Les différents types d’agression chez le chien

Les différents types d’agression chez le chien

Aujourd’hui, changement de programme sur le blog Nos amis les Chiens, je suis Bérengère du blog Patt’ en l’air et je remercie Paul de sa confiance pour prendre sa place le temps d’un article et d’une vidéo, dans lesquels nous allons parlé d’agression canine.

De nos jours, nous prenons de plus en plus en compte les émotions de nos chiens, et c’est bénéfique pour tout le monde, humain comme canin. Mais parfois nous avons du mal à comprendre les réactions de nos chiens, et notamment en ce qui concerne l’agression. Faisons ensemble le tour des différentes formes d’agressivité.

Commençons déjà par donner la définition de l’agression, prise sur le site de Wikipédia : L’agressivité est une modalité du comportement des êtres vivants et particulièrement de l’être humain, qui se reconnaît à des actions où la violence est dominante.

Ensuite, il faut savoir que chez le chien comme chez tout être vivant, il existe plusieurs types d’agressivité.

Tout d’abord, l’agressivité maternelle, qui peut être la première qu’un chiot croise dans sa vie. Cette agressivité a simplement pour but de protéger les chiots de tout danger et elle est pratiquée comme son nom l’indique par la mère.

L’agression redirigée ensuite est une agression à laquelle le chien fait appel quand il ne peut pas atteindre la source première de malaise, que ce soit une peur, un stress, une frustration… Cela peut même venir d’une douleur. Cette agression peut être redirigée aussi bien sur un humain que sur un autre animal.

Quant à elle, l’agression de prédation c’est celle que l’on connaît quand on voit un chien chasser une proie.

L’agression de distancement

Qui permet au chien “agresseur” de créer ou maintenir une distance avec un déclencheur qui lui fait peur, ou du moins auquel il est réactif.

L’agression possessive, est utile pour le chien quand il veut protéger une ressource importante pour lui. Cela peut se faire aussi bien sur un jouet, un os, mais encore sur un canapé, parce qu’après tout, il est très confortable !

L’agression liée à la peur

est une des plus courantes chez nos chiens. En effet, dans nos sociétés où tous les chiens n’ont pas la chance d’être assez stimulés, il arrive très souvent que beaucoup d’entre eux développent des peurs. Malheureusement, un chien soumis à sa peur sans possibilité de fuite n’aura que la solution de l’agression. Par contre, si on laisse une porte de sortie au chien, il choisira la fuite.

L’agression par irritation ou liée à la douleur.

C’est une cause aussi très courante, que l’on retrouve notamment chez les chiens vieillissants. Si un congénère ou un humain touche un chien à un endroit où il souffre, évidemment il réagira, et il se peut que ce soit par l’agression.

Aussi, le chien peut anticiper la douleur, et réagir avant même d’avoir mal, tellement que la crainte de la douleur est forte.

Bérengère – Educateur et comportementaliste canin en méthodes positives

Le site : www.pattenlair.fr
Le blog : www.blog.pattenlair.fr
La chaîne Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCtzjBEOYzi2WPuHcajVKhXg

Un autre article sur l’agressivité entre mâles : chien agressif avec les autres mâles

3 façons d’empêcher un chiot de mordiller. Simple et efficace !

3 façons d’empêcher un chiot de mordiller. Simple et efficace !

Voyons aujourd’hui trois façons pour empêcher un chiot de mordiller sans avoir recours à la punition corporelle. J’ai régulièrement des questions sur le mordillement, j’espère apporter un maximum d’aide avec cet article. J’avais déjà rédigé un article auparavant, mais il était terriblement court et manquait d’informations. Voici le lien : Comment faire pour arrêter le mordillement du chiot ?
Il faut savoir que le mordillement est quelque chose de normal pour un chiot. C’est un apprentissage par le goût. En revanche, le mordillement peut vite devenir très désagréable. Il se produit souvent pour attirer l’attention (mordillement du pantalon, des mains, etc…), ou pendant le jeu. Il arrive même que le chiot vous blesse avec ses petites dents pointues

Empêcher un chiot de mordiller en lui autorisant

Eh oui, nous venons de dire que le mordillement est quelque chose de naturel pour le chiot. C’est un apprentissage par le goût et par le jeu. Les chiots apprennent en jouant avec les autres chiots de la portée. Ils découvrent qu’ils ont une mâchoire et qu’elle peut faire mal. On remarque souvent des chiots qui mordillent du bois à l’extérieur lorsque les autres chiots ne veulent plus jouer.

