Votre foyer est prêt à accueillir un chiot ? Vous avez acheté tous les accessoires nécessaires pour qu’il puisse arriver chez vous dans les meilleures conditions qui soient. La gamelle pour l’eau, celle pour les croquettes, des jouets en passant par un tapis bien moelleux, le collier, la laisse et les os à mâcher, rien ne manque. Il reste encore une question à élucider : comment allez-vous appeler votre nouveau compagnon à quatre pattes ?

Alors que chaque année, les chiens inscrits au LOF ont l’obligation de porter un nom qui commence par une lettre imposée, nous vous aidons à trouver celui qui convient à votre petite boule de poils. Parce qu’il doit bien sûr vous plaire mais ce n’est pas le seul critère, et c’est là que la recherche peut se transformer en un véritable casse-tête. Des conseils personnalisés, des astuces, des idées de noms classiques ou plus originaux selon certaines thématiques… si vous manquiez d’inspiration, il y a de grandes chances pour que le nom de votre chien devienne une évidence après avoir lu mon article !



L’importance de bien choisir un nom pour son chien

Le choix du nom de votre chien n’est pas anodin. Il est même essentiel. En effet, comme un nouveau-né, votre fidèle compagnon va le garder à vie et vous serez amené à le prononcer plusieurs fois par jour durant de nombreuses années. Mais surtout, cela constitue la base de son éducation puisque c’est son nom que vous utiliserez lorsque vous vous adresserez à lui et, dans ce contexte, il ne vous sera plus possible de le changer. Une fois qu’il l’aura acquis, il pourra alors apprendre ce qui est ou non autorisé et répondre favorablement à vos ordres. Par exemple, quand votre adorable boule de poils fera une bêtise, c’est grâce à son nom que vous serez en mesure d’arrêter son comportement indésirable.

C’est donc préférable de ne pas se tromper et de prendre le temps de la réflexion ! Sans pour autant se mettre la pression, il faut avoir conscience qu’il s’agit de la toute première responsabilité que vous avez en tant que maître. Autant qu’il reconnaisse son nom à coup sûr et que vous, vous l’appréciez ! Bien entendu, vous restez totalement libre de vous accorder quelques fantaisies. Si le nom d’un nourrisson demeure extrêmement réglementé et doit avant tout être accepté par la mairie, celui d’un animal de compagnie offre une certaine souplesse. Cependant, il y a quelques règles à respecter. Gardez toujours à l’esprit vous vous serez amené à prononcer son nom dans la rue. De ce fait, il est préférable d’éviter les noms ridicules.

Les noms des chiens LOF

Si vous souhaitez inscrire votre compagnon à quatre pattes au LOF et donc lui permettre d’obtenir l’appellation de chien de race, vous devez choisir un nom qui commence par la lettre déterminée selon son année de naissance. Cette règle a été instaurée dans le but de mettre de l’ordre dans le Livre des Origines Français créé en 1885. Plus concrètement, il s’agit du registre d’état civil canin qui répertorie les origines des chiens de race français ainsi que leurs propriétaires, autrement dit ceux qui sont de race pure et dont le pedigree a été validé lors d’un examen de confirmation auprès de la Société Centrale Canine. En effet, il faut savoir qu’au départ, les éleveurs n’avaient aucune obligation d’inscrire leur animal dès la mise bas de la mère. Ils pouvaient parfaitement entreprendre la démarche plusieurs mois, voire années plus tard.

7 exercices pour éduquer son chien

***Votre Livre Offert***

7 Exercices pour éduquer son chien (même les plus turbulents)

Pour télécharger et recevoir votre livre offert, indiquez simplement votre email ci-dessous et cliquez sur "je télécharge".

Le Livre des Origines Français est alors devenu difficile à consulter, puisque les chiens n’y figuraient pas dans l’ordre chronologique de leur date de naissance. C’est pour cette raison que la Société Centrale Canine, qui tient à jour le registre LOF, a décidé en 1926 de mettre en place ce système de lettrage afin d’en faciliter la consultation. C’est ensuite en 1973 que la SCC décida de réduire l’alphabet des noms canins à vingt en supprimant le K, le Q, le W, le X et le Y, des lettres jugées trop restrictives dans le choix des noms.

Étant donné que l’espérance de vie des canidés est inférieure à 20 ans, le risque de confusion sur leur âge est écarté. Cette méthode permet de classer plus aisément les espèces canines en fonction de leur nom et donc, de connaître l’année de naissance d’un chien quelle que soit sa race et en conséquence, de simplifier l’établissement de son pedigree.


