, si votre chien hurle lorsqu’il est seul, cela ne signifie pas forcément qu’il est triste. Il peut simplement chercher à contrer l’ennui. Les hurlements ne sont donc qu’une occupation.

Enfin, dans certains cas, un mâle peut également hurler à la mort lorsqu’il est séparé d’une femelle en chaleur. Ses hurlements sont alors différents des précédents, plus déchirants et désespérés. Mais même si le contexte est différent, le message reste identique : « Viens me rejoindre ».

Votre compagnon hurle après les sirènes

Vous avez un chien qui hurle lorsqu’il entend des sirènes de pompier, une alarme, une cloche ou même certaines chansons ? Pas si étonnant ! Les hurlements peuvent en effet être stimulés par des sons ressemblant à un appel sauvage. En les entendant, votre compagnon va instinctivement les interpréter comme des signaux de ralliement… et hurler à son tour. Il croit ainsi répondre à l’appel de la meute.

chien qui hurle

En pratique, les sons aigus ont davantage tendance à stimuler cette réaction, tout simplement parce que leur fréquence se rapproche des hurlements naturels. C’est pour cette raison que les chiens se mettent à hurler lorsqu’ils entendent certains instruments de musique ou mélodies spécifiques. Concrètement, des instruments comme l’harmonica, le violon, la cornemuse ou la flûte émettent des sons particulièrement proches des hurlements. En les entendant, votre toutou se joint instinctivement au chant de la tribu !

Votre toutou hurle car il a mal

Un chien peut se mettre à aboyer à la mort lorsqu’il est blessé. Similaire aux pleurs chez les humains, les hurlements sont une façon d’exprimer la douleur et le malaise. Dans cette situation, emmenez immédiatement votre compagnon chez le vétérinaire.

Chien qui hurle face aux humains

Enfin, il arrive parfois qu’un chien hurle après une personne qui s’approche trop près de lui ou de son territoire. L’objectif est alors de l’intimider et de l’inciter à reculer. Même si ce comportement est naturel, il ne faut cependant pas que le chien se montre trop agressif (en grognant, par exemple).

Que faire si votre compagnon hurle ?

Un chien qui hurle à la mort peut entraîner des situations amusantes, mais peut également s’avérer gênant. Si les hurlements deviennent trop fréquents ou sont déclenchés sans raison apparente, il est conseillé d’agir rapidement pour éviter qu’ils ne se transforment en troubles du comportement. Pour cela, prenez quelques précautions.

D’abord, assurez-vous que votre toutou soit suffisamment occupé : activité physique, jouets, etc. L’idée est de l’empêcher de compenser son ennui par des hurlements.

Lisez mon article : Comment apprendre à son chien à rester seul ?

Ensuite, si votre compagnon souffre d’anxiété de séparation, mieux vaut consulter votre vétérinaire. Il existe même des traitements doux pour calmer ses angoisses.

Par ailleurs, si votre chien hurle à cause d’une femelle en chaleur, sachez que la castration peut régler ce type de souci.

Enfin, si les hurlements de votre toutou deviennent excessifs et/ou trop dérangeants, faites appel à un éducateur ou à un comportementaliste canin.

Conclusion

Finalement, même si le chien est domestiqué, il a conservé certains comportements du loup sauvage. Aussi, comme son confrère le loup, il est naturel pour lui de hurler afin de rassembler sa meute d’adoption : ses maîtres !

Crédit photo : @fotolia

Pourquoi les chiens hurlent-ils à la mort ?
4.29 (85.71%) 7 votes

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
C'est POUR VOUS ! Téléchargez le guide pour éduquer votre chiot ! (Gratuit)Je veux mon LIVRE !