Comment apprendre à rapporter à son chien ?

Comment apprendre à rapporter à son chien ?

Apprendre à son chien à rapporter un objet est quelque chose de merveilleux. Vous allez pouvoir jouer avec lui. Vous allez pouvoir passer des après-midi à lui jeter une balle et le regarder vous la rapporter. Cela vous permet d’avoir une meilleure relation avec votre chien. De plus, cela favorise l’exercice physique. Vous allez pouvoir le faire courir et dépenser son surplus d’énergie. Voyons ensemble comment apprendre à rapporter à son chien.

Pourquoi vous devez apprendre à votre chien à rapporter ?

Il y a beaucoup de bénéfice pour vous comme pour votre chien à apprendre le rapport d’objet. Il va pouvoir courir et avoir une activité mentale. Nous allons utiliser l’instinct de poursuite des chiens. Cette capacité à prendre en chasse les objets qui se déplace vite.

Votre relation avec lui ne sera que bénéfique. Je ne compte plus le nombre de fois ou j’ai jeté une balle à Freesby (mon chien).

Comment apprendre à son chien à rapporter ?

Pour apprendre le rapport d’objet votre chien doit connaître le « donne » et le « prend ». Pour lui apprendre rien de plus simple. Quand vous direz « donne » il relâchera l’objet de sa gueule. Quand vous direz « prend » il le saisira avec sa gueule.

1.Comment apprendre le « donne » et « prend » à son chien sans friandises ?

Pour apprendre le donne à son chien. Il vous faut un objet. Prenez une corde à traction et exciter le chien avec sans lui donné la possibilité de la saisir. Puis laissé le l’attraper. Quand il le saisit, dites : « Prends ». Généralement, il ne voudra plus vous donner l’objet et va tirer dessus.

Vous allez alors agiter un autre objet à côté de sa tête pour l’inviter à se saisir de celui-ci. Quand il lâche, vous direz « donne ». Alternez entre « donne » et « prends ». Cette méthode est sans friandise.

2.Comment apprendre le « donne » et « prend » à son chien avec friandises ?

Pour la méthode avec friandise, c’est très simple. Excitez le chien avec la corde à traction. Puis quand il l’a saisi, dites « Prends ». Jouez un peu avec votre chien. Et ensuite, jetez une petite poignet de friandise au sol. Votre chien va lâcher la corde pour manger les friandises. Dites alors « Donne ».

Faites l’exercice tous les jours jusqu’à que le chien connaisse parfaitement le « donne » et le « prend ».

Une fois qu’il connait les deux ordres, nous allons lui apprendre à rapporter un objet.

apprendre le rapporte à son chien

Exercice pour apprendre à son chien à rapporter un objet :

Prenez un objet que votre chien adore. Une balle par exemple ou un boudin/corde de traction. Cet objet ne sera donné que pendant l’exercice et jamais en dehors.

Étape 1 : Commencez chez vous dans votre salon. Un endroit a faible distraction. Excitez le chien avec l’objet. Puis lancez-le a quelques mètres de vous.

Étape 2 : Le chien se dirige vers l’objet et le prend en gueule. Appelez alors votre chien à revenir vers vous.

Étape 3 : Le chien revient avec l’objet. Dites-lui alors donne et félicitez-le.

Étape 4 : On augmente progressivement la distance et on fait l’exercice en extérieur. En extérieur, choisissez un endroit pauvre en stimuli comme un terrain de foot par exemple.

Que faire si mon chien ne revient pas avec l’objet ?

Il arrive souvent que le chien ne rapporte pas l’objet. Il préfère tourner autour de vous. Ne lui courrez pas après. Continuez de l’appeler pour qu’il revienne vers vous. Vous pouvez utiliser une longe qui l’amènera doucement vers vous quand il a l’objet en gueule. Puis faites l’étape 3.

Mon chien va à l’objet, mais ne le ramène pas…Que faire ?

Si votre chien se rend à l’objet, mais ne le prend pas en gueule c’est qu’il n’est pas très intéressez par celui-ci. Choisissez un autre objet ou sinon excitez plus fortement votre chien avec celui que vous aviez.