Ainsi, la lettre officielle change d’année en année et pour 2019, les chiots d’une portée LOF devront avoir un nom en P. En 2020, il s’agira de choisir un nom qui commence par la lettre R, puisque le Q est évincé. Malgré tout, vous pouvez très bien suivre la tradition même si votre animal de compagnie n’est pas pure race. Cela peut vous aider à faire un choix en limitant les possibilités.

Les alternatives au nom de chien LOF

La règle de choisir une initiale par année peut certes simplifier les choses pour certains mais pour d’autres, elle peut représenter une réelle contrainte. Heureusement, il existe divers moyens qui permettent aux maîtres particulièrement créatifs de laisser libre court à leur imagination. Si votre chien n’est pas encore inscrit au Livre des Origines Français et que vous avez le projet de le faire à l’avenir, il suffit de rajouter la lettre devant le nom qui vous plaît. Par exemple, si vous désirez baptiser votre toutou Arès, il vous suffira de noter O’Arès au moment de son inscription dans le cas où il est né en 2018. Or, il se peut que son éleveur ait déjà entrepris la démarche et que son nom ne vous plaise pas.

Rien ne vous empêche de lui en attribuer un différent ! Mais dans ce cas, réagissez dès l’arrivée du chiot pour ne pas le perturber. Il s’agira de son deuxième prénom, qui apparaîtra dans le Livre des Origines Français en tant que nom d’usage. Ainsi, si l’éleveur de votre berger australien l’a enregistré sous le nom de Oliver et que vous voulez l’appeler Arès, les papiers officiels prendront le nom de Oliver dit Arès. Peut-être ne souhaitez-vous pas inscrire votre chien au LOF ? Même s’il est de race pure, vous n’êtes absolument pas obligé de choisir un nom qui commence par la lettre de son année de naissance. Exactement comme pour un chien issu d’un croisement, vous restez libre de faire comme bon vous semble !

Choisir un nom de chien qui a du sens

Au-delà de l’aspect pratique, le nom de votre chien doit idéalement avoir une signification. Il peut ainsi se choisir en tenant compte de sa race, de son sexe, de la couleur de ses poils, de son tempérament ou encore de vos propres goûts, ce qui permet de réduire progressivement la liste.

Un nom selon les caractéristiques de votre toutou

Pour vous aider à trouver un nom adéquat, vous pouvez commencer par aller rendre une petite visite à votre futur petit compagnon. Son éleveur se fera une joie de vous laisser un petit moment en tête à tête pour que vous puissiez apprendre à faire davantage sa connaissance. En l’observant, vous découvrirez des traits de caractère, des petits défauts que vous ne soupçonniez pas jusqu’à présent, etc. et peut-être qu’un nom vous viendra à l’esprit, celui qui lui ressemble et semble être taillé sur mesure juste pour lui ! Concentrez-vous sur sa personnalité, sa morphologie, sa robe.

S’il possède un signe distinctif, c’est l’occasion de vous en servir. Par exemple, une chienne avec une truffe dépigmentée tirant sur le rose pourrait par exemple s’appeler Pink ou encore Rosy. Une tâche noire autour de son œil, et il n’en faut pas plus pour vous inciter à appeler votre toutou Pirate ou pourquoi pas Bandit. Un chien qui a un air quelque peu fier portera à merveille le nom de Prince, Perle, Bijou, Diva ou Duchesse ! À peine arrivé chez l’éleveur que votre future petite boule de poils vous réclame des caresses et de l’attention ? Il n’y a pas à hésiter plus longtemps, un nom comme Câlin, Angel, Douce, Good, Guimauve, Miel, Zen ou Choupy mettront cette qualité en valeur.

S’il est pataud, Oups fera parfaitement l’affaire. Ou s’il ne demande qu’à jouer, misez sur Canaille, Fiasko, Fofol, Funny, Piment et Toufou. Votre chiot semble plutôt nerveux, turbulent et espiègle ? Il est conseillé de privilégier les sonorités douces, en « ou » par exemple, afin de ne pas l’exciter plus qu’il ne l’est déjà. Et puis, si vous pensez que son prénom peut jouer sur sa personnalité, oubliez Ouragan, Rafale, Speed et Typhon !

