Voilà qu’une adorable boule de poils est venue agrandir votre famille. Ce petit animal est certes mignon à croquer et infiniment gentil, mais il est loin d’être un modèle d’obéissance. Si vous souhaitez éduquer votre chien sans employer la force, l’intimidation et encore moins la peur, essayez la méthode du clicker training ! Extrêmement simple à utiliser et amusante pour le chien comme pour le maître, cette technique d’éducation positive se révèle être performante pour inculquer les ordres de base et établir une communication efficace avec votre fidèle compagnon. En quoi consiste précisément le clicker training et quelles sont les règles à respecter pour obtenir le meilleur des compagnons à quatre pattes ?

Les origines du clicker

Le dressage au moyen du clicker est une nouvelle approche pour communiquer plus facilement avec votre chien. Cette méthode innovante a été développée à la fin de la Seconde guerre mondiale pour apprendre aux pigeons à retrouver des avions perdus en mer et aux dauphins à placer des bombes sur les navires. Son efficacité a été telle qu’une fois la paix revenue, Keller Breland, un étudiant du professeur Skinner, teste le clicker sur les mammifères marins dans le cadre des spectacles, après avoir essayé le sifflet à ultrasons. Puis dans les années 1970, l’Américaine Karen Pryor, référence internationale en biologie marine et en psychologie comportementale, généralise cet outil d’apprentissage à d’autres espèces animales. Suite à son congrès organisé en 1992 sur les exploits du clicker sur le meilleur ami de l’homme, les éducateurs canins du monde entier mais aussi les maîtres passionnés par le comportement animal ont été conquis par cet accessoire devenu incontournable en éducation positive. Aujourd’hui, le clicker training a largement fait ses preuves sur tous les animaux, aussi bien poules, rats, moutons, lapins, furets que oiseaux. Cet outil est même devenu indispensable aux soigneurs des zoos, qui peuvent pratiquer toutes sortes d’intervention sur les animaux sauvages en captivité, toujours avec la plus grande bienveillance.

Une méthode d’éducation positive basée sur la récompense

Le principe du clicker training est simple : cette méthode d’éducation positive invite le maître à ignorer les mauvaises actions et à exclure la punition pour la remplacer par la récompense. Éduquer son chien doit en effet demeurer un plaisir partagé, et toute forme de contrainte n’a donc pas sa place dans le cadre d’un exercice d’apprentissage. C’est le secret pour qu’un comportement positif soit susceptible de se produire à nouveau ! Basée sur des recherches scientifiques, la méthode du clicker training est très facile à utiliser. Elle reprend les principes fondamentaux que sont :

Le conditionnement classique, découvert par le docteur Ivan Pavlov en 1905.

Le conditionnement pavlovien intègre la notion de stimulus et de réponse. Le clic est en effet le signal de la récompense. Lorsque le chien a bien agi, le maître appuie sur le clicker pour renforcer positivement ce comportement.

Le conditionnement opérant, découvert par le docteur B.F. Skinner en 1938.

Le conditionnement opérant avance une théorie sur la sélection des réponses produites par des actions volontaires. Ainsi, plusieurs conséquences sont envisageables : soit cette action procure du plaisir et alors le chien voudra recommencer (renforcement), soit elle le contrarie et le chien cherchera à l’éviter (punitif), soit elle reste sans effet et le chien l’oubliera aussitôt (loi de l’extinction).

Pourquoi se servir d’un clicker ?

Savant mélange du conditionnement classique et du conditionnement opérant, le clicker training exige l’utilisation d’un petit boîtier sur lequel le maître appuie afin de produire un son à l’instant où son chien manifeste le comportement souhaité. Bien plus qu’une simple boîte, le clicker offre l’opportunité d’instaurer une communication entre l’homme et l’animal et de veiller à ce que le chien garde une motivation constante, grâce à la répétition d’un agissement positif. Le bruit métallique émis par le clicker est unique et précis, et votre boule de poils fera très vite le lien « un clic = une récompense ».

