Pantalons de costard à l’imprimé « pattes de chien » pour les hommes, collants filés du côté des femmes, bousculades pour les enfants, convives effrayés, facteur qui n’ose plus s’approcher de la boîte aux lettres : un chien qui saute sur tout ce qui bouge est un véritable fléau ! Si malgré vos interdictions répétées votre fidèle compagnon ne semble pas comprendre en quoi ce comportement est dérangeant, ces conseils vous seront indispensables pour retrouver un quotidien serein.

Pourquoi votre chien saute-t-il sur les gens ?

Les canidés se saluent en se reniflant le derrière et en se léchant le museau. Lorsque vous rentrez de votre journée de travail et que votre chien vous saute dessus, c’est tout simplement pour vous dire bonjour et à quel point il est heureux de vous retrouver. Il attire donc votre attention pour que vous interagissiez avec lui. Votre compagnie lui est tout naturellement plus agréable que la solitude et il exprime sa joie comme il le peut. Puisque votre visage n’est pas à sa portée, votre adorable toutou n’a alors pas d’autre choix que de sauter pour tenter de l’atteindre. Bien évidemment, vous ne pouvez qu’être touché par un accueil aussi chaleureux, et ces retrouvailles vous comblent de bonheur tout autant que lui. Vous allez donc le saluer à votre tour, mais de façon polie et beaucoup plus agréable pour les humains !

L’importance d’apprendre à votre chien à ne pas vous sauter dessus

Un chiot qui fait des bons pour essayer désespérément de nous faire des léchouilles, on trouve ça tellement mignon. Alors pourquoi faudrait-il lui faire perdre ce réflexe qui n’est rien d’autre, finalement, qu’un pur élan d’amour ? Tout d’abord, ce n’est pas parce que vous craquez devant un chien débordant d’affection qu’il en est de même pour tout le monde. Certaines personnes en ont une peur bleue et si votre animal de compagnie saute sur n’importe qui, il ne ferait alors qu’aggraver cette crainte. De plus, les sujets de grande taille représentent un réel danger pour les enfants qui peuvent tomber et se blesser, surtout que leur visage est à hauteur de gueule. Le problème est identique pour les séniors, qui peuvent perdre leur équilibre. Pensez aussi aux membres de votre famille qui s’attendent à chaque visite à être renversés par un molosse baveux, pourtant plein de bonnes intentions. N’oubliez pas non plus vos amies qui n’aiment pas forcément voir leurs chemisiers abîmés par les pattes boueuses d’un berger australien rentrant tout juste de sa balade à la campagne. Autant de faits désagréables qui poussent les personnes peu habituées aux animaux de compagnie à stigmatiser l’espèce canine. Ces individus transmettent inévitablement leur inquiétude à leurs progénitures, qui risqueront d’être terrifiées et de subir un choc psychologique en cas de chute.

Il apparaît donc essentiel d’apprendre à votre gentille boule de poils de canaliser ses pulsions, afin de lui permettre de comprendre qu’elle ne doit pas saluer un être humain comme elle le fait avec ses congénères. Gardez bien à l’esprit que votre chien ne vous saute pas dessus pour vous embêter, mais uniquement pour vous dire bonjour. Dans ce contexte, il est inutile de le sanctionner pour une bêtise qu’il n’a pas commise. Vous pourriez changer une attitude amicale et respectueuse en agression, qui ne ferait que traduire une réaction de défense : « Je me fais agresser alors que je suis courtois, donc je riposte ». Il va de soi que vous ne tendriez pas l’autre joue après avoir reçu une punition injustifiée ; c’est donc pareil pour votre compagnon à quatre pattes ! Toute technique répressive est à bannir comme donner une tape sur le nez, le repousser virulemment avec le genou ou pire encore, lui écraser les pattes arrière.

Conditionnez votre chien

Proposer au chien un comportement plus acceptable

Si votre chien saute, il n’y a aucun doute : il est excité et ne parvient pas à se contenir. Pour corriger ce comportement dérangeant, vous pouvez lui proposer une attitude alternative qui lui permettra d’avoir ce qu’il désire – autrement dit votre bonjour – sans décoller ses quatre pattes du sol !

