Cavalier King Charles :  Le CKC est un petit chien bourré de charme, au regard qui vous fera accepter tous ses caprices, et au caractère des plus joueur. C’est un compagnon idéal pour une famille, sa gentillesse lui permet notamment d’être un ange avec les enfants. Le Cavalier King Charles fait partie des races les plus appréciées des français, et ce n’est pas pour rien.

Caractéristiques physiques du Cavalier King Charles

La taille d’un Cavalier King Charles est comprise entre 25 et 34 centimètres pour les mâles et entre 25 et 32 pour les femelles. Son poids, quant à lui, se situe entre 6 et 8 kilogrammes, quel que soit le sexe. Il possède un poil long et soyeux, peu enclin au bouclage ; son crâne est presque plat entre ses oreilles, qui sont longues et attachées en haut de sa tête. Sa queue est proportionnelle à la longueur de son corps et ses yeux sont grands, ronds et sombres.
Un Cavalier King Charles peut avoir 4 types de robes différentes : Une robe entièrement rousse, unicolore, sans marques blanches. Une robe noire et rousse, les tâches rousses, intenses, sont présentes principalement au dessus de ses yeux, sur ses joues, à l’intérieur de ses oreilles, sur la poitrine, les pattes ou sous la queue. Une robe tricolore à base de noir, blanc et roux, où les tâches rousses sont présentes aux même endroits que la robe précédente. Et enfin une robe appelée « Blenheim », rousse et parsemée de blanc.

cavalier-king-charles-jardin

Cavalier King Charles : Origines et histoire

Le Cavalier King Charles n’est vraiment reconnu par les français que depuis quelques années. Pourtant, il est apparu en 1924. On a retrouvé, dans des documents datés du XVIIème siècle, son plus vieil ancêtre, la race de King Charles Spaniel.
Charles II d’Angleterre s’intéressait énormément aux épagneuls nains anglais, il leur donnera d’ailleurs leurs lettres de noblesse pour les siècles suivants. Cette passion cynophile était tellement marquante qu’ils finiront par être dénommés King Charles Spaniels. Le roi d’Angleterre ne faisait pas un pas sans avoir ses chiens près de lui, chiens qui avaient l’autorisation d’entrer dans le parlement, ce qui était un honneur incommensurable pour quelqu’un n’appartenant pas au gouvernement.
Quelque temps plus tard, les carlins et les pékinois envahissent la cour anglaise avec leur physique particulier au nez plat. Le roi Charles ne voulait pas se séparer de ses épagneuls, mais il souhaitait également suivre la mode canine de l’époque. L’idée lui vient alors de créer un épagneul au nez court.

cavalier king charles aux pastelsportrait de Cavalier king charles

La race ainsi née connut un succès tellement important qu’il a été nécessaire de protéger le pedigree et éviter les croisements douteux. Le Toy Spaniel Club est fondé en 1886. Un standard fut créé, et le King Charles fut officiellement reconnu. Une particularité à noter : il a été décidé que le nom donné serait différent en fonction des couleurs portées par le chien. Les chiens unicolores roux furent nommés « rubis », les noirs et roux furent nommés « King Charles », les tricolores « Prince Charles », et les roux et blancs devinrent « Blenheim ».
En 1903, le Kennel Club décide que la confusion des noms est trop fréquente, il convient alors de nommer les chiens non pas par la couleur, mais par la morphologie. Le roi Édouard VII décide alors de garder l’historique nom de King Charles.
En 1926 le catalogue de l’exposition Crufts lança une appel à l’offre. Ils recherchaient des King Charles de type Blenheim, tels que « représentés dans les gravures et tableaux du temps de Charles II ». Le type était manifestement disparu, ou presque disparu, et l’exposition souhaitait recréé le « type ancien », celui avec un nez plus long.
Quelque temps plus tard, un dénommé Monham gagna le concours, montrant alors que l’ancien type existait encore. Cela posa un problème aux cynophiles : il existait maintenant deux types de King Charles, un au nez court et un autre au nez long. La dénomination « type ancien » fut utilisée pendant plusieurs années. Puis, en prenant comme base le fameux tableau « The cavalier’s pet », la race fut nommée Cavalier King Charles. Ce nom sera officialisé en 1945.

CKC-chiot-dormir

Son physique, sa santé du Cavalier King Charles

Les Cavaliers King Charles sont sujets à diverses maladies génétiques. La sélection de reproducteurs des dernières décennies vise à raffermir la robustesse de la race. Afin de pouvoir prétendre à la reproduction, les Cavalier King Charles doivent subir des échographies du cœur dès leur 18ème mois et ne présenter aucun trouble oculaire.
Les maladies les plus courantes sont : la dysplasie des rotules, la syringomyélie, la luxation du fémur, la kérato-conjonctivite, la cataracte, le syndrome de chute épisodique et la maladie valvulaire dégénérative mitrale. Les Cavalier King Charles ont une durée vie moyenne de 10 ans.

