Mon chien est-il bien ou mal éduqué ?

Mon chien est-il bien ou mal éduqué ?

 

Article rédigé par Magali Le Roux, passionné par l’éducation canine et le comportement de nos amis à quatre pattes, également auteure du site « Apprendre à dresser son chien ».

Mon chien est-il bien ou mal éduqué ? On parle souvent de bonne ou mauvaise éducation chez un chien. Mais qu’est-ce qu’une bonne ou mauvaise éducation finalement? Je vous expose dans cet article mon point de vue sur la question. Et je vous invite également à partager votre avis dans les commentaires.

Qu’est-ce qu’une bonne et une mauvaise éducation ?

Je me suis posée la question récemment car j’ai eu l’occasion de garder plusieurs chiens et je me suis rendue compte que je n’arrêtais pas de penser qu’une grande majorité des chiens étaient mal éduqués. Et bien entendu je trouvais que ma chienne était particulièrement bien éduquée pour son âge. Puis j’ai réfléchi à ce sujet et j’ai comparé les chiens et je me suis aperçue que je me trompais en disant qu’ils étaient mal éduqués. En fait c’est un point de vue très subjectif. J’ai donc décidé de vous exposer ma réflexion et mon opinion à ce sujet.

D’après le dictionnaire du Larousse, la définition de l’éducation, adaptée au cas du chien, est la suivante : “connaissance et pratique des bonnes manières, des usages de la société ; savoir-vivre.”

Il s’agirait donc d’enseigner les bonnes manières à son chien.

Mais les bonnes manières sont différentes selon les familles dans lequel le chien évolue. Chez une famille, un chien qui monte sur un canapé n’est pas forcément un chien mal éduqué. Au contraire, dans d’autres familles, cela est inacceptable dans l’éducation du chien. De même, un chien qui aboie pour prévenir qu’un individu a tapé à la porte est un signe de bonne éducation pour certains alors que pour d’autres, il n’a aucune raison d’aboyer et il faudrait l’éduquer à ne plus aboyer.

Je pense donc que les différents faits sur lesquels un chien doit être éduqué dépendent de ce que son maître veut obtenir de lui et de ce qu’il accepte qu’il fasse. Si par exemple, il souhaite en faire un gardien de maison, le chien a tout intérêt à être éduqué pour aboyer lorsqu’une personne pénètre la maison. Si on aime avoir son chien près de soi le matin au réveil, on peut tout à fait autoriser le chien à venir sur le lit.

Personnellement, pour contrôler la situation dans ce cas-ci, je n’autorise pas à ma chienne Isis à monter toute seule sur mon lit. Mais si elle met ses pattes sur le rebord, je décidé ou non de la prendre pour la mettre sur mon lit. Comme ça je suis libre de l’avoir sur mon lit ou non.

chien sur le canapé

Mon chien est-il bien ou mal éduqué ?

Cette question est la suite logique de la signification du terme éducation exposée ci-dessous.

Je vous propose de vous poser la question suivante : que souhaitez-vous autoriser à votre chien et que souhaitez-vous lui interdire?

Voulez-vous avoir un chien qui se colle à vous lorsque vous mangez et à qui vous donnez de temps en temps de la nourriture? Ou au contraire, souhaitez-vous qu’il reste dans son coin quand vous mangez afin d’éviter qu’il ne vous dérange? Souhaitez-vous avoir un chien qui vous ramène la balle quand vous lui envoyer et vient la poser devant vous ou, au contraire, cela vous est égal qu’il vous la rapporte ou non? Voulez-vous un chien qui aboie ou n’aboie pas ?

A partir du moment où vous avez défini clairement ce que vous attendez de votre chien et de ce que vous voulez lui autoriser ou lui interdire, vous pouvez alors dire si vous considérez votre chien comme bien éduqué ou s’il a encore de nombreux progrès à faire. Bien entendu, il peut donc être bien éduqué pour vous mais mal éduqué pour une autre personne.

Pour résumer, je pense qu’en réalité, l’éducation d’un chien ne signifie pas de lui interdire ou de lui autoriser ce qui est considéré comme bien ou mal par la majorité des gens et par les professionnels. Je pense que l’éducation d’un chien dépend du fait que votre chien soit agréable ou non pour vous au quotidien. Si certains actes de votre chien, comme aboyer ou tirer sur la laisse en promenade, ne vous dérangent pas ou même vous plait, vous pouvez tout à fait l’autoriser à les faire. Si ces actes sont désagréables pour vous au quotidien et que vous ne les appréciez pas, dans ce cas il vaut mieux interdire à votre chien de les faire.

L’éducation de votre chien dépend donc de ce qui est agréable pour vous et de ce qui est désagréable.

Un chien n’est jamais parfaitement bien éduqué

Je souhaite vous partager également un point important concernant l’éducation de votre chien.

Votre chien a beau être parfaitement éduqué à vos yeux, il reste un animal et vous ne pouvez pas prédire toutes ses réactions à 100%.

Même s’il réalise très bien un exercice ou ne monte jamais sur le canapé par exemple, cela ne veut pas dire qu’il ne le fera plus jamais. Si on prend l’exemple du canapé, il peut arriver qu’un jour, il décide de monter dessus malgré vous, parce que son copain est monté dessus ou bien parce qu’il a peur de quelque chose et il se sent plus en sécurité en hauteur.