7 exercices pour éduquer son chien

***Votre Livre Offert***

7 Exercices pour éduquer son chien (même les plus turbulents)

Pour télécharger et recevoir votre livre offert, indiquez simplement votre email ci-dessous et cliquez sur "je télécharge".

Au moment de rentrer chez vous, ouvrez doucement la porte en la laissant entrebâillée et tendez-lui une friandise. Lorsque vous avez captez l’attention de votre chien, formulez toujours le même ordre. Cela peut être « Assis », « Couché », « Sur le tapis », etc. Une fois qu’il a adopté la position voulue, patientez. Le but est de le maintenir ainsi le plus longtemps possible. Toutefois, allez-y progressivement pour donner toutes les chances à votre brave toutou de réussir l’exercice. Pour commencer, attendez 5 secondes avant de rentrer et de lui donner la récompense. La prochaine fois, augmentez la durée et au fil des séances, remplacez la friandise par un jouet. Répétez cet exercice au quotidien pour accélérer l’apprentissage et obtenir des résultats rapides. Vous verrez très vite qu’à chaque fois que vous revenez du travail, votre chien vous attendra sagement assis, couché ou sur son tapis car il aura associé votre retour à une récompense. Bien entendu, cet apprentissage doit être réalisé sans stimulations, par exemple sans la présence d’autres personnes, et surtout après que votre animal de compagnie ait été suffisamment dépensé. Sinon, il sera trop excité et vous ne parviendrez pas à le calmer.

Une extrême rigueur

Cette méthode d’éducation positive ne fonctionne que si vous restez rigoureux et cohérent. Cet exercice est à reproduire avec une grande régularité sans faire aucune impasse, même après une journée épuisante. Ce conseil vaut pour tous les membres de la famille, qui doivent donner le même ordre à chaque fois qu’ils rentrent à la maison, sans jamais oublier la récompense. Cette technique est à pratiquer également avec des invités, sinon votre ami canin ne comprendra pas que sauter sur les gens pour les saluer ne se fait pas.

Votre retour : une banalité pour votre gentil toutou

Votre arrivée doit devenir banale dans la vie de votre tendre boule de poils. Pour cela c’est tout simple, il suffit de multiplier vos sorties et vos entrées en vous absentant seulement une ou deux minutes, le but étant uniquement de reconditionner votre chien. Au début, ces allées et venues devront être renouvelées une dizaine de fois au cours d’une journée. À force de répétition, il ne s’agira plus d’un événement riche en émotions pour votre compagnon à quatre pattes, mais d’un acte tout à fait normal.

