Cocker Américain : Le cocker américain est le descendant direct du cocker spaniel anglais. Il fait également partie des chiens les plus petits parmi le groupe de chasse et pêche. Son corps est en effet compact, tout en restant robuste. Cette harmonie, couplée à ses poils longs impressionnants, a fait de lui un candidat idéal lors des concours de beauté canins. Son élevage récent a quasiment été centré autour de la volonté de faire de lui un vrai top modèle dans le monde canin.

Caractéristiques physiques du Cocker Américain

Le cocker américain est un petit chien, environ 35 centimètres pour les femelles et 38 centimètres pour les mâles. Au niveau du poids, ils tournent généralement entre 9 et 13 kilogrammes, quel que soit leur sexe. Ils ont des yeux foncés et des oreilles tombantes, comme tous les cockers. Leur tête est relativement petite, tout comme leur queue. Le poil, l’attrait physique principal de cette race, est plat et soyeux. Leur queue est traditionnellement coupée, mais cela se fait de moins en moins, notamment grâce aux lois interdisant de telles pratiques un peu partout en Europe. En plus de cela, plusieurs pays ont interdit l’importation et l’exposition de chiens avec la queue coupée.

concours-cocker-americain-spaniel
Les couleurs de robes sont généralement divisées en deux groupes : unicolore et multicolore. Le cocker américain peut avoir une robe unicolore noire/jais, avec quelques reflets roux ici et là ou une tâche blanche sur la poitrine et la gorge. Il existe également quelques cockers couleur crème clair, rouge sombre, ou marron. Généralement, on préférera une robe uniforme pour les concours canins, mais quelques franges plus claires sont acceptées.
Les robes multicolores sont généralement de deux couleurs principales, dont une est le blanc. Il existe donc des robes noir et blanc, rouge et blanc, marron et blanc, puis des robes mélangeant plusieurs de ces couleurs avec quelques extrémités rousses.

Origines et histoire

Le cocker américain est né d’une volonté de vouloir « réadapter » le cocker anglais. Cette décision a été prise en Amérique au XIXème siècle. Les locaux trouvaient la race anglaise trop discrète et souhaitaient posséder des chiens plus « voyants ». Dès 1878 le Kennel Club américain reconnaît le cocker spaniel. Le chien champion Obo II est considéré comme étant le père de toute la lignée des cockers américains.
La cocker Chloé II est importée aux États-Unis en 1881. Quelques semaines plus tard elle met au monde deux chiots, Miss Obo II et Obo II. C’est alors cette lignée qui deviendra l’ancêtre de tout cocker américain, se distinguant au fil des décennies de son cousin anglais. La différence entre les deux races sera tellement visible que le cocker sera scindé en deux races, le cocker anglais (race d’origine) et le cocker américain. C’est une pratique courante qui vise à ne pas aliéner la race de base. Le cocker alors présent aux États-Unis devient un vrai symbole, il sera même à la mode pendant plusieurs années, se retrouvant alors héros d’un film animé des studios Disney dans « La belle et le clochard ». Depuis, sa popularité a quelque peu chuté de l’autre côté de l’Atlantique, notamment à cause du gain d’intérêt pour les retrievers.

chiot-cocker-americain-spaniel
Le cocker américain posera sa patte en France en 1956. Deux ans plus tard, les premiers reproducteurs sont importés. Il n’a pas été simple de faire passer la pilule. Le cocker anglais était implanté dans le pays depuis un long moment déjà, et été reconnu dans toute l’Europe. L’arrivée du cocker américain n’a donc pas été très bien vu par les cynophiles. Depuis, la race n’arrive toujours pas aux chevilles du cocker anglais, elle aurait même tendance à reculer face à la concurrence. En 2002 on comptait 767 cockers américains en France, contre 4481 cockers anglais. En 2015, le chiffre passe à 410 pour les américains et 5085 anglais. On ne peut pas vraiment considérer ces chiffres comme étant représentatifs d’une « guerre », mais il est évident que s’il y en avait une, le cocker anglais a gagné d’avance.

Son physique, sa santé

Le cocker américain est avant tout un chien de compagnie, il se plaira donc tout à fait dans une maison ou un appartement. Il vaut mieux cependant le promener le plus souvent possible, voire même le faire courir, puisqu’il a gardé son instinct originel de cocker, utilisé à l’époque comme chien de chasse. L’exercice est important à la fois pour la santé et le bonheur du chien. Le cocker américain est très présent aux concours canins, et la course peut endommager sa robe, mais gardez en tête qu’il ne faut jamais mettre l’apparence physique du chien avant sa santé. Il vaut mieux avoir un chien en bonne santé qui n’arrive qu’à la troisième place plutôt qu’avoir un champion en mauvaise santé.

cocker-americain-spaniel-marron-blanc
Heureusement pour lui, le cocker américain est un chien robuste qui tombe très rarement malade. Les complications les plus courantes sont des atrophies rétiniennes, des dysplasies des hanches et des affections auriculaires (liées à leurs oreilles tombantes, il faut donc bien s’en occuper). Sachez également que les femelles peuvent éprouver quelques difficultés lors des accouchements. L’espérance de vie moyenne d’un cocker américain tourne autour des 14 ans.

