Bienvenue sur Nosamisleschiens.fr, profitez de la livraison gratuite dès 49€ d'achat ! Boutique

Bienvenue sur Nosamisleschiens.fr ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sous doute lire mon livre OFFERT qui vous donne 7 exercices pour éduquer votre chien (même les plus turbulents) : Cliquez-ici pour télécharger le livre Merci de votre visite et bonne lecture !

Canicross : Matériels et Conseils pour bien débuter

Vous êtes-vous déjà demandé comment les meneurs de chiens de traîneau entraînent leur attelage lorsqu’il n’y a pas de neige ? Pour garder ses chiens en forme, le musher pratique tout simplement le canicross ! Au lieu de leur faire tirer un traîneau complet, il laisse ses chiens le tracter alors qu’il court derrière eux. Ainsi, le meneur et la meute courent ensemble et restent en forme, même sans neige. On appelle aussi cette activité le « mushing urbain », mais son appellation la plus courante reste le canicross – fusion des mots « canin » et « cross country ».  Aujourd’hui, ce sport d’équipe n’est plus réservé qu’aux mushers et à leur attelage. Il est pratiqué par tous types de personnes avec leurs chiens.

Voici tout ce que vous devez savoir pour bien débuter en canicross.

Qu’est-ce que le canicross ?

Pour commencer, sachez que le canicross ne consiste pas uniquement à courir avec votre chien. La principale différence entre ce sport et la course classique est que votre animal est attaché à votre taille avec une laisse extensible et court devant vous. De cette façon, lorsque vos pieds sont décollés du sol, il vous tracte vers l’avant.

Au final, les adeptes du canicross adorent cette discipline pour plusieurs raisons :

  • Elle permet de faire du sport en extérieur, de se dépenser et de rester en forme.
  • Le canicross permet au chien d’avoir une activité physique suffisante.
  • C’est une formidable occasion de passer de bons moments avec son chien.
  • Pour le coureur, la sensation de décoller du sol est unique. Elle donne l’impression de voler.
  • Enfin, même s’il faut utiliser du matériel de canicross spécifique, celui-ci reste tout à fait abordable.

Si tous ces avantages vous intéressent, pourquoi ne pas essayer le canicross avec votre fidèle compagnon ?


Canicross : les conditions pour courir avec son chien en toute sécurité

En pratique, le canicross est un sport accessible au plus grand nombre. Il peut se pratiquer partout, aussi bien en ville qu’à la campagne ou en forêt. Et par tous les temps. En revanche, il faut quand même remplir certaines conditions pour pouvoir faire du canicross avec votre chien.

Être tous les deux en bonne santé

La première condition concerne votre santé. En effet, vous devez être en bonne condition physique pour pouvoir courir. Attention notamment aux chocs qui peuvent être problématiques en cas de troubles articulaires.

De plus, le canicross est plutôt déconseillé si vous avez des problèmes de dos. Malgré une bonne posture et l’utilisation d’un équipement de canicross adéquat, ce sport peut être assez agressif pour la colonne vertébrale. Dans tous les cas, mieux vaut demander l’avis de votre médecin avant de vous lancer dans l’aventure du canicross.

Ensuite, dans la mesure du possible, veillez aussi à renforcer vos muscles dorsaux et votre ceinture abdominale, pour pratiquer le canicross dans le respect de votre dos. Prenez également le temps de vous échauffer avant chaque séance, afin de limiter les risques de blessures.

Enfin, votre binôme de course doit aussi remplir certaines conditions pour pouvoir vous accompagner. Il faut évidemment que votre animal soit en bonne santé. Tout comme vous, il est important que son état général lui permette de courir en tractant sans risque. Dans le doute, demandez conseil à son vétérinaire avant de foncer dans une sortie de canicross.

À partir de quel âge un chien peut-il pratiquer le canicross ?

Par ailleurs, avant de débuter le canicross, il est important que votre chien ait terminé sa croissance. En effet, un chiot ne doit pas faire d’exercice intense tant que ses articulations ne sont pas mâtures.

En général, l’âge recommandé pour l’initier au canicross se situe entre 12 mois et 18 mois. Sachant que les petites races peuvent atteindre l’âge adulte vers 9 mois et les plus grandes races autour de 18 mois. En attendant, vous pouvez quand même introduire progressivement certains concepts utiles en canicross, tels que la marche en laisse et les ordres directionnels.