Chez vous, on peut facilement l’empêcher de vous mordiller en lui donnant un objet fait pour ca. Un objet que vous lui donnez et dont il est autorisé à mordiller. Il existe de nombreux jouets dans le commerce qui permette au chiot de mordiller.
L’objet doit avoir un intérêt pour lui. Ainsi à chaque fois que le jeu commence à déborder sur des mordillements, on lui glisse le jouet pour qu’il puisse satisfaire son besoin sans vous faire mal.
Le chiot vous mordille —> on lui donne le jouet fait pour ça et on joue avec lui.

Mon chiot me mordille les mains même avec un jouet de substitution

Votre chiot est un malin et il préfère vos mains pour jouet et vous en avez marre. Il arrive souvent que les chiots préfèrent jouer avec nos mains. On peut facilement comprendre pourquoi ? Les mains, ça bouge dans tous les sens.
Dans une meute de chiots, lorsqu’un chiot joue un peu trop fort et qui fait mal. Son frère ou sa sœur pousse un cri et arrête de jouer.
Mordre trop fort —> Arrêt du jeu immédiat.
Dans certains cas, l’autre chiot pousse un cri et mord un peu plus fort son frère pour qu’il comprenne que ça fait mal. Ils apprennent ainsi à contrôler leur mâchoire.
Nous n’allons pas mordre notre chiot c’est évident, par contre on peut facilement mettre fin au jeu. Lorsque votre chiot commence à vous mordiller, vous poussez un « cri » et vous mettez immédiatement fin à la séance de jeu ! S’il insiste en vous mordillant le pantalon, mettez-le dans une pièce seul quelques minutes pour qu’il comprenne.
Mordillement —> Fin du jeu et isolement

Pour empêcher un chiot de mordiller, trouver le bon professeur !

Nous ne sommes pas des chiens et pour apprendre de façon efficace l’inhibition de la morsure à votre chiot vous devez lui faire côtoyer d’autres chiens bien éduquer. Et aussi d’autres chiots du même âge.

Il n’y a pas meilleure façon de lui apprendre rapidement que mordiller peut faire mal. Le chien adulte ne supportera pas longtemps qu’un chiot le blesse avec ses petites dents. Il sera rapidement mis à sa place. Il en sera de même avec les autres chiots. Pour cela, je vous recommande vivement l’école des chiots et les balades en forêt avec d’autres propriétaires de chiot ou chien.

Mordiller —> Fin de l’interaction avec son congénère.

Crédit photo : patricia simoes/EyeEm  stock.adobe.com

Avez-vous des difficultés pour empêcher votre chiot de mordiller ? Répondez dans les commentaires ci-dessous.

Comment éviter que mon chien s’ennuie ? 2 moyens simples !

Comment éviter que mon chien s’ennuie ? 2 moyens simples !

Votre chien s’ennuie ? Il est apathique ? Votre chien fait des bêtises pendant votre absence ? L’ennui chez le chien est un véritable fléau. Ils passent la plupart de leur temps à nous attendre et parfois trouvent eux-mêmes la façon de s’occuper… Lorsqu’on retrouve le sopalin et les poubelles renversés dans la cuisine et que le canapé a un trou au milieu, le bonheur de retrouver son chien en rentrant d’une journée de travail n’est plus la…

Pourtant, il existe des moyens d’occuper son chien pendant son absence pour éviter qu’il ne s’ennuie.

