Dès l’arrivée du chien dans son nouveau foyer, il est essentiel de lui apprendre les ordres de base que sont « Assis », « Couché » et « Debout ». Ces mots qui paraissent ordinaires vous seront d’une grande utilité au quotidien ! Munissez-vous de friandises, faites preuve d’une grande douceur et soyez persévérant. Très vite, votre compagnon à quatre pattes s’aura s’assoir, se coucher et se mettre debout… le tout dans la bonne humeur. Suivez le guide !

Pourquoi inculquer les ordres de base à son chien ?

L’éducation de votre boule de poils est incontournable tout simplement parce que cela peut lui sauver la vie. Si vous n’êtes pas maître de votre petit canidé en balade, il pourrait divaguer sur la route et créer des accidents, pire se faire tuer. Il va sans dire que cela peut devenir une source de stress pour vous. Dites-vous bien qu’un chiot n’est jamais trop petit pour comprendre ce que vous lui demandez, bien au contraire. Cela évite non seulement les problèmes de comportement, mais permet aussi de fixer les limites à ne pas franchir, à la maison comme à l’extérieur. Dans ce contexte, l’apprentissage des ordres « Assis », « Couché » et « Debout » est l’assurance d’avoir un chien épanouit et heureux. Pour le maître, c’est la meilleure garantie de gagner en sérénité. En outre, votre complicité se renforce au fil des séances. En passant du temps avec votre fidèle compagnon, vous apprenez mutuellement à vous connaître, ce qui raffermira grandement vos liens. C’est la naissance d’une belle relation basée sur la confiance et il y a fort à parier que vous deviendrez très vite inséparables ! Une fois que votre chien aura parfaitement assimilé les ordres basiques, il sera prêt à participer à des activités comme l’agility, le canicross et bien d’autres encore. Vous pourrez même partir en randonnée sans être contraint de tenir votre chien en laisse lorsque vous croiserez des congénères !

Finalement, l’instruction des premiers ordres fera de votre doux compagnon un animal bien élevé et contribuera à son bien-être, autant qu’à celui de toute la famille. Alors, lancez-vous sans plus attendre !

La méthode du leurre étape par étape

Afin d’inculquer les ordres « Assis », « Couché » et « Debout » à votre chien, installez-vous dans un endroit calme et sans distraction avec des friandises à portée de main. Pour commencer, votre salon fera parfaitement l’affaire. Choisissez un moment où votre brave toutou est détendu. L’apprentissage serait infructueux si vous vouliez le faire pendant la promenade ou une partie de jeu, car il serait trop excité pour vous écouter. Des séances de 5 à 10 minutes suffisent. Au-delà, votre ami canin finira par se déconcentrer. Il est préférable de s’entraîner un peu chaque jour, deux ou trois fois tout au plus, pour qu’il puisse rester à votre écoute. La technique du leurre a l’avantage de fonctionner pour ces trois tours. La seule variante réside uniquement dans le geste à effectuer pour que votre compagnon poilu adopte la position désirée. Bien évidemment si votre chien est joueur, vous pouvez remplacer la friandise par son jouet favori. L’essentiel est de capter son attention et de le motiver, pour le mener vers la réussite dans une atmosphère joviale.

Première étape : guider le chien avec une friandise

L’objectif consiste tout d’abord à faire comprendre à votre chien la position à prendre. Vous allez donc tout simplement le guider à l’aide de la friandise, sans parler ni faire de geste. En effet, il pourrait y avoir un écart entre l’action et l’annonce faite oralement ou par votre gestuelle, ce qui pourrait créer de la confusion dans son esprit. Il ne pourra alors pas faire l’association entre l’ordre et la posture à adopter. Soyez patient et ne sautez pas cette première étape ! Par ailleurs, est-il utile de préciser que vous ne devez en aucun cas recourir à la force ? Lorsque votre ami canin est dans la position voulue, félicitez-le et donnez-lui la gourmandise tant convoitée. Faites bien attention de la lui offrir une fois qu’il est assis, couché ou debout, ni avant ni après.

7 exercices pour éduquer son chien

***Votre Livre Offert***

7 Exercices pour éduquer son chien (même les plus turbulents)

Pour télécharger et recevoir votre livre offert, indiquez simplement votre email ci-dessous et cliquez sur "je télécharge".