De la même manière, vous pouvez attacher votre longe à l’objet et ensuite tirer dessus doucement pour encourager votre chien à le prendre et vous le ramener.

Avez-vous réussi à apprendre à rapporter à votre chien ? Posez vos questions dans l’espace commentaire ci-dessous.

Comment apprendre à un chien à marcher en laisse sans tirer ?

Comment apprendre à un chien à marcher en laisse sans tirer ?

 

Avez-vous un buffle au bout de la laisse ? Votre chien tire jusqu’à l’étouffement ? Vous avez des douleurs aux bras ? L’apprentissage de la marche en laisse sans tirer à un chien est indispensable. Les tensions d’un chiot au bout de la laisse sont tolérables lorsque le chiot ne fait que quelques kilos. Mais une fois le chiot devenu adulte ce n’est plus supportable ! Impossible de passer votre chien à votre belle mère sans risquer de la faire tomber…(ne riez pas) De la même manière, un enfant ne peut pas faire la promenade du chien.
Pour cet apprentissage, il va vous falloir beaucoup de temps et vous allez devoir respecter certaines notions clés.

Il ne faut pas confondre la marche en laisse sans tirer et la marche au pied en laisse. La marche au pied en laisse est l’exercice qui permet à votre chien d’être au niveau de votre genou et de marché juste à coté de vous.

De quel côté doit être votre chien pour la marche en laisse ?

A votre gauche ! C’est une norme issue des concours et des expositions canines. L’avantage d’avoir un chien qui marche à votre gauche est que vous avez la main droite libre. Vous pouvez alors dire “bonjour” à des amis en leur serrant la main sans être gêné par la laisse du chien tenu à par la main gauche.

L’autre avantage d’avoir votre chien à gauche concerne sa sécurité. En France, nous roulons à droite. On nous enseigne à l’école à toujours marcher du côté gauche des routes pour permettre de voir les voitures qui viennent d’en face. En ayant votre chien à gauche, il ne se retrouve pas sur le bord de la route. C’est une sécurité supplémentaire surtout si votre chien décide de traverser.

De plus, comme c’est une norme. Votre chien comprendra plus facilement l’exercice. C’est important d’avoir de la cohérence pendant l’éducation de votre chien. Le fait d’avoir toujours votre chien à gauche deviendra une habitude pour lui comme pour vous.

Quel matériel faut-il pour apprendre la marche en laisse à mon chien ?

Commençons par les outils à proscrire ! Le collier étrangleur et le collier à pointes. C’est le genre de collier qui fait partie des méthodes archaïques de l’éducation canine. Ils ne respectent pas le chien, et mal employé peuvent causer d’important dommage physique au chien.
L’idéal est le harnais d’apprentissage d’Animalin. Vous pourrez vous le procurer à cette adresse : Multi-harnais Animalin

Le multi harnais à plusieurs avantages dont celui avoir une attache ventrale qui permet de réduire la puissance de traction du chien. Le harnais ne va pas apprendre la marche en laisse sans tirer à votre chien, mais va permettre de ne pas lui causer de blessures et vous pourrez mieux supporter les tractions.
Pour la laisse, je recommande une longueur de 1,5 m à 2 mètres maximum. Pensez à prendre une poignée confortable cela vous permettra d’avoir plus de confort quand le chien tire.

Il existe d’autres harnais comme les Easy walk, sinon vous pouvez utiliser un collier plat.

Présentation de l’exercice pour apprendre à son chien à ne pas tirer en laisse

Pour apprendre à son chien à ne pas tirer en laisse, nous allons utiliser la récompense quand le chien ne tire pas. Inversement quand le chien tire, il n’obtient pas de récompenses. Pas d’attention, on avance pas bref, il ne se passe rien d’intéressant pour lui.

Le chien tire souvent pour aller plus rapidement dans un endroit qu’il vient de voir ou de sentir. En tirant, il arrive plus vite à ce qu’il désire. L’idée dans cet exercice est d’augmenter son attention sur vous et beaucoup moins sur l’extérieure. Les récompenses seront des morceaux de fromages ou des lardons).