En effet, il s’agit d’un renforçateur secondaire qui représente ce qu’un animal a appris à apprécier. Toutefois, pour qu’il puisse ressentir du plaisir à l’annonce d’un renforcement secondaire, il est nécessaire d’y associer un renforçateur primaire, qui englobe tout ce qu’un animal aime instinctivement. Friandises, caresses, jeux, etc., tout ce dont votre chien raffole peut servir de récompense !

Gardez bien à l’esprit que le clic n’est pas un ordre. Pour le chien, c’est uniquement l’indication qu’il a exécuté une tâche correctement et donc, la promesse d’être récompensé. C’est ce qu’on appelle l’apprentissage par le renforcement positif. Finalement, le principe du clicker training est le même que lorsque vous donnez une friandise à votre compagnon à quatre pattes au moment où il se couche, par exemple. Cependant, le clic accélère le processus, ce qui rend tout apprentissage plus rapide et donc beaucoup plus motivant.

Les accessoires indispensables à la méthode du clicker training

Pour appliquer le clicker training il vous faut :

  • Un chien

Le clicker training est efficace aussi bien sur un chiot qu’un chien adulte.

  • Un clicker

Cet accessoire considéré comme un renforçateur secondaire est disponible dans toutes les animaleries.

  • Des renforçateurs primaires

La motivation de votre chien dépend des récompenses. Prévoyez de savoureuses friandises comme des morceaux de saucisse, des dés de jambon, des bouts de poulet, des cubes de fromage, des petits biscuits, etc. Pensez simplement à les découper de la taille d’une petite croquette, afin que votre gentil canidé puisse avaler rapidement ses récompenses et ainsi rester concentré sur l’exercice. Assurez-vous d’en avoir en quantité suffisante pour ne jamais être à cours de friandises. S’il n’est pas un grand gourmand mais préfère jouer, ayez toujours sur vous une balle ou une corde. N’oubliez pas non plus de lui prodiguer des caresses et des félicitations à outrance !

  • Des targets

Des cibles vous seront indispensables pour apprendre au chien à toucher avec la patte ou le museau, ou encore à suivre des yeux. Il peut s’agir d’un couvercle en plastique, d’un tissu ou tout autre objet de votre choix. Les targets peuvent être déposées à l’endroit où vous voulez que votre fidèle compagnon se rende ou effectue un ordre.

Comment éduquer son chien avec la technique du clicker training ?

Pour apprendre un ordre à votre chien à l’aide du clicker, vous devez l’inciter à manifester le comportement voulu. Il vous obéit ? Appuyez sans attendre sur le clicker et distribuez-lui une friandise ou tout autre renforçateur primaire. Sinon, ignorez-le et ne donnez pas de récompense. C’est la seule punition que vous pouvez infliger à votre gentil compagnon !

Première étape : habituer votre chien au clicker

Pour mener votre brave compagnon vers la réussite, il est essentiel de lui apprendre dans un premier temps que le son « clic » signifie qu’une récompense très agréable arrive immédiatement. Pour le familiariser avec cet accessoire, vous pouvez par exemple vous installer dans un environnement calme, sans aucune distraction, et placer une friandise au sol. Dès qu’il la prend, vous cliquez. Au fil des répétitions, votre chien comprendra rapidement que le clic induit une friandise parce qu’il a eu le bon comportement.

Si vous voulez être sûr qu’il fait bien l’association « clic = récompense », attendez qu’il regarde ailleurs, et cliquez. S’il tourne vivement la tête vers vous dans l’espoir d’être récompensé, c’est gagné ! Avec cette méthode douce, votre animal de compagnie est encouragé à reproduire le bon comportement et reste acteur de son dressage. C’est à lui qu’appartient le choix d’agir pour déclencher ou non un clic, ce qui fait de lui un compagnon participatif et attentif à l’exercice. Vous constaterez que votre chien fera tout pour obtenir ce fameux clic !

