Interview de Charlotte Renard vétérinaire – 4 conseils pour garder son chien en bonne santé

Interview de Charlotte Renard vétérinaire – 4 conseils pour garder son chien en bonne santé

J’ai le plaisir aujourd’hui de vous présenter Charlotte Renard. Vétérinaire et gérante du site Direct-vet.fr. Charlotte nous donne 4 conseils pour garder son chien en bonne santé.

Nous abordons 3 maladies fréquentes chez le chien qui sont : la piroplasmose, la torsion de l’estomac et l’intoxication alimentaire du chien due au chocolat.

Comme chaque année les tiques reviennent aux beaux jours, ses conseils sont donc très importants pour garder votre chien en bonne santé. Pâque est également une journée à risque avec les stocks de chocolat qui se préparent.

[Transcription Texte]

Bonjour et bienvenu sur cette nouvelle vidéo de nosamisleschiens.fr et merci à vous de la regarder.
Votre chien à mangé trop de chocolat, votre chien est abattu et vous avez découvert une tique sur son pelage?
Voyons tout de suite comment réagir face à ce genre de situation.

Bonjour, je m’appelle Paul et je suis l’auteur du blog nosamisleschiens.fr et aujourd’hui, je suis en compagnie de Charlotte Renard (vétérinaire) et nous allons pouvoir aborder différentes questions sur la santé de votre chien

Paul : Bonjour Charlotte

Charlotte : Bonjour Paul

Paul : Est-ce que tu peux te présenter rapidement aux lecteurs de nosamisleschiens.fr ?

Charlotte : Bonjour Paul, tout d’abord, je tiens à te remercier pour cette interview, je vais essayer d’apporter un maximum de renseignements pour tous tes lecteurs,

Je suis Charlotte Renard vétérinaire depuis une douzaine d’années et Vétérinaire Conseil pour le site Direct-vet.fr qui est une parapharmacie vétérinaire en ligne

Paul : Les beaux jours approchent, il va y avoir une recrudescence de tiques comme à chaque saison,
Quels conseils tu peux apporter par rapport aux tiques ?

Charlotte : Effectivement après une trêve hivernale, les puces et les tiques recommencent à se multiplier et à infester nos animaux de compagnie.

Du coup, les puces posent un véritable problème pour les chiens et les chats car bon nombre d’entre eux sont allergiques à la salive et vont développer des allergies ayant pour répercussions, de multiples troubles cutanés comme des rougeurs, des pertes de poils, voir même des saignements et une surinfection de la peau .

Paul : Pourquoi et comment se protéger des tiques ?

Charlotte : Les tiques peuvent transmettre différentes maladies graves comme la maladie de Lyme que les humains peuvent aussi attraper ou la Piroplasmose qui touche essentiellement les chiens. Il s’agit d’un tout petit parasite qui se met dans les globules rouges et qui va ainsi les détruire provoquant une anémie et pouvant avoir des complications sur les reins ou le foie.
Quand elle n’est pas prise en charge assez rapidement, il peut y avoir des grosses lésions rénales et hépatiques,

Les symptômes de la Piroplasmose sont assez classiques :

une forte fièvre, un chien qui ne veut plus manger, qui est très abattu, de plus ses urines vont être très foncées à cause de la dégradation des globules rouges,
En raison de la gravité de cette maladie, il est donc indispensable de protéger son chien contre les tiques surtout s’il va souvent dans les herbes hautes où se cachent les tiques.

Il existe différents types de produits efficaces contre les tiques, les pipettes qui peuvent protéger à a fois contre les tiques et contre les puces avec en général une efficacité d’un mois contre les tiques, c’est le cas des pipettes FRONTLINE ou ADVANTIX
Ensuite, il existe des colliers qui ont une efficacité plus prolongée dans le temps de plusieurs mois comme le collier SERESTO qui agit jusqu’à 8 mois et qui est aussi efficace contre les puces ou le collier SCALIBOR qui agit lui jusqu’à 6 mois contre les tiques et les phlébotomes des petits moustiques vecteurs de la Leishmaniose, par contre, il ne protège pas contre les puces.

Paul : Le collier SCALIBOR ne protège pas contre les puces?

Charlotte : Non, il ne protège que contre les tiques et les phlébotomes donc il faut en plus prévoir des pipettes contre les puces seulement.

Paul : Je fais aussi en prévention quand je reviens de l’une de nos ballades avec Freesbee, je le papouille un peu de partout pour essayer de voir s’il n’y a pas une tique qui se serait agrippée à son pelage.

