Advertisements

Aussi appelé « Rott » ou « Bouvier Allemand », le Rottweiler est un chien de garde très connu. Malgré sa réputation de chien méchant, il est en réalité fidèle et attachant. Courageux et résistant, il est tout à fait capable de protéger son maître et sa famille. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur ce molosse affectueux !

Origines et histoire du Rottweiler : de la Rome Antique à aujourd’hui

L’origine du Rottweiler remonte à l’Antiquité Romaine ! Son ancêtre était lui aussi un chien de garde de type molossoïde, appelé « mâtin ». Lui-même descendrait du dogue du Tibet, importé en Europe par les commerçants.

À cette époque, les mâtins avaient la lourde tâche de garder le bétail servant à nourrir les légionnaires. Robustes et assez agressifs, ils étaient aussi utilisés comme chiens de combat. Ils accompagnaient donc les soldats pendant leurs campagnes militaires. Lorsque les Romains ont traversé les Alpes et marché jusqu’en Germanie (actuelle Allemagne), ils ont installé leurs garnisons à Rottweil. On commence à deviner l’origine du nom « Rottweiler » !

Du chien de boucher au chien policier

Par la suite, la ville a beaucoup prospéré et le mâtin a largement été adopté par la population locale. Il a alors été croisé avec des chiens de berger locaux, pour créer une race moins agressive, mais plus fiable. Dès le Moyen-Âge, le chien issu de ce croisement a été nommé « metzgerhund » (littéralement « chien de boucher »), car il aidait les bouchers à conduire leurs bœufs. Bien sûr, il était encore utilisé comme chien de garde par les maîtres.

Malgré sa relative stabilité, ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que la race s’est uniformisée pour devenir le Rottweiler que nous connaissons. Parfois appelée « bouvier allemand », la race a en effet été officialisée lors d’une exposition canine en 1892.

Enfin, lorsque le transport de bétail fut interdit au début du XXe siècle, le Rottweiler est surtout resté un chien de garde, utilisé aussi bien par la police que par l’armée. Il s’est alors répandu en Europe, puis dans le reste du monde. Aujourd’hui, sachez qu’un Rottweiler coûte entre 600 € et 1500 €, avec une moyenne de 1100 € pour les mâles et 1050 € pour les femelles.

Caractéristiques physiques du Rottweiler

Le Rottweiler est un chien de type molossoïde (ou molosse), appartenant à la sous-section des « Dogues ». Les chiens de cette famille ont plusieurs caractéristiques physiques communes, que l’on retrouve évidemment chez le Rottweiler :

  • Une tête et un corps assez massifs.
  • Un museau court, avec des babines longues et épaisses.
  • Des oreilles courtes, généralement tombantes.

Un corps robuste et puissant

De taille moyenne à grande, un Rottweiler mâle a des mensurations de 61 à 68 cm, pour un poids moyen de 50 kg. Une femelle mesure quant à elle entre 56 et 63 cm et pèse environ 46 kg. Notez qu’un Rottweiler utilisé comme chien de travail (policier, garde, militaire) ne doit pas peser plus de 60 kg.

Côté morphologie, le Rottweiler est trapu avec une forte ossature, tout en étant bien proportionné. Très robuste, son corps musclé est à la fois fort, endurant et souple. D’où son utilité comme chien de garde ou chien policier ! Par ailleurs, sa queue est naturellement longue et droite, même si elle est souvent coupée au niveau de la première ou deuxième vertèbre.

Enfin, on reconnaît facilement le Rottweiler par sa jolie robe noir et feu. Plus précisément, les zones brun-roux du visage se situent sur les sourcils, les joues, le museau et le dessous du cou. Sur le reste du corps, la couleur feu se retrouve au niveau du poitrail, des quatre pattes et à la base de la queue. Courts et durs, ses poils lisses et denses sont un peu plus longs au niveau des membres postérieurs.

Le saviez-vous ? Le Rottweiler est une des rares races de chien que l’homme n’a pas altérée au fil du temps. Contrairement à d’autres races ayant subi de nombreux croisements pour obtenir telle ou telle caractéristique, le Rottweiler est quant à lui resté assez fidèle à son ancêtre « metzgerhund ». Pourtant, sa toute première inscription dans le LOF (Livre des Origines Français) n’a eu lieu qu’en 1970.

Un caractère courageux et affectueux

Vous l’aurez compris, le Rottweiler est un chien de garde parfaitement apte à protéger son maître, sa famille et sa maison. En cas de danger, il sait se montrer brave et dissuasif. Dévoué, intrépide et alerte, il ne se laisse pas impressionner et est même prêt à mettre sa vie en danger.

Mais en temps normal, si le Rott se sent en confiance, il est très doux et affectueux. Plutôt curieux et joueur, il peut même être assez collant avec ses maîtres ! Malgré son physique impressionnant, il s’entend à merveille avec les enfants et les animaux plus petits que lui (qui ne constituent pas une menace). Cependant, ce brave toutou n’a pas toujours conscience de sa force et peut être très maladroit. Alors attention aux accidents !