Deuxième étape : le dressage

Une fois que votre chien a bien assimilé que le clic est toujours suivi d’une récompense, vous pouvez ajoutant un ordre. Par exemple, si vous lui demandez de s’assoir, pressez le clicker dès qu’il agit et récompensez-le. À force d’entraînement, votre fidèle compagnon répétera le comportement dans le but de déclencher le clic et ainsi recevoir la récompense tant attendue. Avec cette méthode, il apprendra vite et fera preuve d’enthousiasme, pour votre plus grand plaisir et le sien !

Néanmoins, les exercices devront rester brefs pour ne pas décourager votre chien. Des séances de 5 à 10 minutes répétées régulièrement sont suffisantes. Par ailleurs, variez les lieux des apprentissages pour qu’il puisse s’adapter et réagir en toutes circonstances. Débutez par des endroits familiers mais aussi par des ordres simples.

Dernière étape : apprendre à se passer du clicker

Le clicker est un outil d’apprentissage. Lorsque votre chien obéit sans difficulté, il est temps de réduire l’utilisation du clicker. Vous lui demandez de s’assoir et il s’exécute instantanément ? Récompensez-le sans cliquer. Avec de la patience, vous pourrez aussi avoir pour ambition de supprimer progressivement les friandises au profit d’une récompense récréative. De la sorte, le mot d’ordre ou le geste remplacera naturellement le clic. Désormais, vous pouvez apprendre à votre chien autant de tours et d’ordres que vous voulez, ou encore rectifier des attitudes désagréables.

Les nombreux avantages du clicker training

Cette technique bienveillante présente bien des avantages :

Une meilleure communication

Non seulement le clicker training favorise la coopération mais en plus, le chien prend de lui-même l’initiative d’adopter le comportement attendu par son maître. Vous vous rendrez rapidement compte que la communication deviendra plus efficace entre vous et votre fidèle compagnon ! En l’encourageant à bien agir, vous renforcez dans le même temps votre complicité et vous créez ainsi une relation épanouie.

Une méthode pratique

Le clicker training permet d’apprendre facilement des ordres à distance. Grâce au clic émis de loin par le clicker, vous n’avez pas besoin de rejoindre votre chien ou de le faire revenir vers vous pour le féliciter. Pour les plus agités, le son du clic permet d’obtenir toute leur attention. Dans le cas d’un chien agressif, il suffit de cliquer et de lancer la friandise sans avoir à le toucher.

Un apprentissage express

En émettant un bruit neutre et toujours identique, le clicker se révèle être un outil de communication extrêmement précis qui permet d’éviter toute confusion. En effet, le clic saisit le moment crucial sans qu’aucun mot ou geste ne vienne semer le doute dans l’esprit du chien. De plus, celui-ci reste le principal acteur de son éducation. Sa concentration et sa motivation sont alors au paroxysme, car il saura très vite quel comportement adopter pour déclencher un clic. Tout cela fait que le chien apprend vite, et vous serez le premier surpris !

Une technique idéale pour les débutants

Si vous êtes novice en matière d’éducation canine, ce concept vous paraîtra très facile à appliquer au quotidien. Une fois que le clic a retenti, le chien sait qu’il recevra tout de suite une récompense. Vous avez donc le temps de vous saisir d’une friandise ou de son jouet, puisque le bon comportement a déjà été marqué avec ce bruit bien distinctif. Les résultats ne tarderont pas à apparaître : votre fidèle compagnon est à votre écoute, prend plaisir à apprendre et comprend l’ordre dans une période bien plus courte que ce que vous auriez espéré.