Charlotte : C’est vraiment un conseil qu’il faut donner à tous les gens, dès que l’on revient de promenade, bien papouiller son chien, le toucher un petit peu partout, en dessous le poil pour vérifier qu’il n’y ait pas une tique, on les sent assez bien en général, ça fait comme une petite boule qui s’accroche sur la peau.

Même le soir aussi, on peut le faire, alors c’est important dès qu’on voit une tique de l’enlever sachant que la maladie, la Piroplasmose n’est transmise qu’à la fin du repas de la tique.

Donc après 2 ou 3 jours de présence sur le chien, quand elle va tomber sur le sol et quand elle est bien gorgée de sang, c’est au moment où elle se détache qu’elle transmet le parasite le Piroplasme, si on l’enlève tout de suite, on évite le risque de Piroplasmose,

Charlotte : Si on l’enlève le plus rapidement possible avec un crochet tire-tiques, avec les petits crochets verts, c’est super simple, on attrape la tique avec le crochet et on tourne et elle s’enlève tout de suite, par contre si elle s’est nourrit complètement, là il y a un risque parce que toutes les tiques ne sont pas porteuses de la Piroplasmose.

crochet-o-tom

Paul : J’ai une question de la part des lecteurs sur le vaccin contre la Piroplasmose est-il vraiment nécessaire, est-il utile?

Charlotte : Il existe un vaccin qui comme tous les vaccins va stimuler l’immunité du chien contre le parasite, toutefois, il faut savoir que ce vaccin n’est pas efficace à 100%, il est donc quand même prudent de traiter avec un produit anti-tiques en parallèle.

En fait, il faut le conseiller pour des chiens qui sont très exposés au risque de type, soit par leur mode de vie, par exemple les chiens de chasse ou ceux qui passent beaucoup de temps dans les forêts ou alors parce que sont des chiens qui habitent dans des zones très exposées par les tiques, Ainsi pour ces chiens à fort risque, en cumulant les méthodes préventives, on diminue le risque de Piroplasmose.

Paul : Quel est le pronostic vital concernant la piroplasmose?

Charlotte : Il s’agit d’une maladie mortelle si on ne la traite pas, il existe un médicament qui va tuer le parasite grâce à une seule injection faite par le vétérinaire, par contre il faudra surveiller les complications potentielles sur le rein et sur le foie.

Paul : c’est donc au vétérinaire de conserver le chien en clinique en cas de Piroplasmose. J’ai un ami qui a justement eu ce cas avec son chien un Cavalier King Charles, qui faisait tout le temps la fête habituellement et d’un coup , il s’est retrouvé complètement abattu, il a eu le réflexe d’aller tout de suite voir le vétérinaire et c’était effectivement la Piroplasmose. Son chien a été traité et il est resté en surveillance à la clinique, ensuite il est revenu comme avant en pleine forme.

Charlotte : Quand l’animal est traité et qu’il n’y a pas de complication, le pronostic est bon, mais chose importante aussi Paul, un chien qui a fait une Piroplasmose ne développe aucune immunité, il pourra très bien en refaire l’année d’après.
Donc il faut continuer à traiter tout le temps, ce n’est pas parce que le chien a eu la Piroplasmose qu’il ne la fera plus jamais, donc continuer à traiter systématiquement à la période des tiques donc en général du mois de mars jusqu’à la fin de l’automne,

Paul : donc on n’est en plein dans la saison des tiques ?

Charlotte : Oui et on a déjà des appels pour des cas qui commencent

Paul : D’une manière générale, quels sont les symptômes d’une urgence vétérinaire?
A partir de quel moment, un propriétaire de chien doit s’alarmer et aller voir son vétérinaire, hormis les cas de traumatismes, accidents de voiture?

Charlotte : il y a beaucoup de symptômes, en premier lieu : un fort abattement, une douleur abdominale intense ou des difficultés respiratoires ou alors une fréquence respiratoire anormalement élevée au repos, des gémissement et des plaintes, tout ça doit vous alerter,

Paul : Et comment réagir face à un chien qui présente les symptômes que tu viens de décrire ?