Deuxième étape : donner un ordre oral

Dès l’instant où votre compagnon à quatre pattes a assimilé le mouvement de la friandise lui indiquant la posture souhaitée, il est temps d’ajouter le mot qui s’y rattache. Annoncez l’ordre une seconde avant qu’il ne s’assoit, se couche ou se mette debout. Vous pouvez aussi le dire pendant qu’il agit, mais jamais après. Récompensez-le à nouveau avec la friandise qui vous a servi à le guider.

Troisième étape : leurrer sans la friandise

Continuez à leurrer votre animal de compagnie, autrement dit à le conduire vers la position souhaitée, mais désormais sans rien mettre dans la main. Annoncez l’ordre et récompensez votre chien en lui proposant la friandise avec l’autre main. C’est important pour éviter de créer une habitude et parvenir à réduire progressivement la récompense.

Quatrième étape : limiter l’utilisation du leurre

À ce stade de l’apprentissage, il est parfaitement possible de diminuer l’utilisation du leurre et de le remplacer par un geste. Vous allez d’abord éloigner de plus en plus la main du museau de votre chien. Puis, vous l’enjoignez d’un « Assis », « Couché » ou « Debout » accompagné d’un signe sans ambiguïté. Vous pourrez ensuite donner la friandise avec votre autre main.

Cinquième étape : donner l’ordre sans leurre

Vous allez enfin pouvoir annoncer l’ordre à votre chien, sans le guider dans la position désirée. Récompensez-le généreusement une fois qu’il s’est exécuté. S’il semble perplexe, leurrez-le à nouveau sans réitérer le mot ou il prendra la mauvaise habitude d’obéir après plusieurs répétitions.

N’hésitez jamais à revenir à l’étape précédente si vous remarquez que votre chien rencontre des difficultés. Dès que l’ordre est parfaitement acquis, vous pouvez progressivement corser l’apprentissage : ajoutez des distractions, changez l’environnement, n’offrez plus systématiquement une friandise, etc. En le récompensant de manière imprévisible, vous conserverez son intérêt pour l’exercice.

Application de la méthode du leurre à l’ordre « Assis »

L’ordre « Assis » est la base de l’éducation canine. En effet, il est indispensable pour apprendre à votre chien à se coucher, le rappel, à se mettre debout et bien d’autres tours ! De plus, cet ordre présente l’intérêt de le canaliser dans des circonstances précises et de prévenir les comportements indésirables. Par exemple, quand vous recevez du monde et que vous voulez éviter qu’il leur fasse des fêtes, cet ordre lui permettra de se tenir tranquille. Votre compagnon à quatre pattes ne pourra tout naturellement pas sauter sur les convives alors qu’il est assis ! Par ailleurs, lui demander de s’assoir vous permettra de le faire attendre sagement à un passage pour piéton avant que vous l’autorisiez à traverser la route, à prendre l’ascenseur avec d’autres personnes en toute sérénité, le calmer en présence d’autres animaux, etc. Et vous constaterez qu’avoir un chien qui s’assoit sur commande sera très pratique dans beaucoup d’autres situations encore.

Pour apprendre l’ordre « Assis » à son chien, la technique est très simple et nécessite peu de temps. Le geste consiste à tendre la nourriture devant le museau de votre gentille boule de poils, qui se tient debout. Levez-la lentement au-dessus de sa tête. Il la suivra des yeux et son arrière-train s’abaissera alors automatiquement, étant donné qu’un canidé n’a pas le réflexe de se retourner. Votre chien recule ? Installez-vous à proximité d’un mur pour l’empêcher de reculer et l’inciter à adopter la position demandée. Ne placez pas la friandise trop haute, ou il serait tenté de sauter pour la croquer. Dès qu’il obtempère, félicitez-le et donnez-lui la petite gâterie qui lui fait tant envie. Une fois qu’il a assimilé le mouvement de la friandise, autrement dit qu’il s’assoit à la simple vue de la croquette, renouvelez la séance plusieurs fois par jour en accompagnant son action avec le mot « Assis ». À force d’entraînement, vous pouvez leurrer votre animal de compagnie sans rien dans la main. Vous le récompenserez à ce moment-là avec l’autre main. Lorsque votre chien sera suffisamment à l’aise avec ce geste, il est temps de lui ordonner de s’assoir sans le guider dans la posture souhaitée. S’il s’assoit avec seulement le mot « Assis », c’est que l’ordre est acquis. Vous pouvez alors refaire l’exercice dans un endroit qui lui est peu familier, mais toujours au calme. Enfin, rendez-vous dans des lieux plus fréquentés pour parfaire l’apprentissage. La friandise peut tout à fait être offerte par intermittence, une fois sur deux, toutes les quatre fois, jusqu’à ne plus du tout être proposée. Allez-y progressivement en la remplaçant par votre index. Il suffit de placer votre doigt au-dessus de la tête de votre ami canin et de l’orienter vers l’arrière pour le faire assoir. Vous pourrez petit à petit vous abstenir de montrer votre doigt.

