Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un chien et que vous souhaitez connaître des méthodes d’éducation pour métamorphoser votre adorable compagnon en modèle d’éducation, la règle des 3 D devrait pleinement vous satisfaire. En suivant ces précieux conseils, vous avez l’assurance d’obtenir le résultat escompté.

Le principe de la règle des 3D en éducation canine

Pour éduquer votre boule de poils, il est nécessaire d’avancer progressivement et positivement. C’est le principe même de l’éducation dite positive. Vous ne pouvez pas exigé de votre chiot qu’il reste assis à sa place pendant de longues minutes ou de le faire marcher à vos pieds dans un lieu public en un claquement de doigts. La technique des 3 D, pour Durée, Distance, Distraction, se révèle être une manière extrêmement efficace d’inculquer un ordre à votre animal de compagnie puisqu’il s’agit tout simplement de procéder par étapes, en commençant à des niveaux très faibles. Le but est d’approfondir un exercice, tout en donnant les moyens au chien d’atteindre l’objectif fixé. L’apprentissage devient alors ludique et l’ordre est tout naturellement mieux assimilé.

De ce fait, la théorie des 3D est fondamentale dans l’éducation de votre chien. En s’y conformant, vous ne risquez aucunement de le mettre en situation d’échec. Il est vraiment important de tout mettre en œuvre pour qu’il réussisse ce que vous lui demandez et c’est bien là tout l’intérêt de cette méthode. La technique des 3D est capitale dans l’éducation canine car elle aide le maître à réagir correctement en fonction d’un contexte particulier. Si vous n’arrivez pas à maîtriser l’un des 3D à un moment bien précis, il suffit de réduire les deux autres D afin d’aider votre tendre compagnon à répondre favorablement à votre ordre. Dans le cas où vous vous trouvez dans un lieu excessivement riche en distractions, il conviendra de vous rapprocher de votre chien afin de réduire la distance entre vous. Il sera ainsi plus à même de se concentrer sur ce que vous exigez de lui.

Les points essentiels à connaître avant d’appliquer la règle des 3D

Pour mettre en place la théorie des 3D, il est primordial que le chien ait déjà appris l’ordre de base. Par exemple si vous demandez à votre adorable compagnon de rester à sa place, celui-ci doit se tenir sans bouger à l’endroit où il se trouve. Vous devez vous rapprocher doucement de lui et s’il reste assis, il vous appartient de ne pas lésiner sur les récompenses, puis de le libérer. N’en demandez pas trop d’un coup à votre chien, la progression est vraiment l’élément crucial pour réussir l’apprentissage. Vous devez constamment rester à son écoute et ne pas accroître trop rapidement la difficulté de l’exercice. La séance est vouée à l’échec si vous le faites attendre trop longtemps à sa place. N’oubliez pas de distraire votre chien entre deux ordres, ne serait-ce qu’en le changeant d’endroit. S’il a bien obéi, un lancer de balle est une belle façon de le récompenser tout en évitant de rendre l’entraînement trop ennuyeux. L’apprentissage doit avant tout être synonyme de plaisir, autant pour le maître que pour le chien !

La Durée

Lorsque votre chien est capable de répondre à un ordre simple, vous pouvez ajouter la notion de durée, ce qui permettra d’approfondir cet acquis tout en douceur. Il s’agit du temps durant lequel votre merveilleux compagnon à quatre pattes réussit à rester dans la position demandée.

Pour reprendre l’exemple cité précédemment, vous demandez à votre chien de rester à sa place pendant 2 secondes. Vous récompensez et le libérez avant de recommencer en augmentant légèrement la durée. Ainsi, 5 secondes suffisent. Si votre doux compagnon obéit, une récompense est bien évidemment la bienvenue, puis vous lui donnez l’autorisation de vaquer un instant à ses occupations. Augmentez alors la durée de l’ordre en lui indiquant de tenir sans bouger pendant 10 secondes, puis 30 secondes, etc… Ce n’est qu’avec ce procédé que votre chien assimilera l’ordre de rester à sa place avec la notion de durée. Il n’est pas nécessaire de pousser l’exercice en le sollicitant sur plusieurs minutes, ce qui paraîtrait bien trop long pour votre charmant canidé. Néanmoins, vous serez désormais en mesure de le maintenir à sa place en toutes circonstances.

Si vous rencontrez des difficultés à travailler votre chien en durée, attendez simplement quelques secondes avant de lui donner une récompense. Lorsqu’il bouge, remettez-le à sa place sans hausser le ton. C’est sa façon de vous dire que vous avez été trop vite en besogne ! Dans le cas où il réagit à l’ordre mais avec un peu trop de nonchalance, il manque très probablement de motivation ou il n’est pas certain d’avoir compris ce que vous attendez de lui. La patience est de mise. N’hésitez pas à recommencer mais de façon plus lente et toujours avec conviction. Ne soyez pas trop exigeant et dès que l’exercice est réalisé dans son intégralité, pensez toujours à récompenser, que ce soit en friandise ou en jeu selon les préférences de votre chien. Vous constaterez que les progrès seront fulgurants.

