Ce n’est pas un épisode de Star Wars, mais c’est une mise en garde pour vos toutous ! Le réchauffement climatique qui frappe la planète provoque un adoucissement des températures favorisant la multiplication des tiques. Auparavant, les hivers plus rigoureux contrôlaient la population de cet épouvantable insecte !

Qu’est-ce qu’une tique ?

La tique est un parasite de la famille des acariens. Hématophage, elle se fixe sur la peau et absorbe le sang. Si la tique s’infecte au cours d’un de ses repas, elle conserve le virus et peut alors l’inoculer à ses hôtes. Sa piqûre est ainsi responsable d’infections comme la maladie de Lyme ou la piroplasmose. L’homme est également concerné par certaines des maladies qu’elle véhicule.

Où la trouve-t-on ?

Sur l’Étoile Noire ? Mais non ! Elles sont partout : dans les campagnes, en ville , avec une préférence pour les lisières de forêts, les sous-bois chauds et humides, les arbustes et buissons.
Elle se déplace facilement, de victime en victime. En effet, la tique ne vit pas sur l’animal, mais y reste une courte période, juste pour effectuer son repas. Suite à une promenade en prairie, un chien peut revenir en ville avec un passager supplémentaire. Ainsi, ai-je eu l’immense surprise de découvrir une tique sur mon chien, alors que je rentrais d’une promenade citadine. Alors, soyez vigilants !

La prévention avant l’usage de la « Force ». Les moyens de lutter contre les tiques.

Comment dénicher les tiques ?

Pour être certain que votre animal ne risque rien, vérifiez son pelage après chaque promenade. On reconnaît facilement au toucher que quelque chose est fixé sur la peau du chien.

Les antiparasitaires externes sont vivement recommandés : souvent en pipettes (comme le Frontline ou l’Advantix) proposant une protection multiple (à large spectre) contre les tiques, les puces, les phlébotomes voire les poux et moustiques, on les trouve également sous forme de spray (plus ou moins supporté par le chien) ou de collier (j’apprécie le Scalibor). Si la durabilité de ce dernier est plus importante, son action est limitée car souvent monoparasitaire. Pour la posologie, référez-vous au mode d’emploi du produit choisi.

Un vaccin existe également, mais son efficacité est controversée (70%), et son coût est important – les vétérinaires sont donc peu enclins à l’administrer. Il est conseillé, en association avec un antiparaistaire externe, chez les animaux très exposés : chiens de chasses et chiens résidant au sud de la Dordogne et de l’Isère.

J’ai un chien qui adore explorer alors je n’ai pas le choix.

Comment retirer une tique ? Utilisez la nouvelle version du sabre laser : le crochet à tique.

tique

En cas de découverte d’une tique sur le derme du chien, ne paniquez pas : la tique doit rester 24h pour transmettre la maladie.

Rien de plus pratique que les tire-tiques, pour extraire la bestioles de sa victime ! Il suffit de placer la tique dans la fente du crochet , de le tourner délicatement dans les sens inverse des aiguilles d’une montre jusqu’à ce que la tique se détache.

Il est primordial d’enlever la tique complètement, sans en abandonner la tête dans la peau de l’animal, au risque de laisser perdurer le danger d’inoculation de maladie. Voilà pourquoi la brûlure superficielle du parasite au briquet est absurde et inadaptée.

Voici une vidéo expliquant l’usage du crochet pour retirer une tique :

« Que la force soit avec vous » ;).

Si vous avez aimé mon article cliquez sur « j’aime » et partagez-le.
Vous pouvez également laisser un commentaire et je vous répondrai !

De plus vous pouvez dorénavant vous inscrire à ma newsletter ! 😉

Comment retirer une tique ? La tique contre-attaque !
Evaluez cet article
C'est POUR VOUS ! Téléchargez le guide pour éduquer votre chiot ! (Gratuit)Je veux mon LIVRE !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This