Le Cavalier King Charles Spaniel : Caractère et aptitudes

Le cavalier King Charles est un chien doux, sensible, joueur et joyeux. Son caractère explosif saura vous motiver pour toutes vos activités à plusieurs. Il sera toujours sur le qui-vive, à la recherche d’un jouet qui attirera votre attention. Cependant, comme tout chien de compagnie, il sera se calmer s’il voit que vous avez autre chose à faire ; il saura alors s’occuper tout seul ou ira se reposer. Il peut tellement s’effacer pour vous laisser de la place qu’on doit parfois le chercher plusieurs minutes afin de savoir où il se cache.
Le Cavalier King Charles vous suivra quoique vous fassiez, il sera vous imiter autant dans votre humeur que dans vos activités. Si vous bougez quelque part, il vous suivra, et si vous décidez de passer votre journée sur le canapé, il restera également à vos côtés. Il existera toujours des exceptions, mais de manière général la femelle est plus passive, alors que le mâle sera joueur, surtout avec les enfants.

CKC-dodo

Le CKC : Son éducation et son comportement avec les autres animaux

Les chiens de cette race sont parfaitement sociables, ils sont amis avec tous les êtres qui les entourent, qu’ils soient humains ou animaux. Plus il y aura du monde autour de lui, plus le chien sera heureux, une raison de plus de les prendre par couple. Ils n’ont aucun problème à s’entendre avec les animaux de toute taille et de toute race, qu’il s’agisse de lapins, chats, rongeurs, oiseaux ou autres. C’est donc un ami idéal pour un enfant, plus qu’un vrai chien de garde. Si un voleur venait à pénétrer votre maison, il est fort possible que le Cavalier King Charles vienne lui lécher le visage.
Il se satisfera autant d’un studio que d’une grande maison, ce qui compte réellement pour le Cavalier King Charles c’est d’avoir ses maîtres à distance raisonnable, que cela soit en ville ou en compagne, sur le canapé ou en promenade. Son bonheur est fait tant que vous êtes dans son champ visuel, c’est pour cela qu’il vaut mieux éviter de le laisser seul trop longtemps. Si vous vous absentez 8 heures de suite plusieurs fois par semaine, ce n’est peut-être pas le chien pour vous. Il faut quelqu’un pour venir le rassurer plusieurs fois par jour, pour entrecouper ses moments de solitude.
Ces chiens sont d’une gentillesse sans nom, mais il ne faut pas en profiter. Ce n’est pas parce qu’il est sage dans son coin qu’il faut l’y laisser toute une journée. C’est en plus un chien très facile à éduquer, tout ce qu’il veut c’est vous faire plaisir. Il ajustera son comportement à vos réactions afin de vous satisfaire, il ressent vos émotions de façon très empathique.

Toilettage et entretien du Cavalier King Charles

Il n’est pas très dur ni très coûteux de prendre soin de son cavalier King Charles. Un bain tous les deux mois suffit en général si vous utilisez des produits adaptés. Attention cependant à ses yeux, qui ne sont pas spécialement fragiles, mais qui ont besoin d’être bien hydratés. Si vous remarquez quelques sécheresses ou saletés au petit matin, il faut lui nettoyer les yeux à l’aide d’une gaze imprégnée de lotion oculaire et y déposer quelques gouttes de collyre.

Ckc-chiot
Il est aussi bon de prendre soin de ses oreilles, par exemple en retirant l’excès de cérumen afin d’éviter toute infection. Il faut également brosser son pelage assez régulièrement, les nœuds qui s’y forment peuvent être difficile à démêler, il faut alors demander l’aide d’un toiletteur professionnel.
Enfin, pensez à surveiller la dentition de votre chien. Il est important de vérifier l’avancement de l’entartrage et de passer voir le vétérinaire si vous pensez qu’il est trop important. Cela pourrait prévenir une chute de dents éventuelle. Les griffes s’usent de façon naturelle chez un chien, mais il est toujours bon de les couper régulièrement tout en évitant de les limer trop courts. Consultez mon article à ce sujet : Comment couper les griffes de son chien ?

Conclusion :
Le Cavalier King Charles est un chien fidèle et adorable qui saura séduire tous les membres de votre famille. Sa petite taille vous permet de l’accueillir dans votre appartement comme dans votre maison, tout en faisant bien attention à ne pas le laisser seul trop longtemps. Comme pour tous les chiens, l’important c’est de savoir si vous avez vraiment le temps de vous en occuper. Si la réponse est oui, le Cavalier King Charles est fait pour vous.

Crédits/Photos : Filou

Livres complémentaires pour le Cavalier King Charles :

Découvrez d’autres races de chiens :

Le Cavalier King Charles : une bouille qui vous fera fondre
4.67 (93.33%) 3 votes

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
C'est POUR VOUS ! Téléchargez le guide pour éduquer votre chiot ! (Gratuit)Je veux mon LIVRE !