Il existe une autre méthode, qui exige de la part du maître la plus grande attention au quotidien. Chaque fois qu’il s’assoit, vous devez simultanément lui dire « Assis » et le féliciter dans l’immédiat. Il faudra répéter cet exercice jusqu’à ce que votre brave canidé ait compris ce que signifie le mot « Assis ».

Les erreurs à ne pas faire

– Ne disputez pas votre chien s’il ne s’exécute pas ;

– N’appuyez jamais sur sa croupe, même doucement, car il percevrait l’exercice comme une contrainte ;

– Dans le cas où votre chien saute sur la gâterie au lieu de relever la tête pour s’assoir, n’abandonnez pas ! Une astuce consiste à toucher l’articulation de la patte arrière, ce qui le fera automatiquement baisser les hanches ;

– N’organisez pas des séances trop longues pour ne pas lasser votre chien.

Apprendre l’ordre « Couché »

La position couchée est naturelle pour l’espèce canine. Toutefois, pour que votre doux compagnon se couche sur demande, il va falloir vous entraîner un peu. Cela vous facilitera la vie dans de nombreuses situations, puisque cet ordre permet au chien de rester dans une posture confortable et discrète qu’il pourra garder plus longtemps que la station assise ou debout. Par exemple, il est la garantie d’avoir un toutou sage en voiture ou encore de rassurer les gens dans les transports en commun, dans un restaurant, devant l’école, etc. En effet, un chien couché impressionne moins que s’il est debout ou assis. Par ailleurs, cette position limitera efficacement les comportements indésirables comme sauter sur les gens, réclamer la nourriture à table, etc. Il s’agit également d’une posture de soumission pour le canidé. L’ordre « Couché » peut alors vous servir pour recadrer votre animal, ou bien pour le remettre à sa place s’il lui prenait l’envie de tester votre autorité. Une fois qu’il l’aura parfaitement assimilé, vous serez plus facilement en mesure de gérer votre compagnon à quatre pattes, surtout s’il a tendance à se montrer turbulent.

Afin d’inculquer cet ordre à votre fidèle toutou en toute simplicité, le mieux est de vous accroupir à côté de lui et de lui demander dans un premier temps de s’assoir. Guidez ensuite votre chien avec une friandise, en la rapprochant de son museau puis en l’amenant vers le sol pour l’encourager à se coucher. Dans le cas où il rechigne à s’allonger, tendez votre jambe par terre et passez la délicieuse gourmandise en-dessous. Il ne devrait plus tarder à s’exécuter ! S’il ne se couche pas complètement, saisissez gentiment ses pattes avants et étirez-les pour allonger tout son corps. C’est le moment de le féliciter et de le récompenser. Recommencez l’exercice et lorsque votre chien a bien compris le mouvement, accompagnez son action avec le mot « Couché ». Entraînez-vous tous les jours et progressivement, vous pourrez réduire l’utilisation du leurre jusqu’à ce que vous n’ayez plus besoin de le guider ni de passer par la position assise. Dès l’instant où il se couche sur demande, cela signifie que l’ordre est acquis. Vous pouvez alors parfaire son enseignement en augmentant le niveau de distraction et en ne donnant plus systématiquement une friandise. Cette petite douceur pourra petit à petit être remplacée par votre main à plat qui s’abaisse en direction du sol, jusqu’à ce que ce geste devienne optionnel.

Il existe enfin une méthode passive, qui vous oblige à observer votre chien au quotidien. Dès que vous le voyez se coucher, vous devez simultanément lui donner l’ordre « Couché » tout en lui offrant une friandise. Cette technique d’éducation positive peut être utilisée même si votre toutou ne connaît pas encore l’ordre « Assis ».