Caractère et aptitudes

Les cockers possèdent un caractère vif, joyeux et joueur. Il saura vous prouver qu’il est déterminé, il est fier, mais il écoutera son maître. Il est bourré d’énergie ! Cela ne l’empêche pas d’être affectueux, notamment avec les enfants. Même s’il a beaucoup été élevé comme chien de chasse, il est aujourd’hui un chien de compagnie, et surtout un chien d’exposition. C’est une très belle race, et son caractère est beaucoup plus doux que celui du cocker anglais.

cocker-americain-spaniel-courir
Il s’attache très vite aux membres de sa famille et sera toujours présent pour participer aux activités, sportives ou non. Le cocker aime tout le monde et est très curieux, il n’est donc pas très efficace en tant que chien de garde. Il faudra veiller à le socialiser lorsqu’il n’est encore qu’un jeune chiot, sinon il pourrait se montrer timide avec les inconnus.
Grâce à sa taille et à son caractère, le cocker américain est autant à l’aise en ville qu’en campagne, en appartement qu’en maison. Comme il a été expliqué plus haut, le principal c’est de lui dédier quelques heures par jour, ce ne serait-ce que pour quelques exercices ou ballades qui renforceront vos liens chien-maître. Il est très doué dans la pratique de l’agility, un sport canin reconnu.

Son éducation et son comportement avec les autres animaux

Cette race est sociable, autant avec les humains qu’avec les animaux. Il n’y aura pas vraiment de conflit en cas de cohabitation entre deux mâles, et les chats seront généralement ceux qui commenceront les bagarres. Il n’y a pas de problème particulier concernant son éducation. Comme pour toute autre race, il convient de s’y prendre tôt et de récompenser le chiot lorsqu’il répond à un ordre.

cocker-americain-pastelsPortrait de Cocker

Il s’éduque très facilement et adore écouter les interjections de son maître. Il ne se rebellera pas contre votre éducation, au contraire, il aura tendance à l’embrasser. Pour lui, passer du temps avec vous est tout ce qui compte. Un simple apprentissage des exercices de base les premières semaine suffira à faire de lui un compagnon idéal. Le seul bémol dans l’acquisition d’un tel chien est lié à l’entretien de son poil. Vous devrez passer des heures à brosser votre chien afin qu’il puisse garder sa robe impeccable.

Cocker Américain : Toilettage et entretien

Comme nous l’avons vu plus haut, l’élevage de la race a été centré sur la nécessité de se démarquer de son cousin anglais. Il a donc été question de fournir aux chiens une fourrure remarquable, mais qui doit être toilettée régulièrement. Cet entretien est indispensable, couplé à un brossage quotidien il permet d’éviter divers problèmes. Si vous ne prenez pas soin des poils de votre chien, vous pourriez bien vous retrouver chez le vétérinaire pour faire raser votre cocker. Les poils finissent par s’entremêler par manque d’entretien et la situation n’est gérable qu’à l’aide d’une tondeuse.

cocker-americain-plage
Les oreilles des cockers sont également un point sensible, elles doivent être nettoyées très régulièrement. Il est également conseillé de raser l’intérieur de l’oreille pour éviter toute macération et otite. Ses yeux sont eux aussi fragiles et vous demanderont d’effectuer un nettoyage quasi quotidien afin d’éviter toute infection.
L’entretien et le toilettage sont donc très importants, et peuvent être difficiles à réaliser, surtout si vous souhaitez l’inscrire à un concours canin. Vous pourriez avoir besoin de l’aide d’un professionnel qui vous permettra d’obtenir de meilleurs résultats. C’est une race prédominante aux États-Unis, et certains maîtres se donnent beaucoup de mal pour créer des robes magnifiques, similaires aux robes de mariées les plus travaillées.

Ces chiens de chasse reconvertis vous demanderont une attention au quotidien, mais vous en retirerez une relation extraordinaire. Les cockers sont de taille moyenne et très joueurs, ils sont donc des premiers chiens parfaits pour une famille. Sa robe en fait un chien très prisé, bien que l’entretien peut être lourd. Si jamais vous aviez des doutes quant à la beauté de cette race, il vous suffit de revisionner « La belle et le clochard » !

Livres complémentaires pour le Cocker Américain :

Découvrez d’autres races de chiens :

Le Cocker Américain : la star des concours de beauté
4.5 (90%) 2 votes
C'est POUR VOUS ! Téléchargez le guide pour éduquer votre chiot ! (Gratuit)Je veux mon LIVRE !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This