Pour éviter que mon chien s’ennuie à l’intérieur, je m’occupe de lui à l’extérieur

L’idée est très simple. Un chien fatigué passera son temps à dormir pour récupérer. À chaque promenade ou randonnée, en forêt prenez le temps de jouer avec votre chien. Lancez-lui une balle et incitez-le à revenir vous la rapporter. Vous pouvez également utiliser un frisbee. Des activités toutes simples, mais qui ont une énorme importance pour votre chien. Elles le stimulent, lui permettent d’activer ses instincts de poursuite. Le sport comme chez l’humain permet d’évacuer le stress. Courir pendant des heures est un véritable plaisir pour eux.

chien-courir-ennuie

De plus, les balades sont souvent l’occasion de rencontrer d’autres chiens. Ainsi votre chien pourra courir avec eux, jouer et maintenir son niveau de sociabilité. C’est bon pour le maitre et pour le chien alors sortez un maximum ! J’organise régulièrement des promenades de deux heures le dimanche avec d’autres passionnés et c’est un véritable plaisir.

Comment occuper son chien à l’intérieur avec des jouets d’occupation ?

jouet d'occupation pour chien

La Suédoise Nina Ottosson crée des jeux d’occupation pour chien depuis plusieurs années. Les jeux sont excellents et font réfléchir le chien. Le maitre lui, l’aide à résoudre le problème. Souvent une croquette ou un truc à manger sympa est au bout ;).

Vous pouvez retrouver l’ensemble de ses jeux sur Amazon à cette adresse : Nina Ottosson

Le plus connu des jouets d’occupation pour chien ? Le KONG !

kong-classic

Vous connaissez certainement le Kong. Cette grosse boule souvent rouge et creuse à l’intérieur. À chaque fois que vous devez vous absenter. Donnez-lui le Kong rempli de bonnes choses à manger. C’est très amusant et stimule le chien pendant un certain temps à chercher sa nourriture à l’intérieur. Vous pouvez mettre des croquettes, des friandises, de la viande, etc…

kong-classic-2

Une mauvaise idée pour éviter que son chien s’ennuie ? Prendre un deuxième chien !

Pour lutter contre l’ennui de son chien, il est courant d’entendre que prendre un deuxième chien est la solution. Et bien, ce n’est pas forcément vrai. Si votre premier chien n’était pas assez stimulé mentalement et physiquement, le deuxième le serait aussi. De plus, par principe d’imitation le deuxième chien commencera à avoir les mêmes comportements que le premier. Vous serez donc non plus en présence d’un chien qui s’ennuie, mais de deux ! Dans le cas de destruction c’est fois deux aussi…

Que faites-vous pour éviter que votre chien s’ennuie ?

Comment empêcher un chien de creuser des trous dans le jardin ?

Comment empêcher un chien de creuser des trous dans le jardin ?

Comment empêcher un chien de creuser des trous ? Ce chien que vous aimez tant passe son temps à creuser dans votre jardin, détériorant vos plantations ? Il est certain qu’il faut mettre un terme à cette habitude, sans quoi il finira par vous labourer le terrain. Certaines règles de l’éducation peuvent en être à l’origine. S’il n’en est pas ainsi, il y a sans doute d’autres raisons qui font que votre chien se défoule sur vos pots de fleurs et plantations !

Origine de cette “occupation”

Peut-être justement que votre chien s’ennuie ? Rester toute la journée enfermé ou à ne sortir se défouler que dans votre jardin ne convient peut-être pas ou plus à votre compagnon à quatre pattes qui connaît les moindres recoins de ces lieux ? Il souhaite voir autre chose, promener dans la rue ou dans des sentiers odorants.

Attention cependant de ne pas lui donner l’habitude de partir se promener dès qu’il creuse. Il risquerait d’agir ainsi, exprès pour sortir. Cela tournerait vite en caprice. Si vous avez l’impression que rien ne convient, car il continue à creuser, pensez à lui aménager un coin du jardin que pour lui, là où il aura tout loisir de faire des trous sans endommager le reste de votre espace.