L’exercice est simple et utilise le principe de prémack. Margaux du blog Primitif-addict nous explique en détail le principe dans cet article : Une méthode d’éducation infaillible : le principe de Premack

Apprendre la marche en laisse à son chien : les étapes !

Il existe plusieurs méthodes pour apprendre la marche en laisse à son chien sans tirer. Pour ne pas trop compliquer les choses, je vais vous présenter une méthode et la détailler le plus simplement possible.

Étape 1 : On commence toujours un exercice dans un lieu sans distraction. La maison ou l’appartement c’est parfait ! Attachez votre chien et promenez-vous dans votre maison/appartement. Si votre appartement est trop petit, alors passez directement dehors, mais choisissez un lieu très peu fréquenté.

Étape 2 : Votre chien devra être à gauche. Vous tenez la laisse de la main gauche et récompensez de la main droite. Votre chien tire ? Arrêtez-vous ! Attendez que votre chien vous regarde et dites “OUI” et donnez lui sa récompense. Puis repartez. Arrêtez-vous quand le chien tire ! Récompensez le quand la laisse est détendu. Au début, c’est parfois très long.

Étape 3 : Vous devez toujours avoir votre laisse détendue. Si votre chien tire pour une raison ou une autre vous pouvez faire un changement de direction. Par contre vous ne devez pas tirer sur la laisse. Utilisez votre friandise pour leurrer le chien et le remettre à votre gauche puis repartez. Utilisez également votre voix pour l’attirer.

Étape 4 : À chaque fois que votre chien va tendre la laisse, vous allez : changer de direction en l’appelant (ne jamais tirer sur la laisse), vous arrêtez et attendre qu’il revienne à votre gauche.

Étape 5 : Pendant l’apprentissage, changez régulièrement votre rythme de marche. Lent, rapide et moyen. Votre chien doit garder son attention sur vous.

Étape 6 : Passez en extérieur et appliquez les étapes précédentes.

Étape 7 : C’est un travail de tous les jours ! Vous ne devrez jamais laisser votre chien vous tirer vers l’endroit qu’il désire sentir/voir/gouter. Sinon vous allez renforcer ce comportement. Le chien va penser : Je tire = J’ai l’odeur que je voulais sentir. Par contre, vous pouvez utiliser l’environnement comme récompense. Par exemple, votre chien tire pour aller vers un réverbère et le sentir. Arrêtez-vous ! Attendez qu’il revienne vers vous et que la laisse se détende récompensez puis allez avec lui vers le fameux réverbère.

Promener son chien en laisse doit être un moment de détente pour lui comme pour vous

Pendant sa promenade, votre chien doit également pouvoir se changer les idées. Inutile de lui crié dessus s’il tire en laisse, même si cela vous énerve ! Promenez-le en laisse jusqu’à un endroit ou vous pourrez le détacher. Il est important d’alterner promenade attachée et promenade détachée. Votre job est de garder la laisse toujours détendu. Il finira par comprendre que si la laisse est tendue il n’obtient pas ce qu’il veut.

Faites l’exercice tous les jours et gardé en tête qu’il faut également un peu de détente à votre chien. Laisse-le sentir des odeurs et attendez qu’il finisse. Ce qui compte c’est qu’il ne tire pas sur la laisse !

Lors d’une promenade détachée, il est indispensable que votre chien connaisse le rappel au pied. Si ce n’est pas le cas détaché le dans un endroit clos. Pour lui apprendre le rappel, voici deux de mes précédents articles sur le sujet :

Comment apprendre le rappel à son chien ? 5 astuces !

Apprendre le rappel à son chien : 3 erreurs à ne pas faire

Dites-moi dans les commentaires vos difficultés pour apprendre à un chien à marcher en laisse sans tirer. L’espace commentaire ci-dessous est fait pour.

Comment apprendre le “pas bouger” à son chien ?