Puis quand votre toutou a atteint l’âge requis, mieux vaut commencer le canicross en douceur pour développer son endurance. Commencez par des courses courtes, par exemple pendant vos promenades quotidiennes, puis augmentez la distance. 

Avec quel chien peut-on faire du canicross ?

Dans l’absolu, certaines races sont bien plus adaptées à la pratique du canicross. Cela pour des questions de morphologie, de force ou encore d’endurance. Bien sûr, chaque chien est unique et c’est donc à vous de voir si le vôtre peut pratiquer ce sport sans danger.

Les races les plus adaptées au canicross

Sans être exhaustifs, nous vous proposons une petite liste des races qui conviennent le mieux :


  • Les braques à poil court (allemands, hongrois, de Weimar, etc.) ont besoin de beaucoup d’exercice. Ils sont capables de courir vite et loin, à un rythme régulier. De plus, leur pelage leur offre une excellente résistance à la chaleur, au froid et à l’humidité.
  • Labradors et golden retrievers sont de bons coureurs, tout en étant très obéissants. Une qualité essentielle lorsque vous êtes attaché à votre chien en pleine course ! Attention cependant, ces races sont sujettes aux problèmes de hanches ; alors restez vigilant.
  • Élevés à l’origine comme chiens d’attelage, les dalmatiens sont parfaits pour courir sur de longues distances.
  • Les malamutes et les huskies sont des chiens de traction emblématiques. Ils pratiquent donc le canicross sans souci, mais uniquement dans les climats froids. Ne courez pas avec un chien de traîneau lorsqu’il fait chaud.
  • Intelligent et musclé, un staffordshire bull terrier bien entraîné est un excellent compagnon de canicross. Néanmoins, il excelle particulièrement dans les sprints mais n’apprécie pas les longues distances.
  • De même, les lévriers aiment courir, mais seulement sur de courtes voire moyennes distances. Oubliez donc le canicross marathon.
  • Bien que petit, le Jack Russell (et autres terriers similaires) peut aussi faire un bon binôme de course. Enthousiaste et enjoué, il a de l’énergie à revendre et adore l’exercice.

Les races à éviter absolument

À l’inverse, sachez que certaines races de chiens ne sont pas compatibles avec la pratique du canicross, ni même de la course. C’est notamment le cas des races brachycéphales, dont le visage est légèrement enfoncé et le nez plus court. Cela inclut entre autres les bulldogs, les boxers, les carlins, les mastiffs ou encore les terriers de Boston.

Leur spécificité physique fait qu’ils ont plus de mal à respirer pendant l’activité physique, surtout si elle est intense ou longue. En outre, ces races présentent un risque beaucoup plus élevé de surchauffe. Alors attention si vous faîtes du sport avec ce type de chiens, particulièrement de façon prolongée, intense ou par temps chaud !

Comment débuter le canicross ?

Maintenant, voyons tout ce que vous devez savoir pour bien débuter en canicross. Cette discipline demande un peu plus de préparation et de technique que la course classique en duo avec votre chien. Mais rassurez-vous, il n’y a néanmoins rien de compliqué !

Si vous êtes totalement novice en canicross, nous vous suggérons d’abord de vous renseigner auprès d’autres personnes qui pratiquent cette activité. Elles vous donneront des conseils avisés sur les bonnes pratiques, l’utilisation optimale du matériel, la coordination avec votre chien, etc. Par exemple, vous pouvez contacter la FSLC (Fédération des Sports et Loisirs Canins) pour trouver des adeptes près de chez vous. Les membres pourront aussi vous renseigner sur des endroits agréables pour pratiquer le canicross dans votre région.

Évidemment, cela n’est pas obligatoire. Et vous pouvez tout à fait commencer le canicross en autodidacte.

Enseignez les ordres de base à votre binôme canin

Avant toute chose, il est indispensable que votre chien connaisse et maîtrise parfaitement les ordres de base. Il faut donc lister les ordres basiques du canicross et les lui enseigner avant de commencer effectivement à courir. Cela facilitera votre coordination et rendra vos sorties bien plus agréables.

