Article rédigé par Martine, une lectrice du blog, passionnée d’éducation canine. Elle présente ici une structure de cour d’éducation utilisant la méthode naturelle pour les moniteur qui prépare le MEC 1 ou pour tous moniteurs désireux d’apprendre cette méthode.

La méthode naturelle en éducation canine à été inventé par Joseph Ortega. Pour en savoir plus sur la méthode naturelle, je vous invite à consulter son site internet : http://www.ecole-de-chiot.fr/

Structure d’un cours d’éducation canine en méthode naturelle

1 Se présenter. Demander aux élèves de se présenter rapidement. Prénom du maitre et prénom du chien.

2 Demander comment c’est passée la semaine et si l’application des consignes du cours précédent a posé des problèmes et les quels ? Répondre si besoin.

3 Rappeler le matériel d’équipement du chien, et parler des friandises qui doivent être rapidement accessibles et de petite taille. A partir des friandises, parler de la méthode naturelle pratiquée dans le club.

Pourquoi utiliser des friandises pour éduquer son chien ?

Les friandises vont vous être indispensables pendant quelques temps. Elles sont une des « bases plaisir » proposée au chien dans la méthode d’éducation naturelle que nous pratiquons dans notre club.. Il suffit d’associer la séquence « plaisir » avec le mot correspondant à l’ordre donné (assis, couché, etc…) Avec cette méthode, on propose un choix au chien : il obéit, il est récompensé, il n’obéit pas, il n’a rien. On peut de plus varier les réponses : friandise, jeu, balle, etc. On évite les contraintes, les affrontements, et pourtant, on donne une véritable éducation au chien et on valorise ses compétences tout en lui permettant d’en acquérir de nouvelles tout au cours de sa vie.

4 Donner l’objectif de la leçon : Découvrir ou perfectionner le mode d’apprentissage des ordres de base qui vont permettre au maître de gérer et même de protéger son chien en toutes circonstances.
Préciser les exercices qui vont être pratiqués. Demander aux maîtres de parler le moins fort possible, d’être détendus et souriants ! Cela aide à la détente du chien qui perçoit les sentiments négatifs et en souffre. Demander d’être attentif au comportement de l’animal car il donne des indications par son attitude et cela facilite la réussite des exercices.
Nous allons nous aider des aptitudes naturelles de chaque chien, induites par les caractéristiques de la race ou par les comportements ancestraux qui leurs sont propres.

5 – Comment apprendre la suite en laisse à son chien ?

Proposer de commencer les exercices de ce cours avec la suite en laisse. Faire exécuter un tour de terrain, en expliquant que cela permet au chien de mobiliser son attention, d’appréhender son environnement et de se rassurer.
Expliquer la marche en laisse.
Dans un groupe de loup, si un individu porte une proie dans sa gueule, les autres l’escortent. Les plus jeunes peuvent tenter de lui prendre sa proie.
Nous allons utiliser ce comportement naturel en l’adaptant à notre demande. Tenir une friandise devant le museau, pour motiver le chien. Montrer la tenue de la friandise à l’intérieur de la main, sous le pouce. Main devant le nez du chien, pas trop haute pour éviter « l’effet kangourou » Dès que le chien tire, s’arrêter, l’aider à se repositionner grâce à la friandise. La laisse doit rester souple.
S’assurer que la consigne est comprise.
Observer, corriger, féliciter.

6 – Apprendre les positions assis couché et debout à son chien

Assis, couché, debout : Assis, couché, debout, sont, au départ, des mots sans signification pour le chien. Il ne comprend pas, il est donc inutile de répéter sans cesse ses mots qui n’auront pas d’effet, si ce n’est de stresser l’animal.
Là aussi, nous allons utiliser les méthodes d’éducation naturelles que la mère utilise avec ses petits pour arriver à plaquer un comportement canin sur des paroles humaines.
Assis : Dans la nature, si le petit lèche les babines de sa mère, elle lève la tête, le petit s’assoit. La friandise va donc naturellement faire le même mouvement. Tenir la friandise dans le creux de la main, le chien en position debout. Lui faire sentir et lécher…Miam, quelque chose de bon…Lever la main légèrement. Il suit la friandise des yeux et fléchit des pattes arrière. Une fois qu’il est assis, récompenser et dites joyeusement Assis.

Couché : La mère s’étend, les petits suivent encore le museau et se couchent. Mettre le chien en position assise. Avec l’aide de la friandise, lui faire baisser la tête. Suivez le mouvement et placez rapidement la friandise entre les pattes avant, reculez doucement la main en restant sur le sol. Le chien suit le mouvement de la friandise et se couche. Dites COUCHE dès qu’il est en bonne position et récompenser.