Inversement, il vous paraît assez calme et a tendance à se montrer soumis ? Un nom court et percutant, comportant des consonnes dures et des voyelles sonores tels que Q, R, T, A, E, … sera le plus adapté. Il en est de même pour un mâle, en préférant les consonances masculines ; Rex, Karan, Pix, etc. conviendront ainsi parfaitement. Pour une femelle, le nom doit être plus doux avec des sons en « ou » ou en « i », qui sont très féminins. Cela a surtout son importance pour les chiens à poils longs, pour lesquels il est moins évident de distinguer s’il s’agit d’un mâle ou d’une femelle.

Misez sur l’originalité

Vous pouvez aussi très bien jouer sur les contrastes, en optant pour un nom qui peut surprendre. Ainsi, affubler un berger blanc suisse du nom de Black interpelle forcément ! Il peut également être amusant de baptiser votre futur rottweiller Minus, votre leonberg Poussin ou bien votre chiwawa Brutus, voire Magnus pour pousser l’exagération jusqu’au bout avec un nom pour le moins déconcertant. En plus, c’est mignon et tellement irrésistible !

Un nom en lien avec la personnalité du maître

Si vous êtes passionné(e) par les voyages, la gastronomie, la mythologie, la nature, ce sont autant de pistes à explorer pour trouver l’inspiration, tout comme les références tirées d’un livre ou d’un film que vous aimez tout particulièrement. Un chien magnifique à vos yeux pourra s’appeler Apollon pour un mâle et Diva pour une femelle.

Si son pelage couleur crème ou chocolat vous fait instinctivement penser à votre dessert favori, ne cherchez pas plus loin avec Cookie, Brownie, Chamallow, Brioche, Muffin, Caramel, Nougat, Gaufrette, Bounty, Biscuit et tant d’autres gourmandises tout aussi alléchantes ! Un nom à consonance étrangère peut représenter l’occasion de faire un rappel à un pays ou à une ville que vous rêvez de visiter : Asia, Utah, Toscane, Paris, Texas, Ibiza, Harlem, India, Bali, Milan, Havane, Ghana, … la liste est longue !

À la manière du choix du prénom de vos enfants, vous pouvez aussi orienter vos recherches vers l’origine du nom de votre fidèle compagnon. Dans le cas où la race de votre chien provient d’une contrée lointaine ou exotique, Yoko, Mizo, Geisha ou encore Jinko seront parfaitement adaptés. Et puis, cela permet d’appuyer votre goût prononcé pour les diverses cultures des quatre coins du globe !

Laissez une part de hasard

Parfois, le hasard fait bien les choses. Et puis, cela résoudra le problème du choix du nom de votre ami canin. Alors, si vous êtes du genre joueur, ouvrez le dictionnaire et la page vous soufflera très probablement des idées intéressantes. Si vous n’avez toujours pas de coup de cœur, organisez un tirage au sort avec vos bouts de chou ! Pensez aussi à mener votre enquête sur Internet.

Vous trouverez le top des noms pour chien en fonction de l’année de naissance de votre brave boule de poils, son sexe, et même les personnages de dessins animés, les héros de votre enfance, les dieux grecs, nordiques, latin, etc. En ce moment, Maya, Vanille, Bella, Myrtille, Chipie, Nala, Lady, Iris, Moka et Louna sont très tendances pour une femelle. Pour un petit mâle, Filou, Snoopy, Guizmo, Opus, Teddy, Selfie, Tyson, Ninja, Voyou ou encore Junior rencontrent un vif succès. Et puis, le physique de votre chien peut être une indication. Un nom en Thor ira à merveille à un golden retriever aux longs poils blonds, tandis que Rasta se destine indéniablement à un poilu ébouriffé.

Finalement, choisir un prénom pour son chien demeure de l’ordre de l’intime et du subjectif. À vous de trouver votre style et celui de votre petite boule de poils !

Privilégier les noms courts

Bien que votre tendre canidé ne comprenne pas le sens de son prénom, il reconnaît l’intonation de votre voix. Et puis, il faut savoir que l’oreille canine n’entend principalement que deux syllabes, trois au maximum. Dans ce contexte, il aura du mal à interpréter un nom à rallonge, surtout s’il est difficile à prononcer. Par exemple, les prénoms chinois ou russes ne sont pas une bonne idée, ni ceux qui ressemblent à des phrases comme Docteur Dolittle.