Ignorez votre chien

Ne pas renforcer le comportement indésirable

Votre adorable canidé est pris d’une euphorie inqualifiable dès qu’il vous voit ? Comme la plupart des maîtres, vous vous penchez afin de le repousser, si bien que ce n’est pas compliqué de vous faire des léchouilles. Finalement, votre chien a réussi à avoir le « Bonjour » tant désiré… Le résultat est identique si vous le disputez, puisque vos paroles n’ont aucun sens pour lui. Il comprend seulement qu’il attire votre attention en vous sautant dessus : vous lui parlez, le regardez et le touchez, il s’agit d’une triple victoire ! Le comportement que nous avons, en tant qu’humain, renforce bien souvent celui de nos comparses canins sans même nous en rendre compte. Des mots, des caresses, des câlins, etc. sont autant d’attitudes synonymes de récompenses pour votre compagnon poilu, qui se voit alors encouragé à continuer de sauter sur son maître bien aimé. Dans ce contexte, vous allez devoir lui faire comprendre que sa conduite ne provoque aucune réaction positive de votre part. Pour cela, croisez les bras pour éviter qu’il ne soit tenté de vous mordiller les mains, tournez-lui le dos sans le regarder et attendez en restant immobile. Lorsqu’il constatera que sa tentative est inutile, il retrouvera son calme et cessera de sauter sur vous. Dès que ses pattes avant se retrouvent sur le plancher, tentez doucement une approche par une caresse sur la tête. S’il se met à sauter lors de ce contact, retirez votre main et détournez-vous à nouveau de lui jusqu’à ce que ses pattes soient à nouveau par terre. Caressez-le et s’il reste sage, récompensez-le avec flegme pour ne pas le surexciter. Ainsi, votre animal de compagnie conçoit que vous êtes à l’initiative des contacts et que cela ne marche pas si c’est lui qui réclame votre attention. Cette astuce se révèle être particulièrement efficace avec les adultes dont l’habitude de sauter est déjà profondément ancrée. Quel intérêt d’adopter ce type de comportement s’il n’obtient rien de vous, surtout s’il reçoit une friandise dès qu’il s’arrête ? Cette recommandation demeure bien évidemment valable avec vos invités. Lorsqu’il leur saute dessus, prévenez-les pour qu’ils leur tournent le dos. Puis, prenez le relai en lui ordonnant par exemple d’aller à sa place. Pour les convives réticents, la seule solution est de recadrer votre chien en travaillant en amont pour qu’il se tienne sans bouger au lieu de les accueillir. En coupant toute interaction sociale avec votre charmant toutou dès qu’il fait des bonds, il associera naturellement le fait de sauter avec celui d’être ignoré, et se tenir tranquille avec une récompense. Vous lui apprenez ainsi que dès l’instant où il renonce à une intention de contact – que ce soit en retournant dans son panier, en s’asseyant ou en attendant patiemment à sa place – il aura ce qu’il désire. Déconditionné, votre chien ne s’évertuera plus à sauter pour obtenir votre attention.

De la patience et de la logique

Il arrive que les résultats ne soient pas au rendez-vous. En effet, ignorer son chien peut parfois demander un véritable travail sur soi. Il est vite fait de finir par céder parce qu’il saute dans votre dos, tire sur vos vêtements, etc. Or, vous ne faites que le conforter dans ses demandes de contact car il sait qu’en insistant, il obtiendra satisfaction. Les sauts deviendront alors de plus en plus incontrôlables et la situation, insoutenable… Par conséquent, l’ignorance va devoir devenir un réflexe et il va falloir vous y tenir ! Ne prêtez pas attention à ses sauts, quels qu’ils soient. N’espérez pas corriger ce comportement fâcheux si vous vous plaignez qu’il vous saute dessus avec ses pattes pleines de boue, alors que vous acceptez volontiers qu’il le fasse au retour du toiletteur. La cohérence doit demeurer votre maître-mot, tout comme la ténacité et la douceur. Sachez qu’il faudra plusieurs jours pour remédier à ce problème. En revanche, si votre chien fait toujours autant de bonds pour vous saluer après deux semaines d’apprentissage, votre attitude doit sans aucun doute être réajustée. Dans ce cas, posez-vous ces questions : Ignorez-vous systématiquement votre charmante boule de poils à chacun de ses sauts ? Le faites-vous correctement ? Vous arrive-t-il de gronder votre animal de compagnie dans un excès de colère, pour qu’il arrête ? Votre entourage est-il aussi assidu que vous dans cette démarche ? Si vous rencontrez des difficultés pour gérer l’excitation de votre ami canin, il est parfaitement possible de lui demander de s’assoir avant de recevoir sa récompense. De ce fait, il saura qu’il doit se mettre dans cette position pour avoir toute votre attention et à votre retour d’une longue journée de travail, il sera beaucoup plus calme.