Charlotte : Face à un chien abattu, on pourrait essayer de le stimuler pour l’inciter à se lever, à bouger, on pourrait aussi lui donner un petit peu à manger où à boire pour voir sa réaction, à l’inverse des chiens peuvent être très agités, un chien plus agité peut aussi soit avoir une douleur quelque part, soit être inquiet,
Dans ce cas, il faut commencer par le palper partout pour voir si il n’y a pas une douleur, une zone douloureuse et si il n’y a rien, on essaieras de le calmer, il peut aussi avoir entendu un pétard ou quelque chose avant et on voit si ça fonctionne,

Paul : Si on voit que malgré tout ça et malgré tous les stimuli, il ne réagit pas, et reste quand même abattu, faut-il appeler son vétérinaire ?

Charlotte : Oui, il vaut mieux appeler son vétérinaire, qui pourra déjà donner quelques conseils au téléphone et ensuite vous demander de venir, déjà il va juger de la réalité de l’urgence, savoir s’il est nécessaire de venir ou non.

Et si c’est bien une urgence, il peut donner quelques conseils pour améliorer l’état du chien, pour éviter de l’aggraver pendant le trajet.

Le vétérinaire se fait une idée du type d’urgence et va déjà préparer son matériel dans la clinique si on doit emmener le chien.

Si le vétérinaire n’est pas à la clinique, parce qu’il est déjà en déplacement pour une autre consultation, cela lui permettra d’être là pour recevoir le chien.

Paul : Il faut donc réagir rapidement et appeler le vétérinaire, cela permet de gagner du temps et surtout peut être de sauver son chien grâce à cet appel .

Charlotte : oui et aussi de s’assurer que le vétérinaire est bien de garde à ce moment là

Paul : Il y a une autre urgence vétérinaire qui concerne aussi les chiens c’est la torsion de l’estomac, peux-tu nous en parler un peu ?

Charlotte : La dilatation, torsion, c’est vraiment l’urgence absolue pour les chiens !!!
En général, le chien est anxieux, agité, il se regarde le flanc, il va essayer de vomir mais sans y arriver, là on se rend compte que le flanc gauche qui correspond à l’abdomen se met à gonfler et devient douloureux.

En général, si on donne une pichenette avec le doigt sur le flanc gauche, on va entendre un bruit comme si on tapait sur un tambour, au lieu d’entendre un bruit sourd, un son que l’on dit tympanique, c’est assez typique d’une torsion de l’estomac.
En parallèle, le rythme cardiaque s’accélère et la respiration aussi.

Paul : Y a t-il une race de chiens plus particulièrement touchée qu’une autre ? Parce que souvent, on dit que ce sont les gros chiens qui sont sensibles aux torsions

Charlotte : Oui effectivement ce sont surtout les grandes races géantes comme les Saint-bernard, les Dogs…,qui vont vraiment avoir une plus grande prédisposition à la torsion de l’estomac sachant que chez les petites races, ça n’arrive quasiment jamais.

Un Cavalier King Charles qui fait une torsion, je n’en ai jamais vu, peut-être que ça pourrait arriver si jamais il y avait un facteur prédisposant, mettons une masse à côté de l’estomac qui pourrait vraiment faire qu’il se retourne mais en général, souvent chez les chiens de 6, 7 ans, la torsion peut arriver comme ça sans qu’il y est de cause pré disposante, en général, c’est plutôt chez les grands chiens en fait.

Paul : En fait l’estomac est comme suspendu, justement je recommande sur mon blog de ne pas avoir d’activités physiques avec son chien après qu’il ait bien mangé

Charlotte : Pour les races à risques, il y a plusieurs mesures que l’on peut prendre préventives, déjà fractionner les repas , c’est à dire diviser la portion pour toute la journée en deux ou trois repas,

Éviter toute forme d’exercice 1 h avant le repas et 2h après le repas et on peut aussi utiliser des gamelles en formes de labyrinthe qui vont faire que le chien va mangé moins vite, c’est vraiment très bien pour les chiens qui sont gloutons, comme ça ils mangent moins vite et l’estomac à plus le temps d’absorber les aliments,
Dernière mesure préventive : c’est ce qu’on appelle la gastropexie préventive : c’est une opération chirurgicale qui consiste à fixer la paroi de l’estomac sur la paroi de l’abdomen

Paul : Çà c’est recommandé pour des chiens qui sont vraiment très à risque ?

Charlotte : Oui pour les chiens très à risque ou souvent les maîtres qui font ça, c’est qu’ils ont déjà perdu un chien à cause d’une torsion de l’estomac, c’est quand même une opération chirurgicale donc c’est forcément coûteux mais des gens qui ont déjà eu le malheur de perdre un animal, en général sont vraiment enclin à faire ce genre d’opération.