Globalement, voici les 6 ordres à apprendre en priorité à votre futur binôme à quatre pattes :

  • Avance et arrête / stop.
  • Accélère et ralentis.
  • Droite et gauche.

Ces ordres de base amélioreront votre coordination et vous ne ferez plus qu’un avec votre chien. Bien sûr, vous n’êtes pas obligé d’utiliser ces termes spécifiques. Vous pouvez tout à fait adapter le vocabulaire à votre convenance. Sélectionnez alors des ordres logiques, clairement distincts et courts. Évitez également les expressions contenant les mêmes mots ou syllabes (comme « plus vite » et « moins vite ») qui peuvent semer le doute. 

Sélectionner les bons mots facilitera la compréhension par votre chien et évitera toute confusion. En plus, des mots courts seront plus faciles à prononcer en pleine course !

Marcher, courir et gérer les distractions

De plus, pour pratiquer le canicross de manière sûre et plaisante, il faut apprendre à votre chien à marcher en laisse. Commencez par lui enseigner les bonnes pratiques lors de vos promenades quotidiennes. Puis une fois que la marche en laisse se passe bien, vous pouvez alors accélérer le rythme en passant progressivement au jogging. Ce sera une bonne transition avant de débuter le canicross.

Enfin, votre chien doit aussi être à l’aise pour marcher ou courir devant des étrangers. Vous ne voudriez pas qu’il vous fasse dévier de votre route à chaque distraction… Voire qu’il vous fasse tomber en partant à la poursuite d’un autre chien.

Veillez donc à ce que votre compagnon ait une base solide en matière d’obéissance et soit capable de bien se comporter lorsqu’il croise d’autres personnes ou d’autres animaux. De votre côté, vous devez aussi être en mesure de contrôler votre chien dans ces situations.

Choisissez le bon matériel de canicross 

Pour pratiquer de manière optimale, il vous faudra évidemment un équipement de canicross adéquat. D’abord, vous aurez besoin d’une tenue adaptée à la course : chaussures de running, vêtements confortables et conçus pour le sport, lunettes de soleil ou encore petit sac à dos pour la collation (la vôtre et celle de votre co-équipier).

Ensuite, vous devez vous équiper avec un matériel de canicross spécialement prévu à cet usage. À savoir :

  1. Le harnais de canicross, à accrocher à l’encolure de votre chien.
  2. Une ceinture, qui se place au niveau de la taille. Il existe aussi des baudriers, que vous fixez à la taille et aux fesses.
  3. Une laisse de canicross, qui permet de joindre le harnais et la ceinture ou le baudrier.

Dans le commerce, vous trouverez des kits de canicross complets qui incluent ces 3 éléments. Mais il est également possible d’acheter chaque pièce séparément. Cette option vous permet entre autres de sélectionner les modèles qui vous conviennent le mieux. 

Concrètement, un kit de canicross est parfait si vous êtes très débutant et souhaitez faire un premier essai sans prise de tête et sans dépenser une fortune. Puis par la suite, lorsque vous aurez plus de pratique et connaîtrez mieux vos préférences (ainsi que celles de votre chien), vous pourrez alors vous tourner vers des éléments individuels. Dans ce cas, voici nos conseils pour bien les sélectionner :

Quel harnais pour le canicross ?

Commençons par le harnais de canicross. Il faut choisir un modèle adapté spécifiquement à la traction. C’est essentiel pour la sécurité de votre chien. En effet, la plupart des harnais canins conviennent aux promenades mais ne sont pas conçus pour la course avec traction. Un harnais inadapté risque alors de gêner la respiration de votre animal, d’entraver ses mouvements (surtout au niveau des pattes avant), voire de lui faire mal.

De plus, quand vous comparez des harnais de canicross, assurez-vous de choisir un format adapté à la morphologie de votre chien. Tenez aussi compte de ses préférences personnelles.

En pratique, vous avez le choix entre un harnais :

  • Court, avec un point d’attache situé entre les omoplates. Solide et ajustable, il est généralement rembourré pour plus de confort. Privilégiez le harnais court pour un chien avec un gros buste et/ou des épaules massives ou un arrière-train plus sensible.
  • X back, qui couvre tout le dos du chien en formant une croix – d’où son nom (X et « back » qui signifie « dos » en anglais). Son attache est fixée juste au-dessus de la queue. Lui aussi rembourré, il est souvent plus léger et robuste, tout en évitant d’appuyer sur la gorge de votre animal. En revanche, il n’est pas réglable. Préférable pour un chien à la silhouette uniforme, qui n’a pas tendance à prendre ou perdre du poids. 