Debout : La mère se lève, les petits suivent et se dressent sur leurs pattes. Pour nous, cela revient à avancer la main qui tient la friandise et à la bloquer aussi tôt. Récompenser et dire DEBOUT dès qu’il est en position correcte.

Chez le chiot, retenez que le assis correspond à lever la mais qui tient la friandise, couché à la baisser, debout, à avancer la main et à la bloquer devant le chien. Il reste à associer les mots aux positions obtenues avec l’aide de la friandise qui va « remplacer » le museau de la mère

7 – Introduire la notion du renforcement positif

Observez votre chien. Lisez les signaux corporels qu’il émet en fonction des endroits où il se trouve, de ses activités, des stimulations de son environnement. En observant ses réactions, vous verrez apparaître les attitudes correspondant aux comportements que vous souhaitez lui apprendre. A vous d’intervenir au moment où ce comportement se réalise et de donner le signal correspondant : assis, couché, etc…récompensez toujours une réussite, ce qui implique d’avoir toujours sur vous les friandises prêtes à sortir des poches ! C’est la rançon du succès !! Petit à petit, l’utilisation de la friandise se fera aléatoire et les caresses de félicitation suffiront.
Je dis souvent en plaisantant que ma chienne m’a appris à lui dire assis, couché, etc….

8 – Comment apprendre à son chien à revenir au pied ?

La mère revient de la chasse, elle lance un signal. Les petits sortent de la tanière rapidement. La mère régurgite la nourriture.
Chez notre chiot, nous allons continuer à nous adapter à son mode de fonctionnement ancestral en l’adaptant pour obtenir ce que nous souhaitons. Le rappel sera associé à la friandise, la gamelle, le jeu, etc…

Attention : Toujours féliciter et récompenser un chien qui revient, même s’il tarde à exécuter l’ordre. Le faire joyeusement. Soyez expansifs, souriants ! De même quand vous le grondez, forcez le ton ! Soyez brefs ! Un NON bien appliqué, sourcils froncés, vaut mieux qu’un long discours. Ne courrez jamais après votre chien. Il va prendre cela pour un jeu et courir plus vite que vous. Arrêtez-vous, ou faites demi-tour sans rien dire. Il va revenir très vite vers vous.

N’oubliez pas que le rappel peut un jour sauver la vie de votre chien et vous éviter de le perdre.

Choisissez vos mots : aux pieds, ici, viens, peu importe pourvu que ces mots soient toujours les mêmes par la suite, et employés par toute la famille, et précédés du nom du chien ! « Floria, pieds » ou « Floria ici »
Si vous faites l’exercice seul, choisissez un endroit calme, ou le chien ne risque rien. Le rappel peut très bien se pratiquer partout, même chez vous, d’une pièce à l’autre tout simplement. Au début, l’important n’est pas la distance, mais la réussite de l’exercice. Soyez patient et joyeux. Si le chien joue dans un endroit tranquille, rappelez le en utilisant les mots choisis, attirez son attention par tous les moyens : sifflez, baissez-vous, tapez des mains, etc….Dès qu’il est de retour, félicitez chaleureusement.

Vous pouvez également vous faire aider d’une seconde personne qui va le tenir pendant que vous vous éloignez, cette aide devenant aléatoire au fur et à mesure des progrès.
Faire exécuter un rappel.
Observer, corriger, féliciter

9 – Comment terminer une leçon d’éducation canine ?

Insister sur la nécessité de faire chaque jour les exercices de la leçon. Bien préciser que toutes les personnes qui constituent l’environnement du chien doivent avoir le même comportement, sous peine de déséquilibrer le chien et de le rendre mal dans sa peau. C’est votre responsabilité de « bon maître » d’y veiller.
Y a-t-il des questions ?
Remercier et dire au revoir.

Pour en savoir un peu plus voici une vidéo de Martial Lescure qui pratique la méthode naturelle (sans contraintes).

Voici le site de Martial : http://www.entre-chiens-et-loups.fr/

Avez-vous déjà utilisé la méthode naturelle pour éduquer votre chien ? Si oui, quand pensez vous ?

Comment donner un cours d’éducation canine en méthode naturelle ?
Evaluez cet article
C'est POUR VOUS ! Téléchargez le guide pour éduquer votre chiot ! (Gratuit)Je veux mon LIVRE !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This