Paul : Maintenant, on va parler de chocolat et intoxications alimentaires du chien
Là, il y a danger aussi pour le chien, quels sont les symptômes qui doivent nous avertir concernant les intoxications alimentaires

Charlotte : Il y a trois niveaux de symptômes :

D’abord digestif avec des vomissements, beaucoup de salivation et de la diarrhée

Ensuite nervosité, de l’agitation des tremblements et éventuellement des convulsions

Et après arrivent des symptômes cardio-respiratoires avec une accélération de la respiration et du cœur.

Les symptômes et leur gravité dépendent de la dose de chocolat ingérée, il s’agit d’une intoxication grave parce qu’elle peut finir en coma, ne donner donc jamais de chocolat à votre chien et si vous en avez à la maison, mettez le hors de portée,

Paul : Le chocolat c’est interdit pour les chiens, donc on le met hors de portée de son chien
Au niveau de l’état général du chien, comment garder son chien en bonne santé ?

Charlotte : C’est un vaste programme pour garder son chien en bonne santé :

On peut commencer par les dents, parce que les chiens ont tendance vraiment à avoir du tartre. Cela dépend de la qualité de leur salive donc ce ne sera pas toujours pareil pour différents chiens qui mangent la même chose, ça dépend aussi de leur alimentation, un chien qui mange des croquettes aura moins de tartre qu’un chien qui mange de la pâtée qui va vraiment collée aux dents,
Le tartre s’insinue sous la gencive, ça crée de l’infection, de la mauvaise odeur et mauvaise haleine et ensuite ça fait tomber les dents,

Pour éviter cela, le mieux c’est de brosser les dents de son chien avec une brosse à dent et un dentifrice adaptés pour les chiens et si on n’y arrive pas avec la brosse à dent, on pourra utiliser un doigtier qui se place sur le doigt et permet de frotter les dents directement, évidemment on évitera de se faire mordre.
Sinon, il existe pleins de lamelles à mâcher avec une composition qui permettra d’éviter le tartre.

Ensuite pour le pelage : la fréquence de brossage idéale dépend de la longueur des poils, plus ils sont longs et plus il faut le faire souvent pour éviter les amas des poils, les nœuds et éliminer les poils morts,
Il faut le faire au moins une fois par semaine pour toutes les races et pour les chiens à poils mi-longs et longs, il vaut mieux le faire tous les jours, en plus ça habitue le chien à être manipulé, c’est sympa…

Les yeux doivent être nettoyés seulement si ils ont tendance à couler et avoir des petites croûtes, on les nettoieras avec un produit spécial pour les yeux de chiens

Si l’écoulement est jaune, ou si l’œil est rouge : le mieux est de consulter son vétérinaire, pour s’assurer qu’il n’ y a pas de problème de conjonctivite ou d’ulcère de la cornée.

Pour les oreilles, je dirais qu’il ne faut les nettoyer que si elles sont sales et ne pas les nettoyer trop souvent, j’ai déjà vu des otites qui avaient été causées par le maître qui décapait les oreilles de son chien tous les jours.

Paul : D’accord mais moi j’ai un cocker, donc je dois le faire souvent ?

Charlotte : oui alors là il faut quand même nettoyer plus régulièrement

Pour nettoyer les oreilles, on évite les cotons tiges, on prend un coton et du produit spécial pour chiens, on verse un petit peu de produit dessus et on masse bien la base du pavillon de l’oreille, en général les chiens apprécient et ensuite on vient récupérer toutes les saletés avec le coton sur le doigt.

Paul : Et pour les griffes, il faut les couper régulièrement ou pas ?

Charlotte : Pour les griffes, c’est un peu délicat, il faut regarder la longueur quand le chien est debout, le bout des griffes ne doit pas toucher le sol sinon c’est qu’elles sont trop longues, à ce moment là, on les coupe avec un coupe griffe en faisant bien attention de ne pas couper le petit vaisseau que l’on voit à l’intérieur par transparence et qui en plus est à côté d’un petit nerf, ça fait mal et ça saigne.
Pour les griffes noires, c’est plus délicat parce que l’on ne voit pas par transparence, donc si vous avez peur de mal le faire, il vaut mieux que ce soit le vétérinaire qu’il le fasse lors de la visite de vaccination annuelle.

Paul : On peut lui demander, il n’y a pas de problème?