Une méthode efficace pour tout type d’apprentissage

N’hésitez pas à vous servir du clicker pour tout ce que vous désirez inculquer à votre chien. Cela fonctionne aussi bien pour des exercices et des tours même les plus complexes, que pour lui apprendre le savoir-vivre. Il vous sera également d’une grande aide pour faire accepter à votre compagnon à quatre pattes des manipulations, des soins ou encore des événements qui l’effrayaient jusqu’à présent. Méthode d’éducation douce basée sur la motivation de l’animal, le clicker training est reconnu scientifiquement pour renforcer de manière positive tout type de comportement. Cette technique se révèle être d’une efficacité redoutable pour indiquer les actions souhaitées à n’importe quel animal, quel que soit l’âge, peu importe la race et le tempérament. Vous avez ainsi la garantie d’obtenir le compagnon que vous avez toujours rêvé d’avoir à la maison ! De plus, votre chien se dépense intellectuellement et à la fin de la séquence, il sera épuisé et heureux d’avoir passé un agréable moment en votre compagnie.

Les bases fondamentales à retenir à propos du clicker training

Choisir une récompense très appréciée par le chien

Il peut s’agir du jouet favori de votre tendre compagnon, d’une friandise à forte appétence, d’une caresse sur le ventre si c’est ce qu’il adore.

Clic = récompense

Le clicker ne vous servira pas pour déclencher un comportement. Son rôle est de renforcer positivement une action, autrement dit de récompenser. Ayez toujours en tête que dès l’instant où vous cliquez, vous devez donner une récompense à votre chien. Si vous avez cliqué par mégarde, cela ne fait rien. Récompensez-le quand même ou le clic perdre de sa valeur.

Un bon timing

En cliquant dès que votre chien a agi comme vous le vouliez, il comprendra qu’il a adopté le comportement attendu et qu’il recevra sa récompense. Dans le cas où vous cliquez deux secondes après qu’il ait correctement exécuté l’ordre demandé, vous risquez d’engendrer une confusion dans son esprit et votre chien ne saura pas que le clic se destinait à son bon comportement. En effet, votre fidèle compagnon a besoin d’indicateurs immédiats.

Mettre son chien en situation de réussite

Après une longue séance d’apprentissage, votre chien a enfin adopté le comportement souhaité ? Pour qu’il comprenne que vous êtes entièrement satisfait de lui, vous pouvez cliquer plusieurs fois et distribuer plus de récompenses qu’en temps normal. De même, commencez avec des exercices simples. Il peut être préférable de voir vos exigences à la baisse pour ensuite les augmenter une fois que les bases sont acquises. Enfin, une session de clicker training doit durer 15 minutes maximum. Optez pour des séances courtes, que vous répéterez plusieurs fois dans la journée.

Une préparation minutieuse

Prenez le temps de préparer à l’avance votre séance de clicker training. Pour cela, choisissez un seul exercice à travailler et réfléchissez à toutes les étapes de comportement que vous désirez de la part de votre gentille boule de poils. Mettez dans votre poche ou dans une sacoche attachée à votre ceinture autant de friandises qu’elle peut contenir, afin de tout avoir immédiatement sous la main.

Ne punissez jamais votre chien

Ne vous fâchez pas si votre chien ne vous obéit pas. N’oubliez jamais que la meilleure des punitions avec le clicker training reste l’ignorance des comportements non désirés, pour favoriser le renforcement de ceux tant attendus.

Gardez le silence

Ne parlez pas à votre chien, car il se montrera bien plus réceptif au clic qu’à un long discours. Les mots sont seulement autorisés pour inculquer un ordre précis. Dans ce cas, utilisez la parole uniquement quand votre brave compagnon propose spontanément l’action. Agissez de manière progressive !

En conclusion, éduquer son chien en recourant au clicker training est source d’enrichissement pour le maître comme pour son fidèle compagnon. Muni de votre clicker, attendez-vous à vivre l’une des aventures les plus incroyables de la communication !

Clicker Training : Une méthode d’éducation canine qui fonctionne
5 (100%) 3 votes

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
close

**Livre Offert**

7 exercices pour éduquer son chien

(même les plus turbulents)

7 exercices pour éduquer son chien

​​Indiquez ​votre email ci-dessous