J’ai d’ailleurs eu l’expérience récemment. Ma chienne reste toujours près de moi lorsque je la promène derrière chez moi et elle répond quasi instantanément à mon rappel, bien que ce ne soit pas encore parfaitement acquis. Un jour, j’ai fait ce même chemin avec un ami qui avait également laissé son chien sans laisse. Son chien a soudainement décidé de partir. Je n’ai pas vu s’il avait eu peur de quelque chose ou autre, mais ma chienne l’a suivi. Malgré mes nombreux rappels, elle ne m’a pas obéi et a fini par revenir lorsque l’autre chien est revenu. J’ai eu très peur qu’ils partent en direction de la grande route fréquentée par les voitures.

Cet exemple est donc une preuve que, même si on pense avoir le contrôle sur son chien et l’avoir suffisamment éduqué, on n’est pas à l’abri qu’un jour il décide de nous désobéir. Il reste un animal avec des émotions et certaines situations peuvent l’inciter à vous désobéir.

Faites donc toujours attention aux éventuelles réactions que peut avoir votre chien.

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez donner votre opinion sur le sujet de l’éducation d’un chien, n’hésitez pas à ajouter un commentaire ci-dessous.

Si vous avez aimé cet article, merci de cliquer sur j’aime.

Rendre un chiot propre : comment et en combien de temps ?

Rendre un chiot propre : comment et en combien de temps ?

Combien de temps pour avoir un chiot propre ? Le temps semble long quand tous les matins on se lève et l’on ramasse le pipi et le caca de son petit chiot. Ou pire encore quand on rentre du travail après une journée épuisante et qu’on doit ramasser les cadeaux de son toutou…C’est vrai qu’il y a de quoi s’arracher les cheveux. Je rédige ce court article pour répondre à cette question. Ne désespérez pas !

Combien de temps pour qu’il soit propre à la maison ?

Chaque chiot est différent comme chaque humain est différent ! L’apprentissage de la propreté est variable d’un chiot à un autre. Vous pouvez avec les bonnes méthodes encourager votre chiot à éliminer à l’extérieur, mais ne vous attendez pas à des miracles ! Il est impossible qu’un chiot soit propre en une semaine surtout si celui-ci à 8 semaines. Même si certaine personne vous prétende le contraire !

Vous pouvez par contre poser les bonnes bases. Il vous faudra beaucoup de répétition et de patience pour que le chiot est les notions et qu’il sache réclamer pour sortir soulager ses besoins. Si votre chiot n’est toujours pas propre à huit mois, je vous recommande de demander conseil à votre vétérinaire, un problème de santé se cache peut-être derrière tout ça.

Prenez les bonnes habitudes ! On ne punit pas un chiot qui fait ses besoins !

Vous venez de constater que votre chiot à fait ses besoins dans votre salon ? Ou la nuit pendant que vous dormiez. Et bien, ne le punissez pas ! Vous avez bien lu ! Lorsque vous étiez petit, personne ne vous a puni pour avoir fait un pipi ou caca dans la couche ? Et bien c’est pareil pour un chiot ! Pourquoi punir un besoin naturel ?

Votre chiot doit apprendre à faire à l’extérieur.

Lorsque vous trouvez le trésor que votre chiot a laissé, faites comme si de rien n’était. Sortez le chiot ou mettez-le dans une autre pièce et nettoyez rapidement hors de sa vue.  Prenez un produit approprié pour que l’odeur ne reste pas, il pourrait recommencer au même endroit sinon. Ne prenez pas d’eau de javel ! L’odeur attire les chiens.

Quels sont les bons moments pour sortir ? Et comment les repérer ?

Voici une bonne règle des trois !

Sortez votre chiot :

  1. Au réveil après une nuit de sommeil ou une sieste.
  2. Après un repas (c’est presque systématique).
  3. Et après une bonne partie de jeu.

Prenez le temps d’observer votre chiot, s’il commence à renifler par terre et tourne en rond, c’est que c’est le bon moment. Soyez prêt à sortir rapidement. Préparez votre blouson, laisse, chaussure et poche à friandise pour être plus rapide. Désignez un endroit précis dans votre jardin ou votre rue et emmenez toujours votre chiot à cet endroit.

Renforcez le bon comportement : faire dehors c’est très bien !

Ayez toujours une poche à friandises sur vous. Lorsque le chiot élimine dehors, choisissez un signal (mot) que vous répéterez systématiquement quand il fait pipi ou caca. Donnez la friandise au chiot en disant : “Oui”. Félicitez bien votre chiot. N’ayez pas peur du ridicule dans la rue. Ce qu’on veut c’est que le chiot apprend rapidement la propreté pour ne plus avoir à ramasser.

Votre chiot comprendra très vite que faire dehors vous fait plaisir et lui apporte une petite friandise. Il fera de son mieux pour bien faire dehors.

Pour résumer :

  • Le temps d’apprentissage est différent chez tous les chiots.
  • Ne punissez jamais votre chiot lorsqu’il fait ce qui pour lui est naturel.
  • Repérez les bons moments pour sortir votre chiot.
  • Renforcez le fait que faire dehors c’est très bien avec des friandises et des félicitations.
  • Sortez souvent votre chiot !

Normalement en suivant les conseils ci-dessus votre chiot sera propre entre 3 et 6 mois.

Crédit/Photo : Helena Sushitskaya de Pixabay 

Vous avez aussi la possibilité d’aller plus loin et suivant ma formation sur le sujet : “Heureux et Propre” ma formation pour apprendre la propreté à son chien

Avez-vous des questions ? L’espace commentaire est à vous.

Pin It on Pinterest