L’interdiction à lui imposer

Dans son éducation, il faut surveiller tous ses faits et gestes. Lorsqu’il commence à creuser sans raison, vous pouvez lui ordonner de ne pas le faire. Ne l’enfermez pas pour autant, il ne comprendrait pas. Par contre, en lui “barrant la route” et en lui disant “Non, pas creuser” d’un ton ferme, cela sera plus efficace. Dans le même temps, éloignez-le du trou qu’il est en train de faire.

Empêcher un chien de creuser des trous : une solution efficace

Les odeurs sont appréciées par les chiens, puisque leur odorat est très développé. Néanmoins, certaines ne sont pas du tout affectionnées par votre petite touffe. Vous mettez deux gousses d’ail dans un litre d’eau bouillante, le tout mélangé à 10 gouttes de citronnelle et 10 gouttes de menthe poivrée. Après avoir laissé macérer durant quinze jours, vous filtrez votre préparation et vous la vaporisez sur tous les endroits que votre chien aime. Vous constaterez très vite qu’il n’y va plus, tant l’odeur est forte et désagréable dans ses naseaux. Prenez garde tout de même de ne pas lui en renverser sur lui, cela pourrait le piquer ou le brûler.

Un chien qui creuse est un chien qui s’ennuie. Il s’occupe comme il peut. Creuser est non seulement une occupation pour lui, mais un moyen de jouer et de se défouler. Il est certain que pour vous, la situation n’est sans doute pas celle que vous espériez !

Crédit photo : Photopen – stock.adobe.com

Comprendre les mimiques et expressions de son chien

Comprendre les mimiques et expressions de son chien

Comment comprendre les mimiques et expressions de son chien ? Savez-vous que votre chien ne s’exprime pas par le langage, mais davantage par les mimiques, d’où l’expression “il a regard de chien battu”. Le regard, les oreilles en arrière ou en avant, la tête baissée, la queue qui bouge, sont autant de mimiques que votre chien fait pour se faire comprendre. Mais que veulent dire ces expressions ?

Les yeux du chien

Comme il l’est dit pour les humains “un regard peut tout traduire”, il en va de même pour votre compagnon. Lorsqu’il cligne les yeux, cela veut tout simplement dire “Oui, maître, je t’obéis”. L’animal est soumis. S’il vous regarde les yeux à demi-ouverts, l’interprétation de cette mimique est semblable à la précédente. Votre chien veut être votre complice. Il vous le fait comprendre de cette manière. Un chien qui regarde droit dans les yeux, dans une posture corporelle raide, doit être remis à sa place immédiatement. Il vous provoque, essayant de vous dominer. A l’inverse, s’il vous regarde droit dans les yeux avec un corps tout à fait décontracté, cela cible plutôt son attention pour mieux vous obéir.

Les mimiques avec la gueule

Lorsqu’un chien a les lèvres lâchées et la gueule ouverte, il est détendu, il ne vous mordra pas. En revanche, prenez garde à votre chien s’il a la gueule fermée. Même s’il ne grogne pas et ne montre pas les dents, il pourrait vous sauter dessus quand même. Il est certain que celui qui plisse les lèvres, tout en montrant les dents, vous fait part de son intention de vous agresser. Pour lui, il s’agit là d’une marque de domination.

Dans le cas où il a les lèvres plissées en avant ou en arrière, cela symbolise la soumission. Un bâillement de chien ? Cela n’a rien à voir avec l’ennui. Le chien ne baille que s’il est fatigué ou détendu. Il veut dormir ou se montre très pacifique.