Plutôt ceinture ou baudrier ?

De votre côté, vous devez vous aussi porter l’équivalent d’un harnais, avec une attache située en bas de votre ventre. Vous avez alors deux options :

  • Une ceinture de canicross s’attache autour de la taille, presque au niveau sur les hanches. Elle est rembourrée à l’arrière et sur les côtés afin de limiter les frottements et amortir les à-coups. 
  • Un baudrier est plus haut qu’une simple ceinture. Il se positionne sur les fesses, en plus de la taille. Puisque la tension est davantage répartie, cette option est souvent intéressante si vous avez des problèmes de dos.

Contrairement à une simple laisse enroulée autour de la taille, une ceinture ou un baudrier de canicross assure une répartition optimale de la traction. C’est plus confortable pour vous, tout en protégeant mieux votre dos et en vous garantissant une meilleure stabilité pendant la course.

Une option n’est pas forcément préférable à l’autre. Comme pour le harnais de votre chien, cela dépend surtout de vous, de votre ressenti. Faites donc votre choix selon vos préférences et votre sensibilité. Et si vous en avez la possibilité, essayez les deux options pour savoir celle qui vous convient le mieux.

Sélectionnez votre laisse pour le canicross

Pour finir, vous aurez besoin d’une laisse de canicross. On l’appelle aussi « longe élastique » ou « ligne de trait ». Elle est indispensable pour accrocher le harnais de votre chien à votre baudrier ou à votre ceinture de manière solide et confortable.

Afin d’offrir plus de flexibilité, d’amortissement et d’équilibre, votre laisse doit être suffisamment extensible, avec des mousquetons robustes. En général, on recommande une longueur de 2 à 3 mètres.

Savourez vos sorties de canicross !

Voilà ! Maintenant que vous êtes parfaitement équipés et que votre chien maîtrise tous les ordres de base, il ne vous reste plus qu’à enfiler votre kit de canicross et vos baskets. Comme expliqué, commencez par de courtes sessions pour prendre vos marques tous les deux. Puis augmentez progressivement la durée, la distance et/ou la vitesse, en fonction de vos envies.

Veillez aussi à rester attentif à vos besoins et à ceux de votre compagnon, afin que cette activité reste un pur plaisir partagé. Enfin, pensez aussi à faire des pauses entre deux sessions, pour ne pas vous épuiser. Vous repartirez de plus belle !

Avec un peu d’entraînement et un équipement de canicross adapté à vos préférences, vous serez prêts à relever tous les défis. Et plus vous vous entraînerez avec votre chien, meilleure sera chaque sortie en binôme.

Crédit/Photo : Stock Adobe

Il vaut mieux prévenir que guérir

Êtes vous suffisamment protégé contre les aléas de la vie ? Pour faire face de la meilleure façon possible à des frais de santé imprévisible, la meilleure solution, c’est l’assurance santé pour chien.

Voici un comparateur d’assurance totalement gratuit qui vous proposera la meilleure offre pour vous et votre chien. Il y a des assurances qui commence à 0,56€/jour.

5/5 - (4 votes)
Bienvenue sur mon blog spécialisé dans l'éducation canine. Je m'appelle Paul. Je suis éducateur canin professionnel. Je partage avec vous mes difficultés et mes réussites dans l'éducation de mon chien Freesby. J'ai à cœur de vous transmettre mes expériences, ainsi que des astuces qui vont vous aider à avoir un chien "bien dans ses pattes" !

Commentaires (1)

  1. Bonjour,
    J’ai démarré le canicross avec mon chien( berger australien de 14 mois ) mais à chaque fois je dois arrêter au bout de 8/10 minutes car elle commence à s’exciter et à me sauter dessus comme pour jouer, je ne sais pas comment faire pour la motiver à courir plus longtemps. Avez-vous une idée de ce que je pourrais mettre en place ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Panier (0)

Votre panier est vide. Votre panier est vide.

Nosamisleschiens.fr

Eduquer son chien ou chiot ensemble !