Le Rottweiler « chien de travail »

Comme expliqué précédemment, le Rottweiler n’est pas qu’un chien pour les particuliers. Il est aussi très apprécié comme chien de travail, notamment par la police et l’armée. Ce qui influence aussi son caractère. En effet, les forces de l’ordre ont besoin de chiens qui soient assez adaptables, très loyaux envers leurs maîtres et surtout parfaits pour la défense et la garde. Et le Rottweiler remplit ces critères !

Pour s’en assurer, les éleveurs sélectionnent alors les mâles reproducteurs de manière plus stricte. L’objectif : assurer une morphologie et un caractère parfaitement adaptés à la fonction de chien de travail. Ces Rottweilers sont ensuite éduqués de manière spéciale par les forces de l’ordre.

L’éducation du Rottweiler

L’éducation du Rottweiler nécessite pas mal de caractère, de fermeté et d’autorité. Très sûr de lui et intelligent, ce chien est en effet de nature dominante. Le maître doit donc être capable d’asseoir son autorité, en douceur. En pratique, l’éducation d’un Rott est un travail de longue haleine, qui demande beaucoup d’attention. Mais étant adaptable, docile et travailleur, il saura se montrer particulièrement obéissant si vous l’éduquez en combinant fermeté et douceur.

De plus, ce chien a besoin de socialiser tout au long de sa vie. Ne supportant pas l’isolement, il risque de devenir plus agressif et méfiant s’il est trop souvent seul. Vous devez donc vous occuper de lui, jouer avec lui et idéalement lui permettre de côtoyer d’autres personnes ou animaux.

Enfin, sachez que le Rottweiler apprécie la vie en plein air. Il peut vivre dans une maison, mais aura besoin d’un accès à l’extérieur, aussi bien pour se dépenser que pour prendre l’air. L’idéal est de lui proposer sa propre niche dans le jardin. Robuste et résistant, le Rott tombe rarement malade et peut tout à fait dormir dehors. Alors pas d’inquiétude !

Et pour le toilettage ? Le Rottweiler n’est pas un chien très coquet et n’a d’ailleurs pas vraiment besoin de toilettage. Un simple coup de brosse étrille hebdomadaire suffira donc à entretenir son pelage et à la nettoyer ! En complément, lavez aussi ses oreilles de manière régulière et séchez-le rapidement lorsqu’il rentre mouillé de l’extérieur.

Les conditions de détention du Rottweiler

Selon les critères de la Fédération Cynologique Internationale (FCI), le Rottweiler appartient à la catégorie 2 « Chiens de garde et de défense », aux côtés du Tosa et de l’American Staffordshire terrier. Cela signifie qu’il est considéré comme un chien dangereux, selon le Code Rural français. Mais contrairement aux chiens de la catégorie 1, le Rottweiler est un chien de race, inscrit dans le LOF.

Les conditions légales à respecter

En pratique, posséder un chien appartenant à la catégorie 2 vous soumet à plusieurs obligations légales. D’abord, sachez que la détention est strictement interdite aux :

  • Mineurs.
  • Majeurs sous tutelle (sauf autorisation légale)
  • Personnes condamnées pour crime ou délit (inscrit au bulletin n°2).
  • Individus qui ont perdu leurs droits à la propriété ou la garde d’un chien, pour cause de danger.

Si vous n’appartenez à aucun de ces groupes, vous êtes autorisé à détenir un Rottweiler ! Mais sous deux conditions… Premièrement, il vous faut impérativement un permis de détention, délivré par le maire de votre commune de résidence. Pour en obtenir un, vous devez :

  1. Prouver que votre Rottweiler est correctement identifié (tatouage ou puce électronique / transpondeur).
  2. Attester que sa vaccination antirabique est valide, carnet de vaccination à l’appui.
  3. Apporter votre assurance responsabilité pour les dommages causés au tiers (incluant les membres de votre propre famille).

Et à chaque fois que vous changez de commune, vous devez demander un permis de détention à votre nouveau maire.

Deuxièmement, votre compagnon doit obtenir une attestation d’aptitude. Elle est délivrée après une journée de formation et une évaluation comportementale, qui se déroulent entre les 8 et 12 mois du chiot. Cette formation vous sensibilise à l’éducation et au comportement canins, et vous donne de bonnes pratiques pour prévenir les accidents.

À savoir : le maire peut vous délivrer un permis de détention provisoire si votre chiot a moins de 8 mois, et est donc trop jeune pour passer l’évaluation comportementale. Mais attention, ce document n’est plus valable dès le premier anniversaire du chien !

Enfin, une fois ces documents en poche, vous avez légalement le droit de posséder un Rottweiler. Sachez néanmoins que vous devrez toujours le promener en laisse.

Conclusion

Le Rottweiler est donc un molosse loyal, robuste et affectueux. Avec la bonne éducation et une socialisation suffisante, il sera à mille lieues du chien méchant que véhiculent les croyances populaires !

Livres complémentaires pour le Rottweiler :

Découvrez d’autres races de chiens :

Le Rottweiler : un chien de garde affectueux
5 (100%) 3 votes
C'est POUR VOUS ! Téléchargez le guide pour éduquer votre chiot ! (Gratuit)Je veux mon LIVRE !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This