Charlotte : En général, ils acceptent sans problème

Après il y a des chiens chez qui, il ne faut pas couper les griffes parce qu’ils se les usent suffisamment en courant sur du bitume et qui agit un petit peu comme une lime à ongles et donc là on voit qu’il ont les ongles très court et si ils sont sur un support plat, on voit que les griffes n’atteignent quasiment pas le support.

Paul : comme les Basset ?

Charlotte : oui et aussi les bull terrier, des chiens qui courent vraiment beaucoup, et qu’ils se dépensent énormément

Paul : Quels produits tu recommandes pour entretenir son chien ?

Charlotte : Pour les produits OCRYL pour les yeux et EPI-OTIC pour les oreilles, j’insisterais surtout sur le fait qu’il faut prendre des produits adaptés pour les chiens afin d’éviter des réactions d’intolérances ou des allergies, prenez du shampoing et du dentifrice pour chiens,

Paul : Pas de produits humains ?

Charlotte : non car ils n’ont pas été testé et n’ont pas forcément le même PH de la peau ni la même composition… et il y a un risque d’allergies,

Les produits vétérinaires ont tous été testés pour les chiens.

Paul : Merci Charlotte pour cette interview, on peut rappeler que tu es vétérinaire mais aussi gérante du site Direct-vet.fr.

Charlotte : Sur le site, on trouve tous les produits d’entretien pour les oreilles, les yeux, même des coupes griffes, on trouve aussi une large partie alimentation donc vraiment pour des aliments de qualité : alimentation premium pour les chiens qui sont en bonne santé mais aussi une alimentation thérapeutique pour les chiens qui ont des problèmes cardiaques, intolérances digestives, allergies, problèmes de rein, de calculs…
Ce sont de grandes marques vétérinaires que l’on utilise comme la marque HILLS, ROYAL CANIN VETERINAIRE… et il y a aussi une grande partie accessoires avec pas mal d’accessoires d’éducation et ce sont tous des produits et accessoires qui ont été testés et approuvés par notre équipe de vétérinaires.

Paul : Merci à toi d’avoir répondu à toutes ces questions

Piroplasmose, intoxications alimentaires et torsion de l’estomac
j’espère que ça a répondu à vos questions, je vous dis à une prochaine vidéo
Au revoir Charlotte

Charlotte : Au revoir Paul

Interview de Cindy Barillet, Artiste Animalier et Portraitiste

Interview de Cindy Barillet, Artiste Animalier et Portraitiste

Paul : Bonjour Cindy peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Cindy : Bonjour Paul !

J’ai 26 ans, je suis originaire de Provence mais je vis dans l’ouest de la France en ce moment.

J’aime être entourée d’animaux, la campagne, la nature, le calme. Côté activités, je suis passionnée par mon métier d’artiste peintre, mais aussi par la cuisine et par le jardinage.

Cindy Barillet

Paul : Quel est ton parcours ?

Cindy : J’ai fais une école de commerce dans laquelle j’espérais pouvoir développer la créativité qui m’a toujours habitée pour pouvoir la mettre au service d’une entreprise, en marketing par exemple.
Malheureusement, pour moi ça a un peu été la douche froide, je n’entrais pas dans le moule. Je n’avais pas les épaules pour ce domaine, je me sentais totalement dépassée et pire que tout, je n’aimais pas du tout ce que j’apprenais. Malgré tout, je me suis accrochée.

IMG_12392

Mais tout en étudiant, j’ai créé en parallèle une activité artistique en décidant de faire des portraits animaliers sur commande (j’ai toujours adoré dessiner les animaux).
Je l’ai fais pour me changer les idées car je souffrais beaucoup de ces études qui me déplaisaient. En dessinant, je m’évadais, je pensais à autre chose. Mais au bout de quelques temps, je me suis rendue compte que cela devenait une véritable passion pour moi. Je me suis demandé si je pouvais en vivre, et constatant que mes anciens clients m’apportaient non seulement de nouveaux clients parmi leurs contacts, mais me repassaient eux même une, deux, trois, jusqu’à 7 ou 8 nouvelles commandes, je me suis dis que j’avais peut-être un avenir dans cette activité et cela m’enthousiasmais énormément !

Diplôme en poche, je n’ai pas cherché à trouver un emploi comme tous mes anciens camarades de classe. Je suis restée à mon compte et j’ai développé peu à peu mon activité. Voilà comment je suis devenue artiste peintre !

Paul : Quels sont les animaux que tu dessines ? Fais-tu des humains aussi ?