La Distance

Concernant la distance, il s’agit de l’espace qui sépare le maître de son chien. Lorsque vous apprenez un tour à votre fidèle compagnon, il convient de garder une position identique et de rester proche de lui. Ainsi, vous pouvez commencer en lui donnant un ordre alors que vous vous tenez debout à moins d’un mètre et en face de lui. Maintenez ce positionnement jusqu’à ce qu’il exécute l’action avec engouement et sans difficulté. Pour revenir sur l’exemple ci-dessus, vous pouvez tranquillement vous installer à sa droite et lui demander de rester à sa place. S’il vous obéit, récompensez-le et libérez-le. Renouvelez l’exercice en vous plaçant cette fois-ci à sa gauche mais à deux mètres, afin de corser les choses.

Variez les diversions pour vous assurer que votre gentil compagnon reste parfaitement concentré. Il est ainsi possible de bouger les pieds sur place, faire un pas en arrière, un autre en avant, vous retourner, etc… N’apportez pas trop de changements d’un coup. Veillez à le faire toujours de manière progressive, afin de laisser le temps à votre chien de bien assimiler l’ordre. Au fur et à mesure des entraînements, il exécutera son tour quelle que soit la distance qui le sépare de son maître et sans tenir compte de votre posture. Vous pourrez même sortir de son champ de vue sans que votre compagnon à quatre pattes n’ait quitté sa place !

La Distraction

La distraction se réfère à tout ce qui est propre à l’amusement et donne matière au chien de se détourner de l’exercice. Cela peut être des enfants qui jouent, un animal qui passe devant lui, un jouet, une odeur, de la nourriture, un bruit surprenant, etc… Un morceau de jambon au sol, voire une simple feuille qui vole, est tellement plus intéressant que de poursuivre le travail ! Ce type de distraction fait office de récompense. Mais il en existe d’autres qui, à l’inverse, peuvent tracasser le chien. C’est le cas si la foule le stresse et que vous êtes amené à traverser la rue un jour de marché. Votre compagnon risque alors d’être extrêmement distrait. Le seuil de sensibilité diffère d’un individu à l’autre. C’est donc à vous de choisir la distraction qui fera réagir votre chien à coup sûr.

Contrôler le niveau de distraction est la garantie pour votre animal de compagnie de réussir l’exercice. De plus, cela vous sera d’une grande utilité dans la vie de tous les jours puisqu’il sera désormais capable de rester attentif à vos demandes, quelle que soit la situation.

Pour commencer, il importe d’enseigner un nouveau commandement en limitant au maximum tout ce qui pourrait distraire votre boule de poils. Privilégiez les endroits calmes où rien ne pourra venir vous perturber, afin de ne pas mettre le chien en défaut. Une fois que l’ordre de base est solidement inculqué, ajoutez une distraction facilement surmontable pour lui. Cela peut être une corde exposée sur un meuble, par exemple. S’il vous obéit, remplacez la corde par quelque chose d’encore plus stimulant comme une balle si votre chien en raffole. Pensez à offrir des récompenses à profusion s’il parvient à se contenir et ainsi à faire le bon choix. Petit à petit, il réussira à se maîtriser devant un bout de saucisse ! Essayez aussi en changeant d’endroit. Demandez-lui par exemple de rester assis dans le salon. Une fois qu’il y arrive, renouvelez l’expérience dans le jardin où les distractions sont plus nombreuses. Augmentez le niveau de difficulté en réalisant la séance d’apprentissage dans la rue, puis à proximité d’autres chiens. Diversifiez par ailleurs les conditions en entraînant votre chien sous la pluie, dans la neige, la nuit ou lorsque le vent souffle fort.

C’est ainsi que votre adorable compagnon apprendra l’ordre en intégrant la notion de distraction de manière graduelle. Avec de la pratique, vous pourrez lui suggérer de ne pas bouger alors que l’environnement est des plus distrayants. Quoi qu’il en soit, évitez autant que possible de travailler dans un environnement où les distractions sont trop inquiétantes pour votre compagnon poilu.

En conclusion

Ces trois notions doivent impérativement être travaillées une à une, avec une progression constante. Lorsqu’elles seront acquises, vous pouvez associer durée, distance et distraction en faisant toujours en sorte de permettre à votre chien de prendre la bonne décision. Assurez-vous en permanence qu’il prenne du plaisir à accomplir la tâche. Ne soyez surtout pas avare en félicitations et en récompenses ! Bien entendu, cette technique des 3 D fonctionne pour tous les enseignements, que vous souhaitiez que votre chien obéisse à l’ordre assis, couché, pas bouger, au pied, attend, etc… Votre complicité s’en trouvera renforcée et jamais votre fidèle compagnon ne vous aura porté autant d’attention !

A lire : Comment utiliser la règle des 3D avec son chien ?

Sources :

– Direct Vet – Éducation canine – la technique des 3 D
– Baïka’s Blog – Les 3 D dans l’éducation positive
– Anis-animaux.net – Théorie des trois D. Méthode douce.

Crédit photo : @fotolia

Qu’est-ce que la règle des 3D en éducation canine ?
4 (80%) 4 votes
C'est POUR VOUS ! Téléchargez le guide pour éduquer votre chiot ! (Gratuit)Je veux mon LIVRE !

Pin It on Pinterest

Shares
Share This