Le chien a toujours été considéré comme le meilleur ami de l’homme. Il peut servir d’animal de compagnie docile, un petit être qui peut se  porter n’importe où. Il existe aussi des races spécialement dédiées à une fonction de gardien de la maison vis-à-vis d’éventuels intrus. Avoir un chien comme animal de compagnie ou un chien intimidant pour effrayer les cambrioleurs ne suffit pas. En effet, il faut savoir en prendre soin. Dans le cadre du prendre soin, il importe de protéger ces animaux d’éventuelles maladies et les éloigner des parasites.

Les intérêts de vermifuger son chien

Le vermifuge est un traitement donné à un animal tel que le chien, en vue de prévenir l’apparition de parasites ou de vers dans son organisme. Les vers peuvent causer de nombreuses maladies parfois mortelles. Ils s’attaquent aux intestins de l’animal, à ses poumons, à ses muscles ou dans certains cas à son cœur. Ils apparaissent souvent sous deux différentes formes : ronds ou plats.

Certains parasites peuvent se transmettre de l’animal à l’homme et causer de graves conséquences sur la santé. Il y a par exemple les maladies telles que l’Échinococcose ou la Toxocarose. Les enfants et les personnes âgées sont les plus à risques. De ce fait, vermifuger son chien ne vise pas seulement à le protéger, mais également à protéger le propriétaire et sa famille.

Le vermifuge pour chien a trois possibilités d’action. Premièrement, il tue les vers déjà existants dans l’organisme du chien. Deuxièmement, il les expulse par les voies naturelles. Enfin, le vermifuge empêche la formation des vers. D’où la nécessité d’administrer ce traitement de manière régulière et en complément d’autres traitements tels les produits antipuces.

En matière de santé, c’est toujours le même adage qui reviendra : mieux vaut prévenir que guérir ! Consultez notre formulaire assurance pour chien, certaine mutuelle pour chien prennent en charge les vermifuges.

Comment savoir si mon chien est parasité ?

Une infection engendrée par des parasites génère des troubles respiratoires, digestifs, ou des retards de croissance chez les chiots. Les parasites les plus fréquemment rencontrés sont localisés dans l’appareil digestif de l’animal. Il s’agit de vers ronds et plats tels que ténia, ankylostome trichures, ou encore ascaris. Les parasites tels que le ténia ou l’ascaris se remarquent assez facilement dans les selles. Ils se reconnaissent par leurs formes. Cependant, pour plus de certitude, il faut faire une coprologie parasitaire. Cette technique permet de vérifier en vue confirmer ou non la présence de parasites dans les selles. Le vétérinaire pourra vous être d’une grande aide pour tout ce qui concerne la santé et le bien-être de vos animaux de compagnie.

Doit-on donner un vermifuge à son chien même sans présence de vers dans les selles ?

Un chien doit être vermifugé en vue d’éloigner tout risque d’infection par des parasites. Même sans la présence d’indicateur particulier sur le fait que le chien soit déjà infecté, il est indispensable de prendre des précautions. L’action du vermifuge pour chien ne se limite pas à éliminer les vers, il agit également en empêchant leur formation. Il est très efficace comme traitement préventif. Comme on dit « mieux vaut prévenir que guérir ».

À quelle fréquence doit-on vermifuger son chien ?

Un animal de compagnie, pour son bien-être et celui de ses propriétaires, doit être vermifugé régulièrement dès son plus jeune âge. En effet, l’action du vermifuge est limitée dans le temps, elle n’est pas prolongée. Les vétérinaires conseillent de vermifuger les chiots à partir des 12 jours suivant leur naissance. En effet, il est nécessaire de protéger l’animal le plus tôt possible. Après ses premières doses de vermifuge, le chiot doit bénéficier du même traitement une fois par mois, cela jusqu’à ce qu’il atteigne 6 mois. À l’âge adulte, le chien devrait se faire vermifuger tous les 3 mois, soit pour une fréquence de 4 fois par an.

Sous quelle forme se présente le vermifuge pour chien ?

Le vermifuge pour chien est généralement présenté sous quatre formes : les comprimés, les pipettes, les seringues buccales et les injections. Faciles d’usage, les comprimés sont à avaler par le chien en plusieurs prises. Nous pouvons les cacher dans la nourriture au cas où l’animal serait réticent à en prendre. Ce premier genre de vermifuge est plus adapté aux chiens bien dressés ou au caractère facile.

Les pipettes à injections liquides sont similaires au mode de traitement des parasites externes. Il faut procéder en déposant le contenu de la pipette au niveau du cou du chien. Lorsque le produit est injecté à cet endroit, l’animal ne pourra pas le lécher. Cette forme de vermifuge pour chien est la plus utilisée considérant sa simplicité. Afin de garantir que le traitement fasse effet, il est indispensable d’éviter de laver le chien pendant quelques jours.

Le vermifuge pour chien peut aussi être constitué de seringues buccales accompagnées de pâtes. La seringue graduée sert à mesurer une bonne dose du produit à ajouter sur la pâte que le chien doit manger. Ce type de produit est plus adéquat pour les chiots. Enfin, les injections constituent la quatrième alternative. Elles sont peu recommandées sauf en cas d’infections graves. Lorsque les 3 premières méthodes d’administration de vermifuge ne sont pas plus adaptées, nous avons recours à la technique d’injection. Le vétérinaire est le plus apte à pratiquer cette méthode.

Voici le vermifuge que je donne à mon chien :

Vermifuge pour chienVermifuge pour petit chien et chiot

Un chien peut-il être malade après avoir été vermifugé ?

La vermifugation est effectuée pour la santé du chien. Ainsi, il n’y a aucune raison pour que ce dernier soit malade après son traitement. Toutefois, il est primordial de respecter avec rigueur les conditions et précautions d’emploi. Dans ce cadre, les prescriptions du vétérinaire doivent être suivies, en particulier sur les dosages. Il est aussi important d’administrer un vermifuge pour chien de manière régulière afin d’éviter tout risque d’infection. Si un cas d’infection massive se présente, le chien peut ressentir quelques malaises. C’est parce que la destruction des parasites provoque la diffusion d’une quantité importante de toxines. En cas de doutes sur la santé de votre animal, consultez un vétérinaire.

La meilleure saison du vermifuge pour chien

Pour un maximum d’efficacité, la vermifugation doit se faire à titre préventif. Ainsi, il n’y a pas de saison favorablement indiquée, étant donné que la fréquence du traitement doit être de 4 fois par an, 1 fois par trimestre. Pour éviter de perdre le cycle, certaines personnes choisissent de vermifuger leur chien à chaque changement de saison. La meilleure chose à faire c’est de respecter à la lettre les prescriptions du vétérinaire. Selon le cas, ce dernier peut proposer une forme de vermifuge plutôt qu’une autre. Il existe une multitude de marques de vermifuge sur le marché. Vous pourrez vous en procurer très facilement, même en quelques clics sur Internet. Un vermifuge pour chien peut coûter environ entre 6 et 23 euros. ATTENTION ! Il est important de bien lire la notice du produit avant usage.

Crédit photo : @ Fotolia

Vermifuge pour chien : comment bien le protéger des parasites ?
4.4 (88%) 5 votes
C'est POUR VOUS ! Téléchargez le guide pour éduquer votre chiot ! (Gratuit)Je veux mon LIVRE !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This