Comment apprendre le “pas bouger” à son chien ?

 

Pour apprendre cet ordre à votre chien vous devez lui apprendre le « assis » et le « coucher » au préalable. N’hésitez pas à consulter mes articles sur le sujet :
-[Vidéo] Apprendre le « assis » à votre chien
-[Vidéo] Comment apprendre le « couché » à son chien ?
Apprendre l’ordre « pas bouger » est important pour votre chien et vous permettra d’aller à la boulangerie ou de faire quelques courses avec votre chien qui attend sagement à l’extérieur. Il vous permettra également de lui faire comprendre qu’il doit attendre patiemment à un endroit comme son panier. Le chien attendra dans le calme votre retour ou votre autorisation de bouger.

Vous pouvez faire cet exercice que vous ayez un chiot ou un chien adulte.

Commencez l’exercice du “pas bouger” dans un endroit sans distraction

Les prérequis avant de commencer l’apprentissage du “pas bouger”

Pour apprendre le “pas bouger” à son chien, il faut que le chien connaisse parfaitement le “assis” et le “couché”. Il va vous falloir des récompenses alimentaires. Prenez des morceaux de fromage ou des morceaux de saucisse (très motivant pour un chien).

L’élément déterminant est un endroit sans distraction. L’extérieur étant source de nombreuses tentations, je vous recommande de commencer l’apprentissage du “pas bouger” chez vous. À la maison ou dans votre appartement.

Ensuite, il faut choisir au préalable le mot que vous allez employer. Généralement, c’est “pas bouger” mais rien ne vous empêche de choisir le mot “reste”.

Explication de l’exercice “pas bouger” à son chien

Cet exercice peut sembler difficile, mais il ne l’est pas tant que ça. Dans cet exercice, votre chien va devoir apprendre deux notions importantes. Le temps et la distance. Le temps est la durée à laquelle le chien va devoir maintenir la position. Il va devoir également apprendre à rester loin de vous et gérer cette distance.

Je vais vous apprendre l’exercice étape après étape. En revanche, ne forcé pas ! L’apprentissage doit inclure la progression ! Si votre chien ne réussit pas l’étape 3 n’insistez pas. Vous reprendrez l’exercice le lendemain. Apprendre à ordre à votre chien doit resté quelque chose de joyeux et d’agréable pour lui comme pour vous.

En cas d’échec, terminer toujours par un exercice qu’il connait. Ne laissez pas votre chien en situation d’échec.

Apprendre l’ordre “pas bouger” à son chien : Les étapes !

Etape 1 : Mettez votre chiot/chien en laisse pour pouvoir garder le contrôle. Et placez-vous devant lui.

Etape 2 : Dites à votre chien de s’assoir puis de se coucher.

Etape 3 : Faites ensuite un pas en arrière. Si votre chien n’a pas bougé, revenez vers lui dite “PAS BOUGER” et récompensez-le immédiatement ! Recommencez l’expérience 10 fois. Pensez à toujours le récompenser de ne pas vous avoir suivi. Si votre chien vous suit, ce n’est pas grave ! C’est avec l’échec que votre chien va apprendre. Il suffit de repositionner le chien en position “assis” puis “couché”.

Etape 4 : Votre chien fait correctement l’étape 3 ? Alors, augmentons la difficulté ! Nous allons à présent faire deux pas en arrière. Comme dans l’étape 3, le but de l’exercice est que le chien ne vous suive pas. Il doit attendre. Vous faites deux pas en arrière puis deux pas en avant et récompensez immédiatement votre chien et dite “PAS BOUGER” ! Répétez l’exercice 10 fois.

Etape 5 : C’est la même que l’étape 4 sauf que vous allez tourner le dos à votre chien et faire deux pas. Celui-ci ne doit pas bouger. Puis revenez vers lui. Il faut également récompenser son chien de ne pas avoir bougé. Répétez l’exercice 10 fois.

Etape 6 : On pose la laisse au sol et on s’éloigne de trois pas en lui tournant le dos. C’est une réussite ? Répétez 10 fois.