Choisissez donc plutôt un nom concis, contenant deux ou trois syllabes tout au plus : Alias, Diablesse, Mafia, Épice, Tao, Fripouille, Biscotte, Harley, Noisette, Apple, Bloody, Rusty, Fibi, Isis, Roxy, Chicago, Yéti, Bouddha, Kawaii, Brigand, Idole, Guilly, Heather, Abby, Fantôme, Cerise, Diego, Misti, Hatchi, Acker, Funky, Caouette, Macho, Matcha, Ilou, Chopper, Ako, Nala, Griotte, Hippie, Hamlet, Kitty, Guiness, Fiesta, Amy, Anis, Hanoï, Foly, Bambi, Jengo, Goody, Betsy, Bingo, Juice, Guerlain, Hiro, Coco, Nutty, Iona, Kana, Dali, Ola, Delta, Heagle, Loustic, Maxou, Popi, Chanel, Shrek, Vodka, Mambo, Youpi, Zig Zag, Zorro, … Réglisse, Kiwi, mais aussi Happy ont en plus l’avantage de convenir aux deux sexes. Le mieux est de se limiter à une seule syllabe, encore plus facile à répéter pour vous et rapide à identifier même de loin pour votre animal de compagnie, qui pourra ainsi réagir dans l’immédiat. Mais cela devient un peu plus compliqué à trouver…

Voici quelques pistes : Hutch, Mil, Bear, Hank, Heinz, Chip, Twist, Rock, Mars, Sam, Bart, Crunch, Cool, Blog, Alf, Pin’s, Sun, Ice, Jade, Gin, Scoop, Lune, Surf, Heart, Guess, Max, Hot, Neige, Moon, Flash, Glee, Tess, Fraise, You, Volt, James, Kong, Lol, Jane, Quick, Jack, Ed, Skype, Nuts, Lou, Earl, Dick, Jim, Josh, Jay, Jazz, Patch, Dior, Taz, Duke, Zen, … Quoi qu’il en soit, les syllabes doivent avoir des sonorités claires et précises afin que votre chiot puisse retenir son petit nom et se reconnaître dès les premiers jours dans son nouveau foyer. Pour ne pas commettre d’erreur, le secret réside dans l’alternance d’une consonne faible et d’une voyelle forte, ou d’une consonne forte et d’une voyelle faible. Plus concrètement, les lettres F, B, P ou encore L sont des consonnes faibles, tandis que le A est une lettre particulièrement audible tout comme le I, contrairement au E. Ainsi, faire suivre le F d’un E n’est pas l’idéal.

À l’inverse, la lettre R, ou encore le K et le T, est une consonne forte. On dit qu’il s’agit d’un son claquant, un terme phonique désignant les consonnes qui émettent de l’énergie. Vous pouvez par conséquent faire suivre le R d’une voyelle faible comme le E. Le nom de votre compagnon à quatre pattes aura dès lors davantage d’impact, notamment quand vous l’exercez au rappel. Pour une meilleure compréhension, n’hésitez tout simplement pas à doubler les sons comme Lulu, Doudou, Kiki, Yaya, Shibi, …

Remarque : Si vous avez vraiment craqué pour un nom trop long pour être reconnu par votre chien, pourquoi ne pas l’inscrire sur ses papiers officiels ? Vous n’êtes pas obligé de vous en servir dans la vie de tous les jours mais à la place, vous emploierez un diminutif. Par exemple, votre chien est officiellement baptisé Jabadao. Toutefois, au quotidien, il se reconnaîtra sous le doux nom de Jaja. Ses papiers porteront alors la mention : Jabadao dit Jaja. L’inconvénient, c’est que cette méthode vous contraint à opter non pas pour un, mais pour deux noms.

Gare aux noms ambigus !

Les prénoms qui ressemblent à un mot courant, pire encore à un ordre, sont à éviter. Qui ne connaît pas le roman « Lassie, chien fidèle » ? Ce nom est certes joli, mais il est beaucoup trop proche de l’ordre « assis ». Votre chien risque de ne plus savoir ce que vous lui demandez, ce qui pourrait avoir pour effet de compliquer son éducation. Le problème est identique avec le prénom Papatte. C’est rigolo et pourtant, imaginez que vous l’appelez et il sera tenté de vous donner la patte.

De même, si vous êtes l’heureux propriétaire de deux boules de poils, pensez à leur attribuer des noms aux sonorités bien distinctes. Ainsi, Joy et Jon créera forcément la confusion. Enfin, les prénoms humains ne sont pas la meilleure des idées. Le risque est grand de vous fâcher avec les homonymes de votre compagnon poilu… Même si votre chiot, vous l’aimez déjà d’un amour inconditionnel, cela n’est pas forcément très flatteur. Ou alors, privilégiez un prénom peu usité pour ne vexer personne.