Les erreurs à ne pas commettre

Par manque d’expérience ou simplement parce que vous voulez sauter des étapes dans l’espoir d’accélérer l’apprentissage, il se peut que vous fassiez quelques erreurs. Même si ce n’est pas dramatique, il est préférable de les éviter pour mener rapidement votre chien vers la réussite :

– N’envoyez jamais votre ami à quatre pattes se coucher dans son panier par punition. Sinon, il ressentira de la peur à chaque fois qu’il entendra cet ordre ;

– Ne vous énervez pas après votre chien et ne haussez pas le ton. L’entraînement doit rester un plaisir partagé, ou votre compagnon poilu n’aura pas envie de vous obéir. S’il n’arrive pas à se coucher, faites une pause et vous reprendrez l’exercice un peu plus tard ;

– N’appuyez surtout pas violemment sur son dos. Vous pourriez lui faire réellement mal ;

– Les sessions ne doivent pas s’éterniser, car votre chien pourrait se déconcentrer.

Faites preuve d’assiduité et de régularité, et votre chien pourra apprendre l’ordre « Couché » en deux ou trois semaines.

L’ordre « Debout », en toute simplicité

Pour cet ordre, qui fait également appel à une posture naturelle, l’idéal est de demander au préalable à votre chien de s’assoir ou de se coucher. Profitez en effet qu’il soit dans cette posture pour lui dire : « Pas bouger » – C’est là tout l’intérêt de lui apprendre à se mettre debout : un chien qui sait rester à sa place vous rendra service dans bien des situations, notamment pendant des soins ou un bain – Puis, attirez-le vers vous avec une friandise tenue à la hauteur de sa truffe. Répétez l’exercice tous les jours et lorsqu’il aura bien compris le principe, ajoutez le mot « Debout » tout en veillant à ce qu’il y reste. Si nécessaire, vous pouvez l’aider à garder cette position en plaçant l’autre main sous son ventre, à proximité de son train arrière, tout en prononçant l’ordre « Debout ». Au fil des entraînements, la friandise deviendra de moins en moins indispensable. Elle sera substituée par un ordre gestuel qui consiste à monter la main, paume tournée vers le ciel, jusqu’à son museau pour inviter votre boule de poils à se relever. Une fois que votre chien a bien assimilé l’exercice, vous pourrez le refaire dans le jardin, puis dans une rue peu passante, dans un parc plus fréquenté. Ayez le réflexe de le récompenser dès qu’il se tient sur ses quatre pattes à la demande !

Tout comme « Assis » et « Couché », il est possible de lui enseigner cet ordre en lui disant « Debout » à chaque fois qu’il se met dans cette posture. Offrez-lui simultanément une petite gâterie et à force d’observation et de répétition, votre chien comprendra très vite ce que vous voulez de lui. Soyez assuré qu’il se fera une joie sincère d’adopter cette position, simplement pour vous faire plaisir et recevoir la friandise tant convoitée.

Les erreurs à éviter à tout prix

Peut-être avez-vous commis l’une de ces maladresses ? Sachez que ce n’est pas grave en soi. Néanmoins, il est recommandé de ne pas les reproduire si vous voulez que votre chien devienne un modèle d’obéissance. Alors :

– Ne criez pas sur votre adorable toutou s’il ne se met pas debout ;

– De même, ne le punissez pas. Seul le renforcement positif est efficace. En conséquence, montrez-vous généreux en friandises, caresses et félicitations dès qu’il se relève ;

– Ne vous obstinez pas. S’il refuse de se lever, arrêtez l’exercice et vous recommencerez plus tard ;

– N’oubliez pas de vous entraîner régulièrement. Dix minutes par jour sont amplement suffisantes !

– Ne cherchez pas à aller trop vite en sautant des étapes ;

– Ne mettez pas en place des sessions trop longues pour ne pas nuire à la motivation de votre chien.

Pour conclure…

Ces ordres de base sont complémentaires. Ainsi, indiquer à votre animal de compagnie de s’assoir ou de se coucher vous sera utile pour attirer son attention en toutes circonstances. Un autre exemple : donner l’ordre « Assis », « Couché » ou « Pas bouger » lui permettra de patienter sagement avant de traverser la route quand le feu passe au vert. Un chien qui connaît ces trois ordres sera parfaitement apte à apprendre des tours plus complexes, utilisés dans les disciplines canines comme l’obéissance rythmée, le frisbee, le treibball, le pistage, etc. Ils doivent impérativement être inculqués dans une atmosphère ludique, sans aucune contrainte pour le chien. Dès le départ, veillez à conserver une relation complice et équilibrée, à adopter une attitude douce et à faire preuve d’une patience infinie.

Comment apprendre les ordres de base (Assis Couché et Debout) ?
5 (100%) 2 votes

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
close

**Livre Offert**

7 exercices pour éduquer son chien

(même les plus turbulents)

7 exercices pour éduquer son chien

​​Indiquez ​votre email ci-dessous