Mimiques et expressions de son chien : les oreilles pointées

Votre ami à quatre pattes doit, normalement, avoir les oreilles décontractées, ni trop en avant ni trop en arrière. Il vous montre sa dominance, sans vouloir trop en faire non plus. Par contre, si ces oreilles venaient à être littéralement pointées en avant, il est temps pour vous de lui faire comprendre que ce n’est pas lui qui commande, mais vous. Les oreilles trop en arrière n’est pas non plus très bon signe, puisque cette mimique marque une soumission considérable, un manque total d’assurance ou une crainte.

Il existe d’autres signes d’expression que votre chien utilise pour traduire ses sentiments. En mâchant de l’air ou en léchant dans le vide, cela veut tout simplement dire qu’il se sent bien, décontracté. Cette mimique est faite envers vous, de même qu’envers ses amis les chiens.

Crédit/Photo : Incygneia de Pixabay 

Comment faire arrêter un chien qui pleure la nuit ?

Comment faire arrêter un chien qui pleure la nuit ?

Vous avez un chien qui pleure la nuit ? Que de nuits blanches passées à cause de votre chien qui pleure toute la nuit ! Que de stress ressenti et qui augmente tous les jours un peu plus ! Vous n’en pouvez plus, vous ne savez pas quoi faire pour le faire taire ? Essayez l’une des solutions qui suivent, vous nous en direz des nouvelles.

Quelques raisons

Le manque de confort, l’anxiété et la recherche d’attention sont les principales raison qui font que votre chien pleure toutes les nuits. Les besoins vitaux du chien, comme manger boire et uriner doivent être comblés. Avez-vous pensé à lui remplir sa gamelle d’eau et lui donner à manger avant d’aller vous coucher ? L’avez-vous sorti ?

Comme tout le monde, un chien peut souffrir du froid. Les températures baissent la nuit, il peut ne pas être bien. Si côté matériel tout va bien, alors il s’agit peut-être d’une cause plus morale ou physique. Si votre compagnon ne pleurait pas avant et qu’il le fait maintenant, il souffre peut-être d’une douleur que vous n’avez pas remarquée ? Un chien ne parle pas, il ne peut pas tout vous faire comprendre.

Les raisons psychologiques

N’est-il pas anxieux à l’idée de vous quitter la nuit pour se retrouver dans le noir ? Peut-être souffre-t-il du syndrome de la séparation ? Et si votre protégé souffrait d’hyperactivités ? C’est un symptôme à prendre en considération de manière à pouvoir lui apporter d’autres activités ou d’autres occupations qui canaliseraient son énergie.

S’il fait une longue promenade ou un peu de course juste avant d’aller se coucher, il sera sans doute plus posé pour passer une nuit sereine. Par contre, il s’agit peut-être tout simplement d’une manière d’attirer votre attention parce que la journée vous êtes préoccupé par votre travail et votre petit animal se sent abandonné ou qu’il a peur dans un si grand espace !

Chien qui pleure la nuit : les solutions pour qu’il arrête

Certains chiens tiennent toute la nuit sans uriner, d’autres non. Il faut tout de même le sortir le soir, avant qu’il n’aille se coucher. Pour sa nourriture et sa boisson, renouvelez son eau et remplissez son écuelle pour la nuit. Côté séparation ? Il faut lui expliquer et le bichonner avant qu’il n’aille se coucher.

Cet apprentissage se fait dès son plus jeune âge. S’il a froid, n’hésitez pas à rendre son panier encore plus douillet et lui mettre plusieurs couvertures. Il saura s’y mettre au chaud. S’il a un mal physique et que vous vous n’en êtes pas aperçu, il est temps de lui palper le corps pour voir ses réactions. Une visite chez le vétérinaire vous sera sans doute conseillée. Si vous pensez qu’il veut se faire remarquer par ses cris, il vous suffit de l’ignorer et il s’arrêtera tout seul.

Toutes ces solutions peuvent vous aider à venir à bout de ses pleurs. Votre petit chien n’est pas heureux et vous non plus. Il est temps de “prendre le taureau par les cornes” et d’adapter la solution au problème.

Crédit/Photo : David Mark de Pixabay 

Pin It on Pinterest