Dépensez régulièrement votre chien

Votre chien devient ingérable tant ses sauts vous épuisent, malgré le fait que vous l’ignorez en suivant ces précieux conseils… Il en arrive même à essayer d’autres façons d’attirer votre attention, en aboyant, en mordillant vos mollets, etc. Avez-vous pensé au fait qu’il a très certainement besoin d’évacuer son trop plein d’énergie ? S’il est autant excité à chaque fois que vous rentrez chez vous, c’est qu’il faut impérativement l’emmener se défouler dehors. Après une journée tout seul, il sera le plus heureux des chiens à pouvoir se dégourdir les pattes, surtout si vous le laissez courir en toute liberté dans la nature. De retour à la maison, votre fidèle compagnon ne ressentira plus l’envie de vous sauter dessus. Néanmoins, cette dépense physique doit être régulière. Ne vous limitez pas à lui lancer la balle 15 minutes dans le jardin parce que vous voulez qu’il arrête de vous sauter dessus ! Privilégiez les grandes balades quotidiennes et jouez avec lui dès que vous en avez l’occasion. Par ailleurs, la dépense mentale est toute aussi importante à son bien-être. Lorsque la météo n’est pas au beau fixe, profitez-en pour mettre en place des séquences d’apprentissage de tricks, de jeux éducatifs ou encore de renforcement de l’obéissance de base. L’avantage est que cela ne vous prendra que 10 à 15 minutes car au-delà, vous risquez de perdre la concentration et la motivation de votre complice poilu. N’oubliez pas non plus la dépense olfactive ! Renifler les odeurs est un besoin naturel qui peut tout simplement être comblé au moyen de sorties journalières, en veillant à varier le trajet autant que possible, et autres jeux de pistage.

Derniers conseils

Ce qu’il faut faire :

– Rester calme, puisque c’est ce que vous exigez de la part de votre chien ;

– Ignorer votre compagnon à quatre pattes dès qu’il se met à sauter sans le toucher, lui parler, ni le regarder ;

– Guider le chien vers un comportement plus adéquat, en lui prêtant de l’attention dès l’instant où il ne vous bouscule plus ;

– Féliciter et offrir une récompense à chaque fois que votre animal de compagnie adopte une attitude convenable. Cela peut aussi bien être une friandise qu’un jouet, une caresse ou des câlins ;

– Répéter ces exercices jusqu’à ce que votre toutou comprenne qu’il peut obtenir votre attention sans sauter ;

– Mettre votre famille et vos invités à contribution, car inculquer à son chien de ne pas sauter est avant tout un travail d’équipe !

Les pièges à éviter :

– Crier sur votre chien qui saute sur vous. Il est en effet excité de vous voir et en élevant la voix, vous ne feriez qu’accroître l’intensité de la situation ;

– Repousser votre boule de poils car vous établissez du contact, et c’est précisément ce qu’elle recherche en sautant sur vous ;

– Lui répéter « Non, arrête ! ». Cela ne veut rien dire pour votre chien, qui sera encore plus heureux que vous lui parliez ;

– Faire la fête à votre tendre canidé, pour ne pas encourager ce mauvais comportement et éviter que votre retour ne se transforme en un véritable événement ;

– Surexciter le chien pour le féliciter avec des câlins trop extravagants ;

– Punir votre gentil compagnon. Il ne comprendrait pas pourquoi vous le sanctionnez alors qu’il est content de vous retrouver et vient vous dire bonjour. Le risque est grand de développer un comportement insociable ;

– Le frapper. Bien trop répressif, ce geste a toutes les chances de causer des troubles du comportement… En effet, il exprime sa joie de revoir son maître tant aimé et en retour, il reçoit une claque ;

– Laisser vos proches conforter votre chien à faire des bonds sur eux, même dans le cadre d’une séance de jeux. Cela rendrait l’éducation totalement incohérente, étant donné que votre fidèle compagnon ne saurait pas faire la différence avec un autre individu ;

– Lorsque ce n’est pas votre chien et que vous ne le connaissez pas, ne vous penchez pas sur lui, ne plongez pas votre regard de manière soutenue dans ses yeux et ne faites aucun gestes brusques. Ces attitudes sont ambiguës pour l’espèce canine et sont signe de conflit. Respectez impérativement le ressenti du chien et faites preuve de politesse comme vous aimeriez qu’il le fasse avec vous. Gardez à l’esprit que s’il vous saute dessus, c’est dans la bonne intention de vous saluer.

Désormais, vous savez tout. Il ne vous reste plus qu’à mettre ces exercices en pratique. Et que ça saute !

Guide complet : Apprendre à son chien à ne pas sauter
5 (100%) 2 vote[s]

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
close

**Livre Offert**

7 exercices pour éduquer son chien

(même les plus turbulents)

7 exercices pour éduquer son chien

​​Indiquez ​votre email ci-dessous