Etape 7 : On quitte le champ de vision du chien (changement de pièce par exemple), on compte jusqu’a 5 secondes puis on revient près du chien et on le félicite plus récompenses. Réussite ? Alors augmentez la durée 5, puis 10 puis 40 puis 60 secondes, etc…

Etape 8 : On passe à l’extérieur et on recommence toutes les étapes de 1 à 7 ! Utilisez un endroit extérieur sans distraction pour commencer (parc calme, lieux peut fréquentés).

Etape 9 : même exercice avec un lieu très fréquenté !

Etape 10 : même exercice avec d’autres chiens à proximité.

Mon chien connait parfaitement l’ordre “pas bouger” et après ?

Une fois l’ordre acquis vous allez pouvoir varier les plaisirs. L’utiliser devant une porte avant de la franchir. Lui dire de pas bouger sur son panier quand il y a des invités, etc… N’oubliez pas que le chien ne pourra pas tenir indéfiniment sans bouger ! Dites-lui quand l’ordre se termine avec un “viens” “va” ou “ok c’est bon”.

À vous de jouer ! Dites-moi dans les commentaires les difficultés que vous rencontrez pour lui apprendre l’ordre “par bouger”.

3 façons d’empêcher un chiot de mordiller. Simple et efficace !

3 façons d’empêcher un chiot de mordiller. Simple et efficace !

Voyons aujourd’hui trois façons pour empêcher un chiot de mordiller sans avoir recours à la punition corporelle. J’ai régulièrement des questions sur le mordillement, j’espère apporter un maximum d’aide avec cet article. J’avais déjà rédigé un article auparavant, mais il était terriblement court et manquait d’informations. Voici le lien : Comment faire pour arrêter le mordillement du chiot ?
Il faut savoir que le mordillement est quelque chose de normal pour un chiot. C’est un apprentissage par le goût. En revanche, le mordillement peut vite devenir très désagréable. Il se produit souvent pour attirer l’attention (mordillement du pantalon, des mains, etc…), ou pendant le jeu. Il arrive même que le chiot vous blesse avec ses petites dents pointues

Empêcher un chiot de mordiller en lui autorisant

Eh oui, nous venons de dire que le mordillement est quelque chose de naturel pour le chiot. C’est un apprentissage par le goût et par le jeu. Les chiots apprennent en jouant avec les autres chiots de la portée. Ils découvrent qu’ils ont une mâchoire et qu’elle peut faire mal. On remarque souvent des chiots qui mordillent du bois à l’extérieur lorsque les autres chiots ne veulent plus jouer.

Chez vous, on peut facilement l’empêcher de vous mordiller en lui donnant un objet fait pour ca. Un objet que vous lui donnez et dont il est autorisé à mordiller. Il existe de nombreux jouets dans le commerce qui permette au chiot de mordiller.
L’objet doit avoir un intérêt pour lui. Ainsi à chaque fois que le jeu commence à déborder sur des mordillements, on lui glisse le jouet pour qu’il puisse satisfaire son besoin sans vous faire mal.
Le chiot vous mordille —> on lui donne le jouet fait pour ça et on joue avec lui.

Mon chiot me mordille les mains même avec un jouet de substitution

Votre chiot est un malin et il préfère vos mains pour jouet et vous en avez marre. Il arrive souvent que les chiots préfèrent jouer avec nos mains. On peut facilement comprendre pourquoi ? Les mains, ça bouge dans tous les sens.
Dans une meute de chiots, lorsqu’un chiot joue un peu trop fort et qui fait mal. Son frère ou sa sœur pousse un cri et arrête de jouer.
Mordre trop fort —> Arrêt du jeu immédiat.
Dans certains cas, l’autre chiot pousse un cri et mord un peu plus fort son frère pour qu’il comprenne que ça fait mal. Ils apprennent ainsi à contrôler leur mâchoire.
Nous n’allons pas mordre notre chiot c’est évident, par contre on peut facilement mettre fin au jeu. Lorsque votre chiot commence à vous mordiller, vous poussez un « cri » et vous mettez immédiatement fin à la séance de jeu ! S’il insiste en vous mordillant le pantalon, mettez-le dans une pièce seul quelques minutes pour qu’il comprenne.
Mordillement —> Fin du jeu et isolement

Pour empêcher un chiot de mordiller, trouver le bon professeur !

