Comment apprendre à un chiot à être propre : 3 erreurs à éviter

Comment apprendre à un chiot à être propre ? Sujet souvent abordé lors de l’adoption d’un chiot. Son arrivée est une fête, mais rapidement des comportements gênants viennent la perturber. Ainsi, dès votre réveil, tel un hors-d’œuvre à votre petit-déjeuner, vous prenez un plaisir fou à nettoyer, urines et crottes parfumées !

Pour que l’apprentissage de la propreté de votre chiot se fasse dans les meilleures conditions j’ai retenu 3 erreurs à éluder, bévues que commettent souvent les jeunes propriétaires de chiots…

L’apprentissage de la propreté au chiot : 3 erreurs à ne pas commettre !

• La première erreur, la plus courante, que se transmet depuis trop longtemps, est de mettre le museau du chien dans ses déjections. Ne mettez pas la truffe du chien dans ses déjections. Outre que cette malheureuse pratique est répugnante, l’animal ne comprend pas votre réaction, d’autant qu’il ne sait pas associer un moment présent avec une situation passée. Pour lui cette punition n’est pas méritée. Si l’événement n’est pas pris sur le vif, inutile de le punir ! Par ailleurs, le chien n’éprouve pas, contrairement à un l’humain, de sentiment de dégoût : pour lui sentir une crotte est un acte ordinaire lui permettant de collecter des informations grâce à son odeur, voire son goût.

 N’utilisez ni journaux, ni alèses. Ce qui peut sembler pratique et hygiénique au début freine en réalité l’apprentissage de la propreté. Vous souhaitez qu’il fasse ses besoins dehors, alors éduquez-le dans cet objectif ! Disposer des journaux au sol, à l’intérieur, afin qu’il y laisse ses « commissions » est alors une véritable perte de temps puisque, par manque de cohérence, le chiot parviendra ensuite difficilement à associer journal et extérieur. Au pire, il pourrait se retenir à l’extérieur, car il est autorisé à se soulager sur les journaux à l’intérieur !

N’utilisez pas n’importe quel produit ménager ! Si votre chiot s’oublie à l’intérieur, ne nettoyez pas la zone avec de l’eau de javel ou autres produits contenant de l’ammoniaque. Leur odeur particulière attire le chien et l’incite à éliminer à cet endroit ! Je préconise l’utilisation d’alcool ménager dilué ou un produit classique (sans ammoniaque). En revanche, ne lavez pas devant lui, d’autant que la position accroupie est un appel au jeu.

Comment apprendre la propreté au chiot : récapitulatif

Trois bêtises à bannir !

1. Ne pas mettre le museau dans les déjections

2. Ne pas utiliser de journal ou d’alèse pour lui apprendre à faire dessus

3. Ne pas employer de désinfectant à base d’ammoniaque (eau de javel)

Respecter ces trois recommandations permettra à votre chiot de vite devenir propre, sans générer d’incompréhension. Dans un prochain article nous aborderons les méthodes les plus rapides pour apprendre la propreté au chiot.

 

Il existe une version AUDIO ou je vous explique toutes les erreurs que j’ai commise avec mon chien Freesby et la méthode idéale pour apprendre la propreté à votre chiot. Voici le lien : Apprendre la propreté à son chiot

Vous avez aussi la possibilité d’aller plus loin en suivant ma formation sur le sujet : “Heureux et Propre”

La nouvelle facon apprendre proprete a son chien

15 règles pour apprendre rapidement la propreté à son chiot.

15 règles pour apprendre rapidement la propreté à son chiot.

15 règles pour apprendre rapidement la propreté à son chiot.

  1. L’initiation à la propreté peut commencer dès l’âge de 7 semaines (notez toutefois que l’âge légal de la vente est de 8 semaines).

  2. Débuter l’éducation à la propreté dès l’arrivée du chiot à la maison.

  3. Employer une nourriture de qualité : si on modifie tout le temps son alimentation la digestion n’aura pas la même durée et le chiot ne fera pas forcément aux horaires prévus. Le chien n’a pas le même système digestif que l’homme.

  4. Ne pas suralimenter ni sous-alimenter : adapter les proportions à la race et à l’activité de votre chien. Pour note, mon cocker Freesby avait trois rations quotidiennes égales.

  5. Toujours agir avec patience et affection.

  6. Limiter l’espace : il est préférable d’installer le chiot dans une pièce de petite taille car le chiot ne fait pas ses besoins là où il dort.

  7. Déterminer l’endroit précis où il élimine : protéger et garnir ce coin de la pièce avec quelques feuilles de journal. Mais ne surtout pas lui apprendre à faire sur les journaux, c’est juste pour protéger. Le but est qu’il élimine à l’extérieur. Quand il fait ses besoins dehors le récompenser par des caresses et des friandises en disant « c’est bien mon chien » ou autres formes d’encouragement.

  8. Mettre l’accent sur la récompense et non la sanction : inutile de punir le chiot que vous n’avez pas surpris en train de se soulager. Ramasser sans que le chiot soit à coté. Ne pas être avare de récompenses et de caresses lorsqu’il satisfait ses besoins dehors.

  9. S’il y a manquement, surprendre le chiot alors qu’il commet la faute, et l’emmener à l’endroit où il fait ses besoins.

  10. Sortir le chiot après le repas, le repos, le jeu, le matin et le soir : le chiot disposant d’une petit vessie, il faut le sortir toutes les deux heures.

  11. Fonctionner avec un horaire précis : toujours le sortir aux mêmes heures tout comme pour le nourrir.

  12. Ne pas exiger de l’animal qu’il se retienne plus de 6 heures (il faut tenir compte de son âge)

  13. Ignorer les mictions de soumission (aucun rapport avec la propreté )

  14. Ne pas punir le chiot lorsque vous rentrez du travail ou d’ailleurs, il ne comprendrait pas : il faut vraiment prendre le chiot sur le vif !

  15. Ne pas mettre le museau du chiot dans ses urines il ne comprendra pas ; cela risque même de provoquer l’effet inverse et de retarder son apprentissage.

J’espère que ces 15 conseils vous aideront dans l’apprentissage de la propreté de votre chiot, si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à les poster dans les commentaires.

Il existe une version AUDIO ou je vous explique toutes les erreurs que j’ai commise avec mon chien Freesby et la méthode idéale pour apprendre la propreté à votre chiot. Voici le lien : Apprendre la propreté à son chiot

Vous avez aussi la possibilité d’aller plus loin en suivant ma formation sur le sujet : “Heureux et Propre”

La nouvelle facon apprendre proprete a son chien

Pin It on Pinterest

Loading cart ...