2019, les prénoms en P sont à l’honneur

Pour cette année 2019, le nom de votre chiot commence par un P. C’est indispensable s’il est inscrit au LOF. Si vous le souhaitez, vous pouvez faire précéder le prénom de votre choix par un P’, ou plus original, par Professeur s’il s’agit d’un mâle ou Princesse pour une femelle. Ainsi, votre loulou arborera un prénom composé, tout du moins sur ses papiers officiels, ce qui produira son petit effet ! Dans tous les cas, le mieux est de faire suivre l’initiale par une voyelle sonore comme un A, un O ou un I, et d’y intégrer une consonne qui claque comme un K, un R ou un T. Afin de vous aider à trouver de l’inspiration, voici les prénoms les plus populaires :

Pour un mâle

Pacha
Pablo
Pacman
Padley
Pakito
Pancake
Panini
Pardi
Pastaga
Pastis
Peanuts
Pépito
Péplum
Perceval
Persil
Pesto
Petiot
Phantom
Philou
Phoenix
Phosphore
Piaf
Picasso
Picsou
Pika
Pilou
Pims
Pingu
Piquillo
Pitch
Pit
Piwi
Pixel
Playback
Playboy
Player
Plouf
Platon
Pocket
Podcast
Poilu
Pokémon
Polisson
Polo
Polochon
Pomélo
Pompidou
Pompon
Pop
Popeye
Popi
Pongo
Pom
Potiron
Potter
Poupy
Power
Presto
Proton
Psy
Puff
Punch
Punk
Puzzle

Pour une femelle

Pagaille
Paillette
Pakita
Pampa
Panga
Papaye
Paprika
Passion
Pastèque
Pastille
Patchouli
Paupiette
Paz
Pêche
Pénélope
Penny
Peppa
Pépite
Pepsi
Perle
Perla
Pétale
Petiote
Phèdre
Phoebe
Physalis
Piccola
Picha
Piñata
Pink
Pin-up
Piper
Pipette
Pippa
Pisie
Pita
Pitaya
Pitchounette
Pivoine
Pluie
Plume
Plumette
Polenta
Polka
Polly
Pomme
Pouponnette
Poupa
Poupée
Poupette
Prada
Praline
Précieuse
Princesse
Prissy
Promesse
Prune
Prunella
Prunille
Puce
Pumpkin
Punkette
Punky
Pussy
Pyme

Les prénoms mixtes en P

Paluche
Pamplemousse
Panama
Pantoufle
Papouille
Patachou
Pataouète
Pataya
Patoune
Paypal
Peluche
Pépite
Ping
Pistache
Pitchoune
Play
Pupuce

Apprendre au chiot à reconnaitre son nom

Ça y est, vous avez eu un véritable coup de cœur pour un prénom ? Maintenant, il faut que votre chiot comprenne que vous vous adressez à lui quand vous l’interpellez. Il s’agit de la première étape de son éducation. Pour cela, prononcez son nom d’une voix enjouée, franche et claire, de sorte qu’il vous entende bien. Dès qu’il réagit en se retournant dans votre direction ou en venant vers vous, récompensez-le avec une friandise ou une caresse.

Son nom doit en effet toujours être associé à quelque chose de positif pour l’encourager à vous répondre. Progressivement, faites automatiquement précéder toutes les injonctions que vous lui donnez par son nom. Par exemple : « Poly, assis » ou « Hermès, coucher ». Cela vous permettra de capter son attention à chaque fois que vous formulez un ordre, afin qu’il puisse discerner précisément ce que vous attendez de lui.

Ne commettez pas l’erreur d’utiliser le nom de votre compagnon à quatre pattes en changeant les intonations, dans l’espoir qu’il comprenne ce que vous voulez lui dire ! Son prénom n’est pas un ordre et ce n’est pas de cette manière que vous parviendrez à communiquer correctement.

Dites-vous bien que ce sont avant tout vos goûts qui vous aideront à choisir le nom qui correspond à votre tendre toutou. Peu importe sa race, l’essentiel n’est pas tant le prénom que vous lui donnerez, mais surtout l’amour que vous lui prodiguerez chaque jour !

Crédits photos : ElvisClooth – Sugarlove7714 – pixabay

Comment bien choisir le prénom de son chien ?
4.5 (90%) 2 vote[s]

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
close

**Livre Offert**

7 exercices pour éduquer son chien

(même les plus turbulents)

7 exercices pour éduquer son chien

​​Indiquez ​votre email ci-dessous