Nous ne sommes pas des chiens et pour apprendre de façon efficace l’inhibition de la morsure à votre chiot vous devez lui faire côtoyer d’autres chiens bien éduquer. Et aussi d’autres chiots du même âge.

Il n’y a pas meilleure façon de lui apprendre rapidement que mordiller peut faire mal. Le chien adulte ne supportera pas longtemps qu’un chiot le blesse avec ses petites dents. Il sera rapidement mis à sa place. Il en sera de même avec les autres chiots. Pour cela, je vous recommande vivement l’école des chiots et les balades en forêt avec d’autres propriétaires de chiot ou chien.

Mordiller —> Fin de l’interaction avec son congénère.

Crédit photo : patricia simoes/EyeEm  stock.adobe.com

Avez-vous des difficultés pour empêcher votre chiot de mordiller ? Répondez dans les commentaires ci-dessous.

Qu’est-ce qu’une alimentation au BARF chez le chien ?

Qu’est-ce qu’une alimentation au BARF chez le chien ?

BARF : Cet article est un complément de l’article : Comment choisir les meilleures croquettes pour son chien ?

Nous avions abordé la notion de BARF. Quand on acquiert un chien, une des premières questions que l’on est amené à se poser concerne la nourriture. Quel mode d’alimentation sera le meilleur pour sa santé ? Le plus économique? Le plus facile à utiliser? En se penchant sur le problème on se rend compte que le choix est vite limité. Dans le commerce, le rayon animalerie ne propose que des croquettes ou les traditionnelles boîtes de pâté.

Mais certains propriétaires de chiens ont trouvé une alternative à cela : le BARF.

La philosophie du BARF.

Le BARF est un mode d’alimentation se rapprochant au maximum des besoins naturels du chien. BARF est l’abréviation anglaise de “Biologically Appropriate Raw Food”, que l’on peut traduire en français par : “Nourriture crue biologiquement appropriée”. Le but étant de respecter la physiologie du chien en tant qu’animal majoritairement carnivore.

Le BARF est composé de viande crue, d’os, d’abats, de fruits et légumes et de compléments divers. Les utilisateurs de cette méthode y voient un moyen de nourrir leur chien de la manière la plus naturelle qui soit, en se rapprochant le plus possible de la nourriture du loup sauvage, ancêtre de nos chiens domestiques actuels. Le BARF est aussi une alternative à l’utilisation systématique des croquettes industrielles.

BARF vs Croquettes

Les bénéfices du BARF pour le chien.

Pour avoir une efficacité optimale la ration de cru doit être calculée de façon stricte et précise en se basant sur le poids du chien, sur son mode de vie, son âge, son état de santé.

Le fait de mâcher des os contribue à l’entretien de la dentition du chien en empêchant la formation de tartre et en fortifiant les gencives. De même, l’action de mâcher développe les muscles de la mâchoire, du cou et des épaules.Un chien nourri au BARF bénéficie d’une nourriture saine et est en meilleure santé, son système immunitaire est renforcé, il a une meilleure vitalité et tombe moins souvent malade. De ce fait il vieillit mieux et son espérance de vie augmente.

Un chiot nourri au cru dès son plus jeune âge grandira de manière plus équilibrée.Préparer du cru à son chien ne coûte pas plus cher que de lui acheter des croquettes industrielles.

Le BARF est donc une alternative à étudier sérieusement pour tout propriétaire de chien qui souhaite proposer une nourriture saine à son compagnon à quatre pattes.

D’autres articles sur l’alimentation du chien :

Pratiquez vous le mode d’alimentation cru pour nourrir votre chien ? Si oui, avez vous vu des bénéfices ? Merci de témoigner dans l’espace commentaire ci-dessous.

Pin It on Pinterest