Cindy : Je dessine tous les animaux, du moment que la photo de modèle est de qualité suffisante pour me permettre de zoomer correctement sur les détails.
Mais la majorité de mes commandes sont bien-sûr les animaux domestiques : Chiens, chats, chevaux. J’ai fais quelques furets aussi, et des perruches. Au départ je ne faisais que les animaux, mais cela fait quelques temps maintenant que je fais aussi les humains : Soit seuls, soit avec leur compagnon à quatre pattes. Cela donne des compositions très sympa et pour moi c’est un vrai plaisir.

perruches

Paul : Quels sont les animaux que tu préfère dessiner ?

Cindy : J’aime justement cette diversité des animaux et des races. C’est génial de dessiner un Chihuahua puis de passer à un cheval, je ne m’ennuie jamais car il y a toujours quelque chose de passionnant dans un portrait. Mais j’avoue que j’ai un petit faible pour les portraits de Bouledogues (français et anglais), je trouve ces chiens très expressifs, ils font des portraits vraiment saisissants.

taupePaul : Comment définis-tu ton univers ?

Cindy : Le dessin est toujours un moment de détente pour moi. J’écoute parfois de la musique au cours de ma journée de travail, mais il y a toujours un moment durant lequel je n’écoute que le bruit du pastel sur le papier (et le ronronnement de mon chat, qui n’est jamais très loin).
J’aime laisser mon esprit vagabonder autour du sujet que je dessine. Je repère le caractère d’un animal à l’expression de son regard et j’aime faire de mon mieux pour que cela se ressente sur le portrait final. Ce que je recherche, c’est que quand on regarde l’un de mes portraits on se dise tout de suite “Ce chien est espiègle !” ou “Il y a de la gentillesse dans son expression”, ou encore “Il a l’air doux et apaisé”. Pour cela, je travaille beaucoup le regard. C’est le miroir de l’âme 🙂

jaune

Paul : Peut-on faire appel à tes services pour un portrait ?

Cindy : Absolument, le portrait sur commande est ma spécialité, je dessine rarement de moi-même (mais ça m’arrive quand j’ai le temps ! …Bon en ce moment ça n’arrive pas ^^)

Paul : Quelles sont les options que tu proposes ?

Cindy : Mes clients peuvent choisir plusieurs choses. Tout d’abord, la photo qui me servira de modèle. Elle doit être grande, nette, et le sujet doit avoir une jolie attitude (on doit absolument voir ses yeux, j’insiste sur ce point). Eviter les photos prises de haut qui ne rendent vraiment pas bien en portrait. Parfois certains ont du mal à se décider, dans ce cas ils m’envoient plusieurs clichés de leur animal et je les guide sur la photo qui me paraît la plus adaptée.

Ensuite, il faut choisir la technique : De la couleur avec les pastels ou la peinture, ou bien du noir et blanc avec le fusain. La personne choisit bien entendu la taille de son tableau. Il y a aussi possibilité de filmer la création du portrait pour en faire une vidéo “speed drawing” : Je passe la création du dessin en accéléré pour en faire une vidéo de 3 ou 4 minutes sur un fond musical. Mes clients adorent ! Cela leur permet de voir comment leur œuvre a été créée, c’est très sympa.

Exemple de Speed Drawing :

Paul : Merci Cindy d’avoir répondu à mes questions !

N’hésitez pas à visiter les créations de Cindy sur :

Site : http://www.artiste-animalier.com/
Facebook : https://www.facebook.com/artiste.animalier
Youtube : Chaine Youtube de Cindy

Interview de Margaux du blog primitif-addict.com

Interview de Margaux du blog primitif-addict.com

Aujourd’hui j’ai le plaisir de vous présenter Margaux du blog : Primitif-addict.com.

Dans cette interview Margaux nous dévoile son parcours et nous raconte comment elle est devenue passionnée des chiens type primitif.

D’ailleurs c’est quoi un chien primitif ?

Margaux nous l’explique de façon précise.

Nous apprenons également dans cette interview, comment accueillir un primitif chez soi et comment l’éduquer. Des conseils en OR !

 

 

Pour rappel les chiens primitifs font partis du groupe 5, on retrouve le Akita inu, le Shiba, Husky de siberie et beaucoup d’autres ! Si vous êtes amoureux des chiens primitifs vous ne pouvez pas manquer cette interview.

Je vous laisse la découvrir ci-dessous.

Crédit photo : steamroller – stock.adobe.com

Si vous avez des questions, le formulaire de commentaire en bas de cette page est la pour vous ! Nous vous répondrons avec plaisir !

Pin It on Pinterest